MTN
Unicef
IIC
Ecobank
Accueil » Politique » Ouverture des travaux du 40e sommet de l’OCI à Conakry

Ouverture des travaux du 40e sommet de l’OCI à Conakry

Le 40e sommet du Conseil des ministres des affaires étrangères de l’organisation de la coopération islamique (CIMAE OCI) a été officiellement lancé ce lundi 09 décembre 2013 au Palais des nations sous le thème « Dialogue des cultures et civilisations, facteur de développement durable ». Le lancement de cette rencontre internationale a enregistré la présence du président Alpha Condé, ainsi que des ministres venant de 56 pays membres de l’OCI.

D’entrée, Mahmoud Ali Youssouf, Ministre des affaires étrangères et de  la coopération internationale du Djibouti,  a indiqué que la présente session, comme la précédente se tient dans un contexte international difficile marqué notamment par la persistance des multiples défis auxquels sont confrontés les Etats membres et qui évoluent à un rythme de plus en plus rapide.  Selon lui, l’OCI  devrait s’impliquer davantage dans les débats sur les rapports entre religion et politique dans un monde moderne où certains excès alimentent l’extrémisme religieux au nom de la religion islamique. Cependant, déplore-t-il,  la montée de ces fondamentalismes religieux est malheureusement à l’origine de nombreux foyers de tensions dans plusieurs états membres de notre organisation.

De son coté, le ministre des affaires étrangères  François Lonceny Fall a, dans son allocution de circonstance,  remercié les convives au nom du président Alpha Condé.  Pour le chef de la diplomatie Guinéenne, ce sommet est une occasion pour notre pays de renouveler son attachement indéfectible aux nobles idéaux de la Oumma islamique. Le ministre Fall a par ailleurs salué les efforts consentis par le Djibouti qui assurait la présidence du conseil des ministres des affaires étrangères de l’organisation de la coopération islamique pour son apport en faveur du rayonnement de l’organisation.

Abordant le thème de cette session ‘’Dialogue des cultures et civilisations, facteur de développement durable », le ministre des affaires étrangères  a indiqué que ce dernier sera mis à profit pour aborder plusieurs questions d’ordre humain, poussant à la compréhension entre les peuples à la paix et à la sécurité internationale.

Prenant la parole,  le Président Alpha Condé a déclaré que la Guinée  vient une fois de plus prouver à la face du monde, à travers l’organisation des élections législatives transparentes, sa capacité à transcender des épreuves parfois difficile, mais toujours inhérent à la vie d’une nation. ‘’Les Guinéens ont puisé dans les valeurs cardinales du fond de notre foi à savoir la tolérance, l’inclusion du partage’’, précise le président Condé.

Poursuivant son speech, le Numéro Un Guinéen a fondé son espoir, grâce aux efforts conjugués, sur la création d’un Etat Palestinien libre, rappelant les  avancées enregistrées dans plusieurs domaines depuis la session de Djibouti. Alpha Condé estime que la préoccupation fondamentale du sommet est la résolution des conflits.

Avant de s’en voler pour l’Afrique du Sud, le président Alpha Condé a élevé aux grades de Commandeurs de l’ordre national de mérite, pour les services rendus à l’OCI,  le Pr Ekmeleddine Ihsanoglu, secrétaire général sortant de l’OCI , et le Dr Ahmad Mohamed Ali Al Marani, Président de la Banque islamique de développement pour les efforts inlassables fournis au sein de l’organisation.

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>