Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Violences et tueries à Conakry : le parti ‘’Démocrates Guinéens’’ menace de demander la destitutio​n d’Alpha Condé (Déclarati​on)

Violences et tueries à Conakry : le parti ‘’Démocrates Guinéens’’ menace de demander la destitutio​n d’Alpha Condé (Déclarati​on)

Guinéennes et Guinéens, Nous continuons à observer la tragédie du régime du grand-père-président-professeur Alpha Condé qui s’explique par les tueries d’une vingtaine de jeunes guinéens en moins d’une semaine en banlieue de Conakry.

Nous avons constaté ce qui suit :

1 – De 2006 à nos jours, tous les leaders politiques de l’opposition sont des vieillards déterminés à ne pas mourir avant d’être Président de la République et qui font face à un Président déterminé lui aussi à ne pas quitter le pouvoir avant sa mort.

2 – Tous les manifestants tués par balles par les forces de sécurité et de défense, à Conakry et à l’intérieur de la Guinée, de 2006 à nos jours, sont des jeunes garçons et filles de moins de 30 ans.

3 – Tous les policiers, gendarmes et militaires qui répriment et tuent les jeunes manifestants sont eux aussi des jeunes.

4 – Tous les supérieurs (Commandants, Colonels, Généraux) qui donnent l’ordre de réprimer et de tuer les jeunes manifestants sont des vieillards.

Guinéennes et Guinéens,

J’invite donc les jeunes policiers, gendarmes et militaires et les jeunes manifestants à faire un examen de conscience pour comprendre qu’ils sont tous manipulés par des tyrans qui ne payent aucun prix de leur tyrannie.

C’est vrai nous sommes très jeunes, mais efforçons-nous de comprendre les choses, non pas tel que nous les voyons, mais tel qu’elles sont. En regardant le soleil du matin au soir, on voit qu’il tourne autour de la terre. Mais contrairement à ce qu’on voit, c’est la terre qui tourne autour du soleil.

Alpha Condé et son RPG ont lutté comme des sages contre le régime du général-président Lansana Conté. Puisque les sages d’hier sont devenus les tyrans d’aujourd’hui, qu’est-ce qui nous garantit que les sages d’aujourd’hui ne deviendront pas les tyrans de demain ?

Guinéennes et Guinéens,

Je m’adresse à mes très chers camarades de l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa. Sortez manifester, si vous en avez envie, le jour indiqué par vos différents leaders politique de l’opposition. Mais je vous prie de cesser définitivement d’étendre la manifestation aux jours suivants en érigeant des barricades dans vos différents quartiers, car cela attire la foudre du régime tyrannique d’Alpha Condé à vos très chers papas, mamans, frères, soeurs, oncles, tentes… pourtant enfermés dans leurs maisons.

Aux jeunes policiers, gendarmes et militaires, je vous prie de cesser de réprimer dans le sang pour que grand-père Alpha Condé reste au pouvoir parce que personne parmi vous ne pourra vivre normalement avec sa conscience le restant de sa vie après avoir tué un ou plusieurs innocents.

À tous ceux qui pensent que grand-père Alpha Condé les aime, je vous préviens que ’’parmi vos ennemis, le plus dangereux est celui dont vous êtes ami’’.

À tous ceux qui pensent qu’on ne peut plus éradiquer l’ethnocentrisme qu’Alpha Condé a semé en Guinée ces trois dernières années, je vous assure que ’’personne ne peut faire de vous un ethnocentriste si vous ne pensez pas comme un ethnocentriste’’.

Au ministre de l’administration du territoire Alhassane Condé qui minimise ’’la révolte de 6 sur 141 quartiers de Conakry’’, sachez bien que ’’lorsqu’un seul Guinéen n’est pas libre,  la Guinée n’est pas libre’’.

À Alpha Condé et son régime tyrannique, je vous donne un dernier avertissement et exige que ces tueries en banlieue de Conakry s’arrêtent tout de suite et définitivement, sinon je me verrais obligé de demander (en absence d’une Cour constitutionnelle) au CNT et à la Cour suprême de déclarer ’’l’incapacité d’Alpha Condé de diriger la Guinée’’.

Guinéennes et Guinéens,

Je ne dis pas que c’est grand-père Alpha Condé qui tue les manifestants parce que je ne fais pas le travail de la justice. D’ailleurs je n’accuse même pas grand-père d’avoir tué un seul manifestant. Mais je l’accuse haut et fort d’avoir été incapable de protéger les citoyens guinéens et leurs biens.

Je vous remercie.

Que Dieu bénisse la Guinée.

Abdourahamane BAKAYOKO

Président des Démocrates guinéens (DG)
www.lesdemocratesguineens.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info