Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Matoto : La population exacerbée par le manque du courant électrique

Matoto : La population exacerbée par le manque du courant électrique

Les manifestations contre les délestages électriques se transportent comme une trainée de poudre dans la capitale, Conakry.  Après les quartiers de Nongo, Taouyah, Cosa, Matoto-centre la semaine dernière, l’axe Bambéto-Hamdallaye s’est mêlé  dans la danse hier mardi.  D’un quartier à un autre, les mouvements de protestation se sont transportés sur l’autoroute Fidel Castro au niveau de Gbéssia dans la commune de Matoto, a-t-on constaté sur place.

Ces jeunes remontés à plus d’un titre ont, à l’image de ceux de Bambeto-Hamdallaye,  érigé des barricades, empêchant ainsi les paisibles populations de vaquer à leurs occupations. Ils ont tenu coude avec les agents des forces de sécurité, hier mardi jusqu’aux alentours de 19 heures (moment de rupture du jeûne pour les fidèles musulmans, Ndlr).

Dans la  matinée de ce  mercredi 31 juillet 2013, ils étaient encore des dizaines à reprendre les manifestations pour réclamer la meilleure desserte en courant électrique sur la principale artère publique de la capitale (l’Autoroute Fidel Castro).  Des citoyens qui empruntent cette route se sont vus obligés de rebrousser chemin pour prendre l’autre voie qui était en ébullition à pareil moment hier. Tous scandaient des propos pas aimables à l’égard des autorités du pays, notamment les responsables de la desserte d’électricité. Ces protestataires entendent poursuivre leurs manifestations de façon quotidienne  jusqu’à l’aboutissement de leurs revendications et leurs rétablissements dans le programme habituel d’une fois sur trois jours pour la desserte.

A travers un communiqué rendu public ce mercredi, la France demande à ses ressortissants de faire preuve de vigilance dans les déplacements.

Jusqu’au moment où notre équipe quittait les lieux, ces jeunes y régnaient en maitres absolus et ce, malgré le déploiement des forces de l’ordre qui peinent à contenir les manifestants. A cette allure de protestations quotidienne l’on se demande pour quand la tranquillité des paisibles citoyens de Conakry?

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info