Accueil » Politique » Parlement Guinéen : une institution républicaine… sans siège !

Parlement Guinéen : une institution républicaine… sans siège !

L’Assemblée nationale Guinéenne est la seule en Afrique de l’Ouest à ne pas disposer d’un siège. C’est le constat amer fait par les députés lors de la retraite parlementaire organisée à Conakry du 11 au 13 mars 2014 par le National Democratic Institute (NDI). palais_du_peuple_guinee_conakry-700x333

Cette retraite parlementaire à l’intention des membres du Bureau exécutif de l’Assemblée nationale, des présidents des commissions techniques ainsi que les directeurs techniques de l’administration parlementaire avait pour but de doter le parlement Guinéen d’un plan d’action pour la législature 2014-2019.

Au sortir de cette rencontre, les députés ont exigé un siège digne de nom pour leur institution. Dans le Plan d’action du Parlement, les élus du peuple rappellent que le bâtiment (Palais du Peuple, Ndlr) affecté à l’Assemblée nationale date de 1968. Les locaux sont insalubres et inadaptés en termes d’espace et de logistique, constatent les députés. Ce n’est pas du tout. Ils déplorent l’absence au sein du Palais du Peuple d’un hémicycle, de bureaux spacieux et en nombre suffisant pour les différents organes et structures de l’institution, encore moins des structures d’accompagnement telles que l’hôtel des députés, le bloc des services administratifs, la maison de la presse parlementaire.

De plus, écrivent nos députés, l’immeuble qui abrite l’actuelle Assemblée Nationale est directement géré par l’exécutif en dépit des principes de séparation des pouvoirs et de l’autonomie des Parlements.  Le Palais du Peuple, centre des spectacles et des célébrations ludiques de tout genre, n’offre pas la sérénité et la sécurité requises pour les biens et les membres de l’auguste Assemblée, notent les participants à cette retraite parlementaire.

Dans le projet d’action de l’assemblée nationale élaboré pour la législature 2014-2019, les députés font état de leur volonté d’avoir un Parlement solide et solidaire, bien organisé et proactif. Mieux, ce parlement doit être bien géré et déterminé à promouvoir l’exercice effectif, efficace et responsable de ses prérogatives constitutionnelles.

Pour remplir cette mission qui est la leur, les députés de l’Assemblée Nationale ont déterminé l’image prospective de ce que leur institution veut être dorénavant. Ils souhaitent l’acquisition d’un siège provisoire pour le temps que durera la construction du nouveau siège devant abriter le Parlement.

Certains d’entre eux viseraient le Palais des Nations au cœur de Kaloum, rebaptisé récemment Palais Mohammed V lors de la visite du Roi Mohammed VI du Maroc. C’est le cas notamment de Mamadou Diawara du Parti du Travail et de la Solidarité (PTS) cité par nos confrères de La Lance qui déclare que les députés pourraient ne pas siéger tant qu’ils n’ont pas de siège digne de nom. « On ne fera pas la grève comme les travailleurs, indique-t-il, mais on fera nos plénières en plein air, quelque part, au vu et au su de tout le monde, comme vous les journalistes. Rien n’est de trop pour nous en Guinée. Le palais des Nations n’est pas trop pour nous ».

Aussi, les députés du Parlement veulent rompre avec les automatismes parlementaires du temps du système de parti unique qui faisait du Parlement une chambre d’enregistrement ou caisse de résonnance des décisions de l’exécutif. Ils veulent que la nouvelle Assemblée soit un véritablement pouvoir, un Parlement de grande vitalité intellectuelle globalement attaché aux valeurs démocratiques de liberté, de tolérance, de dialogue, de recherche de compromis, d’alternance et de conciliation.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info