Accueil » Économie » Vers le décaissement de 28 millions de dollars en faveur de la Guinée

Vers le décaissement de 28 millions de dollars en faveur de la Guinée

Depuis le 22 mai 2014, une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par Harry Snoek, Chef division Adjoint Département Afrique séjourne en Guinée. Objectif, conduire les discussions sur la quatrième revue du programme appuyé par le Conseil d’administration du FMI le 24 février 2012 pour un montant de 198 millions de dollars.

Harry Snoek

Harry Snoek

Au terme de la mission, le chef de mission du FMI, entouré du représentant de la Banque mondiale en Guinée, a animé un point de presse ce samedi en présence du ministère d’Etat chargé de l’économie et des finances. Selon Harry Snoek, la mission du FMI s’est focalisée sur les performances et perspectives de croissance économique en Guinée, ainsi que l’état d’avancement de la mise en œuvre du programme de facilité élargie de crédit en 2012 et les politiques macroéconomiques et structurelle pour l’année 2014.

Devant un parterre de journalistes, Harry Snoek a annoncé que les autorités guinéennes et les services du FMI ont  conclu un accord sur un ensemble de politiques qui, sous réserve de l’approbation de la direction générale et du conseil d’administration du FMI, pourraient être supportées par le cinquième décaissement de 18,36 millions de DTS soit environ 28 millions de dollars, prévu par l’accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC).

Selon lui, cet accord est la résultante des efforts consentis par les autorités Guinéennes, malgré une situation sociopolitique difficile en 2013 et un ralentissement de l’activité dans le secteur minier. Toutefois, le déficit budgétaire a été maitrisé malgré cet environnement difficile avec une croissance de 2,3%, se réjouit Harry Snoek qui  félicite les autorités pour avoir atteint tous les objectifs quantitatifs du programme FEC pour fin 2013. Aussi, précise-t-il, les politiques budgétaires prudentes ont permis une baisse continue de l’inflation d’environ 13% à fin 2012 à environ 10% en avril 2014. Quant aux réserves internationales de la Banque Centrale, elles ont été maintenues à un bon niveau. Ce qui, selon lui, a permis de stabiliser le taux de changes du franc guinéen.

Mohamed Diaré

Mohamed Diaré

D’après les données préliminaires consultées par la mission du Fonds monétaire international, l’activité économique en Guinée a été faible durant les cinq premiers moins de l’année 2014. Cela reflète l’impact de l’épidémie ébola d’une part, selon Mohamed Diaré, ministre d’Etat chargé de l’économie et des finances. Mais aussi et surtout des déficits persistants de la production d’électricité, et des progrès lents dans les reformes structures, selon Harry Snoek. Le chef de mission de la FMI rassure qu’un rebond économique est projeté dans la seconde moitié de l’année 2014 grâce à une forte production agricole, une augmentation des dépenses publiques d’infrastructure et une reprise graduelle de l’activité minière après la signature récente du cadre d’investissement du projet de minerai de fer du Simandou.

Pour sa part, la ministre de l’industrie des petites et moyennes entreprises et de la promotion du secteur privé a annoncé que son département, avec l’appui des acteurs des secteurs concernés, a adopté des stratégies facilitant l’obtention des permis d’exploitation partant du temps de création de l’entreprise  au code des investissements qui est repère le structurel. Hadja Fatoumata Binta Diallo ajoute que la révision du code des investissements a débuté depuis l’année dernière. Une commission composé de divers acteurs du secteur privé travaille d’arrache-pied pour présenter le projet avant sa soumission au parlement fin juillet 2014.

Avant de partir, la mission de FMI a insisté sur le besoin d’accélérer les reformes structurelles pour réaliser le potentiel de croissance de la Guinée et améliorer les conditions de vie de la Guinée. Elle a en outre encouragé une adoption rapide du code des investissements pour réduire l’incertitude et promouvoir les investissements.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info