Accueil » Politique » A Labé, Alpha Condé prêche dans le désert!

A Labé, Alpha Condé prêche dans le désert!

Un jet privé a déposé Alpha Condé à l’aéroport ocre rouge de Labé ce mardi matin aux environs de 10H 30 heure locale. Le président foulait ainsi, pour la première fois depuis son investiture en décembre 2010, le sol de la capitale de la Moyenne Guinée située à seulement 400 km au Nord-est de Conakry. Pour une visite dont personne ne semble maitriser l’agenda précis.

Dès sa descente d’avion, Alpha Condé, comme à son habitude, bouscule l’ordre protocolaire. Le Chef de l’Etat a boudé la voiture de commandement affrétée pour son transport et préféré parcourir à pied les quelques trois km de route qui séparent l’aéroport de la résidence du gouverneur de région située au quartier Tata. C’est là qu’il a été reçu par tout ce que Labé compte de fonctionnaires, d’administrateurs locaux et de partisans du RPG-arc-en ciel, parti au pouvoir.

Mais le petit monde peine à remplir la cour de la résidence! La presse ne veut rien manquer de la situation. Ce qui a mis les nerfs de la garde présidentielle à fleur de peau. Les journalistes de la presse privée (Espace FM et Fotten Gollen FM) sont brutalisés. Certains s’en sortent avec des contusions et quittent la résidence boudant ainsi le discours luminaire d’Alpha Condé

Pourtant, lundi soir, le préfet de Labé, commandant Mamadou Lamarana Diallo, a lancé un appel à ‘’l’ensemble des citoyens et citoyennes de la préfecture de Labé, les presses publiques et privées à se mobiliser massivement pour (…) réserver un accueil chaleureux et digne de l’hospitalité foutanienne’’ au président de la République. Cet appel semble être tombé dans des oreilles de sourds. Aucune mobilisation notable dans la ville quadrillée par les forces de défense et de sécurité. Le meeting prévu au stade Elhadj Saïfoulaye Diallo a été annulé.

Avant de quitter Labé, le président Alpha Condé a rendu visite au patriarche de la ville, Elhadj Abdourhamane Bah.

Le président serait attendu à Pita, à 40 km de Labé, puis plus au sud à Dalaba et Mamou.

Cette première visite d’Alpha Condé au Fouta Djallon, presque à l’improviste, ressemble à celle qu’il a effectuée la semaine dernière en Haute Guinée, notamment à Kankan, Mandiana et Siguiri. Tout est fait à l’emporte-pièce et la presse privée paie les pots cassés.

Après son départ de Kankan samedi 17 aout, la radio Batè Fm a été vandalisée et l’ensemble du matériel emporté. Le directeur de la radio, Moussa Diawara, se sentant menacé, a fui vers la République voisine du Mali.

Le 18 juillet dernier, c’est la radio privée Zaly FM qui a été fermée sur ordre du ministre la Communication Togba Cesaire Kpogomou après les affrontements sanglants intercommunautaires à N’Zérékoré. Alpha Condé s’est rendu dans la région le 4 aout passé.

A un mois des législatives du 24 septembre, le président semble avoir démarré sa campagne électorale (officiellement, elle commence ce 22 aout). Au même moment, l’opposition républicaine réunie conférence de presse à Conakry, tire à boulet rouge sur son régime.

Mariètou Barry , pour VisionGuinee.info

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info