Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Législatives 2013: Possibilité d’alliance électorale entre le PEDN et le parti GPT d’Ibrahima Kassory Fofana

Législatives 2013: Possibilité d’alliance électorale entre le PEDN et le parti GPT d’Ibrahima Kassory Fofana

En marche vers les législatives dont la tenue est fixée pour le 24 septembre prochain, le président du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) a annoncé mercredi 31 juillet une probable alliance entre sa formation et celle du centriste Ibrahima Kassory Fofana.

C’était sur les ondes d’une radio privée guinéenne, a-t-on suivi.

Tout d’abord, Lansana Kouyaté a tenu à préciser la nature d’alliance qu’il a eue avec l’UFDG ainsi que d’autres partis pour fédérer leurs forces au sein de l’ADP et le Collectif.

‘’L’UFDG est ultra-libérale, l’alliance qu’on avait était celle basée sur des revendications : la transparence des élections, le départ de Waymark, celui de Louncény, la création d’une CENI qui reflète la volonté du peuple de Guinée’’, a indiqué l’ancien Premier ministre.

‘’Mais, ce n’était pas un accord d’alliance’’, a-t-il poursuivi.

Et d’ajouter ‘’Quand vous devez compétir dans la même circonscription, ça veut dire que l’alliance que vous pouvez avoir ne peut être que minimale. Et en réalité, et Cellou et Sidya ont fait référence à leur alliance du second tour de la présidentielle ce qui était pour nous tombée dans la caducité’’.

A en croire Lansana Kouyaté, son parti n’a pas encore finalisé ses alliances pour les élections législatives du 24 septembre prochain, indiquant par la suite que PEDN se concerte avec d’autres formations politiques du centre dont la GPT de Kassory.

‘’Quand vous ne partagez pas la même idéologie, il est difficile de faire des alliances parce qu’on ramène tout aux hommes au lieu de le ramener aux institutions. A l’heure actuelle, nous sommes en discussions avec bon nombre de partis ; les partis qui se font appeler du centre dont le parti le parti Guinée pour tous de Kassory Fofana par exemple’’, a laissé entendre Lansana Kouyaté.

Selon lui, toutes les listes et cautions de son parti ont déjà été déposées à la Commission en charge de réception des candidatures.

‘’On a présenté donc 76 candidats au scrutin national, et là, je puis vous dire que les 30% de femmes ont été observés. Les listes uninominales ont été faites aussi, et les cautions versées. On a 15 candidats uninominaux à multiplier par 20.000.000. On a la liste nationale où de 80 millions on se retrouve allègrement à 380.000.000 ; rien que pour les cautions’’, a conclu le politique.

Maintenant que la course vers les législatives est engagée, rien n’est moins sûr que les anciens collaborateurs de l’ADP, du Collectif, du CDR et du FDP se rivalisent sur le terrain pour la conquête de la majorité au futur Parlement.

Ces élections législatives plusieurs fois rejetées sont attendues par les Guinéens soucieux du devenir du pays. Parachevant le processus de transition, ces élections devront favoriser la création d’un environnement attractif d’investissements permettant d’améliorer les conditions de vie des populations guinéennes.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info