Accueil » Politique » ‘’Jean-Marc Teliano n’a jamais injurié le président de la république’’ selon son avocat

‘’Jean-Marc Teliano n’a jamais injurié le président de la république’’ selon son avocat

‘’Jean-Marc Teliano n’a jamais  injurié et outragé le président de la république, Alpha Condé’’, a déclaré Me Salifou Beavogui, avocat de Jean-Marc Teliano au tribunal de Mafanco au cours d’une rencontre ce jeudi 14 mars,  avec  le Procureur de la République.

Selon Me Salifou  Beavogui, ce dossier n’est pas consistant. ‘’Notre client Jean-Marc Teliano a été déféré sur plainte du parquet pour diffamation, injures et outrages à l’encontre du président de la république.’’ a-t-il affirmé.

Plus loin, l’avocat de Jean-Marc Teliano  est revenu sur l’entretien avec le procureur de la république : ‘’ Nous avons dit au procureur que ce dossier n’est pas consistant et que ces poursuites ne sont que la preuve des harcèlements et  persécutions dirigées contre notre client’’. Et de renchérir : ‘’Ce dossier a une autre résonance que celle juridique. Il n’a jamais injurié le chef de l’Etat. ’’ soutient-il.

A en croire  Me Béavogui,  le procureur  a décidé d’intenter  un procès contre Jean-Marc Teliano.  ‘’A tout moment nous pouvons passer au procès et  nous démontrerons à l l’opinion nationale et internationale que c’est un dossier monté de toute pièce.’’ a-t-il fait comprendre.

A  la sortie du parquet, Me Beavogui et son client se sont retrouvés au cabinet d’instruction du doyen des juges de Mafanco, Ibrahima Khalil Diakité. Là aussi, Me Beavogui estime que ; ‘’c’est un autre faux dossier que notre client ne connait ni de près, ni de loin, qui est déposé contre lui par un étranger qui se dit être victime d’escroquerie‘’.

 Il soutient que : ‘’Jean-Marc Teliano n’a jamais connu ce plaignant et qu’il n’y a jamais eu des transactions.  Ceci, poursuit Me Beavogui, est très grave‘’.

Pendant leur entretien avec le doyen des juges, la partie civile s’est retrouvée nez-à-nez avec les avocats de Jean-Marc Teliano. Un acte que Me Beavogui qualifie de ‘’violation des droits de la défense. Le juge devait entendre notre client séparément avec la partie civile’’.

Jean-Marc Teliano est finalement rentré chez lui, et le jour où la justice aura besoin de lui, il répondra présent selon son avocat, qui estime que son client est  victime de persécution et de harcèlement, et que   cela doit cesser.‘’ conclu-t-il.

Boussouriou Doumba, pour Visionguinee.info
00224 66 90 54 16

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info