Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Prix Nobel de la Paix 2012 : ‘’Ceci est un moment fort dans la vie de la délégation de l’Union européenne en Guinée, un moment chargé de symbolisme’’ dixit Philippe Van Damme, Chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée

Prix Nobel de la Paix 2012 : ‘’Ceci est un moment fort dans la vie de la délégation de l’Union européenne en Guinée, un moment chargé de symbolisme’’ dixit Philippe Van Damme, Chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée

‘’Ceci est un moment fort dans la vie de la délégation de l’union européenne en Guinée, un moment chargé de symbolisme’’, tels sont les propos introductifs du Chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée, M. Philippe Van Damme, au cours de la Conférence de presse qu’il a animé ce lundi 15 octobre 2012 à la maison de la presse, en compagnie de MM. Guillermo Ardizoone, Ambassadeur d’Espagne en Guinée, Hartmut Krausser, Ambassadeur d’Allemagne en Guinée et Bertrand Cochery, Ambassadeur de France en Guinée et en Sierra Leone. Objectif, parler de l’attribution du Prix Nobel de la Paix 2012 à l’Union européenne. 

L’Union européenne a reçu cette année, le prix Nobel de la paix, pour dit-on avoir contribué pendant plus de six décennies à promouvoir la paix et la réconciliation, la démocratie et les droits de l’homme en Europe.

D’entrée, M. Philippe Van Damme a rappelé qu’il y a plus de 60 ans, à la sortie de la guerre la plus meurtrière que l’Europe et le monde n’aient jamais connue, quelques hommes extraordinaires se sont levés, un Schuman en France, un Adenauer en Allemagne, un Spaak en Belgique, et tant d’autres, pour se tendre la main, pour transcender les égoïsmes nationalistes d’antan  pour construire qu’est la construction européenne.

Plus loin, Philippe Van Damme a dédié ce prix Nobel de la paix aux fondateurs de l’Europe moderne qui selon lui, sont devenus des hommes d’Etat, en prenant le risque de se jeter dans une aventure, en laissant derrière eux les calculs politiciens, pour assurer à l’Europe la période la plus longue de paix et de prospérité.

Pour M. Philippe Van Damme, le prix Nobel de la paix 2012 rappelle un devoir de mémoire. « La construction européenne n’est pas en premier lieu un projet économique, qui s’écroule à la moindre difficulté, tiraillé par le retour des intérêts égoïstes des comptables, mais est un projet visionnaire, humaniste, qui repose sur les valeurs universelles de la démocratie, de l’Etat de droit, des droits de l’homme et de la solidarité comme ciments pour l’unité et la paix. » explique t-il.

Première puissance commerciale au monde, le chef de la délégation de l’UE affirme que l’Europe ne serait pas ce qu’elle est, si elle avait choisi de remplacer le repli des nationalismes individuels par un nationalisme européen.

Depuis l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne fin 2009, L’UE s’est doté d’un service européen d’action extérieure qui travaille en étroite collaboration avec les Etats membres dans les cénacles internationaux, que ce soit pour défendre ses valeurs fondatrices à l’Assemblée Générale des Nations-Unies  pour défendre les droits de l’homme partout dans le monde, pour promouvoir des actions contre le changement climatique, pour contenir la crise du Sahel ou tout autre défi international.

Selon une étude publiée par nos confrères du Figaro, près de 63% des personnes interrogées estiment que l’attribution de ce prix Nobel de la Paix à l’Europe n’est pas justifiée.

Pour Philippe Van Damme, le prix Nobel de la paix a été attribué à l’Union européenne, non seulement pour la paix que le projet d’intégration européenne a pu garantir en Europe depuis 1945, mais également pour le rôle constructif que l’Europe ne cesse de jouer sur la scène internationale pour promouvoir les valeurs universelles inscrites dans la Charte des Nations-Unies

L’Afrique, dit-il, comme l’Europe jadis, doit se réconcilier avec elle-même, après de longues années de dictatures et de conflits. ‘’Car l’expérience européenne démontre que la voie démocratique et l’intégration régionale sont les meilleurs garants pour une transition paisible vers un développement durable et équitable.’’ a t-il conclut.

Ciré BALDE

Visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info