Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Exclu du mouvement ‘’Je n’en veux plus’’, Elie Kamano réagit

Exclu du mouvement ‘’Je n’en veux plus’’, Elie Kamano réagit

Après avoir échappé à une tentative d’arrestation la semaine dernière, tout porte à croire que le reggaeman Elie Kamano et sa clique de ‘’Je n’en veux plus’’ ne fument plus le même calumet. Les dissensions en sourdine des désormais ex-alliés ont été révélées au grand jour par un certain Algassimou Bah très en colère contre l’artiste.

Elie Kamano

Elie Kamano

L’auteur de cette exclusion est selon nos informations coordinateur  de ‘’Je n’en veux plus’’. Pour lui, à compter de la publication de cette décision, Elie Kamano ne doit plus s’arroser le droit de s’exprimer au nom dudit mouvement.

Que reproche-t-on à Elie Kamano? Le Bureau exécutif de ‘’Je n’en veux plus’’ reproche au reggaeman de s’adonner à des formes de rackets contraires aux idéologies du mouvement qui promeut la paix et l’entente au sein de la couche juvénile guinéenne afin d’éviter les erreurs du passé, dit-on.

‘’Elie Kamano subtilise de l’argent à des citoyens et des leaders politiques à qui il fait croire que notre mouvement  est hostile au régime actuel’’, révèle M. Bah dans un média local. Il ajoute que  la conduite du chanteur est incompatible aux principes et règlements internes de ‘’Je n’en veux plus’’. D’où les raisons de son exclusion par le Bureau exécutif, a-t-il poursuivi.

‘’On ne peut pas le laisser continuer faire du n’importe quoi et continuer de manipuler la jeunesse guinéenne.  Son attitude n’est pas conforme à la bonne marche du mouvement’’, estime Algassimou Bah qui accuse Elie Kamano d’être partisan de deux camps à la fois. ‘’Tantôt, il est dans l’opposition, tantôt il est dans le noir avec la mouvance présidentielle’’.

Joint au téléphone alors qu’il était à la Police Judiciaire, Elie Kamano a balayé du revers de la main les accusations contre sa personne et qualifie es détracteurs sont plutôt des ‘’mythomanes’’.  ‘’Le mouvement que je dirige ne s’appelle pas ‘je n’en veux plus’ mais plutôt ‘Sauvons la Guinée’’’, a clarifié le reggaeman qui dit être jusqu’à preuve du contraire le président du mouvement ‘’Sauvons la Guinée- Je n’en veux plus’’.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Malheur au raggaeman, réjeté par l’autorité et rejeté par son groupe.

  2. Bon je sais pas trop mais je crois que l’artiste qu’est Elie Kamano est ce qu’il est mais les messages qu’il fait passer sont extrêmement importants même si comportements peuvent paraitre incompatibles, ça n’engage que moi!!!

  3. Un mouvement de telle envergure doit sortir de l’orniere de la recherche du pain quotidien. Tout le monde à des niveuax differents souffre du mal guineen. Pour combattre ce mal qui ades racines tres profondes, on ne doit pas imputer à une seule personne.

    Une analyse beaucoup plus profonde et generale doit etre menee par ce mouvement car sa lutte doit s’inscrir dans la defense des interets du jeune guineen quel que soit son appatenance politique, religieuse, culturelle ou geographique.

    Dire que tel ou tel leader politique n’est pas guineen releve d’un reglement de compte et n’a aucune importance pour le changement du quotidien du jeune guineen. ‘’Je n’en veux plus’’ doit continuer à analyser, critiquer et proposer des solutions aux politiciens ( Mouvance et opposition) et à la societe civile

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info