Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » La journée internationale de la jeunesse célébrée en différé en Guinée

La journée internationale de la jeunesse célébrée en différé en Guinée

‘’Agir avec et pour les jeunes’’, tel est le thème de la première édition de la journée internationale de la jeunesse de demain, organisée ce samedi 24 août 2013 à Conakry par le Rotaract club. Cette journée décrétée par l’Unesco est célébrée le 12 août de chaque année dans le monde.

Cette manifestation du Rotaract Club a été essentiellement axé  sur la cause de la couche juvénile. Les conférenciers ont à tour de rôle développé des thématiques relatives à la contribution de la jeunesse au processus de paix durable en Guinée, et les opportunités dans le volontariat et le bénévolat pour la jeunesse Guinéenne en quête d’emploi.

Placée sous la présidence du premier ministre, Mohamed Saïd Fofana, cette première édition a connu la présence des institutions nationales et internationales, des associations de jeunesse (…)

Mariama Barry, Présidente de Rotaract club

Dans son allocution de circonstance, Mariama Barry, la présidente  de Rotary club de Conakry a encouragé la jeunesse à s’unir pour garantir la paix et la durabilité pour les générations futures. Elle a par la suite sollicité auprès des autorités, de la société civile et du secteur privé, l’intensification  des efforts pour travailler avec la jeunesse en vue de relever ces défis.

Représentant le premier ministre, Hadja Fatima Kassory Bangoura, chef de cabinet de la primature a rappelé que les femmes et les jeunes sont les premiers bénéficiaires des projets de développement initiés par le gouvernement guinéen. Selon elle, ces deux couches entrent dans la politique du gouvernement.

Hadja Fatima Kassory Bangoura, chef de cabinet de la primature

Le chef de cabinet de la primature a mis à profit cette rencontre pour interpeller les uns  et autres à transcender les barrières ethnico-politiques. Ceci, précise-t-elle, pour unir les efforts et bannir toutes formes d’exclusion afin de  permettre à la Guinée de jouir pleinement du potentiel de sa couche juvénile.

De son côté,  Thierno Aliou Diaouné ancien ministre de la jeunesse, coordinateur national du fonds de consolidation de la paix en Guinée, a salué l’initiative, avant de rappeler que la problématique de la jeunesse est une envergure internationale. ‘’Sa non-prise en compte peut être fatale pour toutes nations’’, renchérit-il.

Thierno Aliou Diaouné, coordinateur national du fond de consolidation de la paix en Guinée

Parlant du cas spécifique de la Guinée, M. Diaouné souligne que des signes précurseurs sont visibles, citant à titre d’exemples les manifestations contre le courant, l’eau et autres. C’est pourquoi, il appelle les autorités à créer les voies et moyens d’insertion des jeunes. Il a en outre invité la jeunesse guinéenne à plus de responsabilité, de travail et de créativité, gage  de développement de toute nation.

Décrétée par l’Unesco le 12 août 1993, la journée internationale de la jeunesse n’avait jamais été célébrée en Guinée. Le Rotaract Club aspire créer un  environnement de paix par des actions jeunes pour les jeunes pour une synergie d’action et le progrès de la Guinée.

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info