Accueil » Société » Une femme Chauffeur de taxi à Conakry

Une femme Chauffeur de taxi à Conakry

Mabinty BANGOURA, Tanty pour les intimes est chauffeur de taxi à Conakry. Cette jeune femme exerce un métier que presque seuls les hommes pratiquaient jusque-là en Guinée. Une femme courageuse, qui a su concrétiser son rêve d’enfance.

Exercer la profession de taximan est une ambition qu’elle a su réaliser afin de mieux gagner sa vie et de se rendre utile. Etre indépendant dans un contexte social marqué par la cherté de la vie et le chômage, cela caractérise aussi Mabinty, femme, parmi les femmes mais aussi femme qui étonne et séduit ses passagers.
Originaire de la ville de Kamsar, préfecture de Boké, Mabinty voue une passion tenace pour la mécanique et la conduite depuis son enfance. « J’ai toujours aimé ce métier et le boulot des hommes depuis que j’étais toute petite », confie-t-elle visiblement satisfaite de faire un boulot pour faire face à la précarité du quotidien plutôt que de passer ses journées à dormir.

Aujourd’hui, dans la capitale Conakry, certains clients ont une préférence pour Mabinty, la dame-chauffeur du coin devenue « un des meilleurs chauffeurs ». Elle fait désormais figure de préférée et reste une référence pour les passagers. « Je veux partir avec Mabinty, beaucoup de personnes veulent la connaitre, lui serrer la main », nous confie un de ses passagers.
Mabinty est une femme gentille, accueillante et sans problème. Tenant à sa passion, elle rappelle toujours qu’il n’y a pas de sot métier et que les hommes et les femmes peuvent travailler ensemble car ils se complètent. Vue la cherté de la vie actuelle, il faut se battre, ne pas tout attendre des autres, ajoute-t-elle avec un sourire aux lèvres.

Son courage et sa passion lui ont valu son intégration dans cette communauté de chauffeurs de Taxi.
Avec le peu qu’elle gagne dans la conduite de son taxi, elle prend en charge ses charges personnelles (pour exprimer son indépendance), familiales (scolarité de son enfant, paiement du loyer)…
Un exemple à suivre
Femme-chauffeur est l’un des métiers les plus rentables selon Mabinty. Elle estime qu’il est souhaitable d’exercer un métier plutôt que de rester sans rien faire, et est persuadée qu’il vaut mieux travailler pour avoir, que de tendre la main facilement. Par ailleurs, elle encourage les autres consœurs à la rejoindre pour voir la différence de ce métier. Seule taxiwoman à s’imposer dans la capitale, Mabinty doit certainement faire des envieuses sous d’autres cieux où être femme est simplement incompatible avec la possibilité de se mettre au volant d’une voiture.
Pour de nombreuses personnes, elle a osé faire ce que les autres n’ont pas fait, elle a voulu œuvrer pour de lendemains meilleurs.

Par Ciré BALDE & Mariam KABA
Visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. je trouve que c’est très courageux de la part de cette femme. Toutes nos soeurs peuvent suivre son exemple.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info