Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » 70% des femmes africaines exposées à des risques de maladie, faute de toilettes salubres

70% des femmes africaines exposées à des risques de maladie, faute de toilettes salubres

En Afrique, 70% des femmes n’ont pas de toilettes salubres et sont donc exposées à des risques accrus de maladie, de honte, de harcèlement et d’agression, déclare WaterAid, une organisation internationale engagée dans la promotion de l’hygiène, de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

 »En Afrique subsaharienne, sept femmes sur dix n’ont pas accès à des toilettes salubres et sont donc exposées à des risques pour leur santé, mais aussi à la honte, la peur et même des agressions », rapporte WaterAid, dans un communiqué transmis mardi à l’APS.

Elle affirme travailler dans 27 pays d’Afrique et de l’Asie Pacifique pour  »transformer la vie des habitants en améliorant l’hygiène, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour les populations les plus défavorisées du monde ».

Selon la structure, 297 millions de femmes et de filles africaines n’ont pas accès à un assainissement salubre et sûr.

 »Une enquête commandée par WaterAid sur les femmes dans cinq bidonvilles de Lagos, au Nigeria, indique qu’une femme sur cinq a été – ou a connaissance d’une femme qui a été –verbalement harcelée et intimidée, ou a été menacée ou physiquement agressée au cours des douze derniers mois, alors qu’elle allait aux toilettes », lit-on dans le texte.

WaterAid explique que  »le manque d’assainissement nuit également à la productivité et à la vie économique ».

 »Pendant cette Journée mondiale des toilettes (célébrée le 19 novembre de chaque année), WaterAid répond à l’appel de centaines d’organisations dans le monde entier pour demander aux gouvernements de tenir leurs promesses et de permettre aux populations les plus défavorisées du monde d’accéder à l’assainissement et à l’eau potable », déclare, dans le communiqué, Barbara Frost, directrice générale de la structure.

La même source annonce qu »’environ deux mille enfants meurent chaque jour d’une maladie provoquée par l’eau insalubre et un assainissement insuffisant ».

Elle fait état de  »783 millions de personnes vivant sans accès à l’eau potable, soit environ une personne sur huit au niveau mondial ».

Le document indique que  »2,5 milliards d’êtres humains vivent sans assainissement, soit 39% de la population mondiale ».

APS

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info