Accueil » Société » Du racisme dans une boîte de nuit à Conakry

Du racisme dans une boîte de nuit à Conakry

Dans la nuit de vendredi à samedi,  deux jeunes guinéens sont expulsés d’une boite de nuit à Conakry. Les faits se sont déroulés au Night-Club Atlantis située dans l’enceinte de Riviera Royal Hôtel, dans la commune de Kaloum. L’histoire remonte au vendredi 7 juin 2013, quand une française accompagnée de deux  de ses amis guinéens, se rendent dans ce night-club après une journée de travail.

Alors que les trois amis tentent de rentrer dans la boite de nuit, les deux jeunes guinéens se font aborder par la sécurité du Club, qui leur a demandé de quitter les lieux, car ne pouvant pas entrer dans cette boite. Selon une source proche des expulsés, les agents de sécurité n’ont pas précisé aux deux jeunes guinéens la raison de l’interdiction d’accès. ‘’ L’ordre a été donné par le boss de la boite’’ rapporte notre source.

La française, quant à elle, a été admise dans la boîte. A l’intérieur, elle y trouve ses amis de la France. C’est après cet épisode ‘’humiliant’’ ses amis Guinéens, que la jeune française décide de sortir de la boite. Une façon pour elle de marteler l’attitude du boss de la discothèque ‘’Atlantis’’. Pour l’heure, les propriétaires de la boîte de nuit ne se sont pour l’instant pas exprimés.

Dianty, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info