Accueil » Société » Côte d’Ivoire: Un présumé cas d’ebola affole un hôpital, inquiétudes à l’ouest

Côte d’Ivoire: Un présumé cas d’ebola affole un hôpital, inquiétudes à l’ouest

Et si la psychose collective n’avait pas définitivement gagné Abidjan ? Ce vendredi soir en tous cas, dans une formation sanitaire de la commune de Yopougon, l’Ebola a causé la panique, alors que le virus n’était même pas présent. Le personnel soignant a eu peur d’approcher le malade qui souffrait d’une gastro entérite fébrile, ont appris les témoins à Koaci.com.ebola

“Le malade souffre d’une gastro entérite fébrile“ a finalement conclu l’infirmier de garde aux parents du malade. Il a alors prescrit un antispasmodique associé à un antibiotique puisque le malade vomissait et se plaignait de douleur abdominale violente. Il a après tenté de rassurer les parents du malade qui sont retournés chez eux.

Pourtant bien avant cette intervention de l’infirmier, un premier personnel soignant a pris la fuite en voyant le malade souffrir et couvert de ses propres vomissures arrivé dans un taxi, ont relevé les témoins parents du malade.

Au nombre de trois, ils se sont arrêtés à une certaine distance pour interroger le malade et n’ont jamais osé l’ausculter. Ils s’apprêtaient d’ailleurs à référer ce dernier vers les centres d’urgence en ayant la quasi certitude d’un premier cas d’Ebola.

Un autre infirmier s’est alors approché pour confirmer le diagnostic de gastro entérite et a ensuite instruit le traitement.

Les parents du malade alors très énervés ont tenté de s’en prendre aux fuyards dans des insultes et une bagarre.

Finalement le calme est revenu dans la soirée et des excuses ont été présentées .

Par ailleurs notons que des informations d’une patiente qui pourrait être atteinte de l’Ebola nous parviennent de l’ouest ivoirien. A l’hôpital de Guiglo une femme d’une quarantaine d’année a été admise dans la nuit de vendredi à samedi avec des symptômes respiratoires qui pourraient être ceux du virus qui sévit en Guinée et au Liberia voisins comme confirmé par un membre du personnel soignant joint par koaci.com ce samedi sous couvert d’anonymat. Ce dernier avouera néanmoins que personne n’est en mesure sur place de diagnostiquer l’Ebola n’ayant jamais eu à y faire face.

Pour l’heure les autorités sanitaires du pays ne se sont exprimées, au delà des messages de prévention, sur ce cas ainsi que plus généralement sur la présence réelle du virus dans la pays.

Lu sur Koaci

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info