Accueil » Société » Réouverture des frontières avec la Guinée : voici les conditions du Sénégal

Réouverture des frontières avec la Guinée : voici les conditions du Sénégal

La ministre sénégalaise de la santé et de l’action sociale Awa Marie Coll Seck a déclaré que son pays travaille activement sur le dossier de réouverture des frontières terrestres avec la Guinée. Devant les députés sénégalais, ce samedi 6 décembre, elle a indiqué que le Sénégal mettra surtout l’accent sur les précautions et la prudence avant de prendre une décision. 

Awa Marie Coll Seck

Awa Marie Coll Seck

‘’L’idée de rouvrir les frontières terrestres, nous y pensons’’, a-t-elle dit, lors de l’examen du budget 2015 de son département.  ‘’C’est vrai que partout on parle de la libre circulation des personnes et des biens. Mais les Etas ont aussi le droit de réfléchir sur la meilleure stratégie à mettre en place pour les populations et c’est ce que le Sénégal a fait’’, a-t-elle rappelé devant les députés, selon l’Agence de Presse Sénégalaise (APS).

‘’Nous sommes en train de travailler sur ce dossier de réouverture des frontières terrestres. Nous allons tout faire pour nous préparer, étant donné que nous allons aussi prendre des responsabilités par rapport à la bonne gestion de la frontière’’, a assuré aux parlementaires la ministre Awa Marie Coll Seck..

‘’Mais aussi nous voulons que de l’autre côté des frontières, dans les autres pays limitrophes concernés qu’il y ait aussi une bonne gestion’’, a-t-elle souhaité, appelant la Guinée à travailler comme le Sénégal le fait avec le Mali.  Ce n’est qu’avec ça que ‘’nous pouvons regarder les choses de façon optimiste, même s’il est vrai que le risque zéro n’existe pas‘’, a estimé la ministre de la santé et de l’action sociale.

Salim Bayo, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Mr le ministre, j’ai ete l’un de premiers a saluer le dispositif mis en place au Senegal des les premieres heures de l’appariton du virus Ebola jusqu’a la prise en charge du jeune guineen a Dakar heureusement gueri. Cependant, je dois vous rappeler le role premier d’un gouvernement est d’assurer la securite des citoyens qui l’ont elu. Dois je te rappeler qu’au Senegal, l’employeur c’est nous la population et non le gouvernement. Vous savez en ame et conscience que cet Alpha Conde se fount royalement de la sante de la population guineene. Il faut juste remarquer l’insouciance et l’ameuteurisme dont il a fait preuve face aux multiples alertes des MSF, de L’OMS et des premiers medecins envoyes en guinee des le debut de l’epidemie. Il n’existe aucun dispositf serieux de lutte contre le virus miss en place par Alpha Conde. Alors pourquoi les senegalais devraient faire confiance a ce tarlouze de president a qui meme ses propres populations ne font confiance en refusant justement l l’installation d’un centre de traiment d’Ebola dans leur localilte, precisement dans la banlieue de conakry. Vous ouvrez les frontieres, Macky et les autres cre-tins du gouvernement seront boutes du palais. Plain and simple

    • Je pense qu’il faut respecter les gens. Le Ministre est une Dame. En aucun cas elle peut être Mister (Mr) comme vous l’avez écrit. Et je pense aussi qu’il faut éviter l’amalgame, ne pas aimer Alpha doit être séparé des efforts à faire par les deux pays donc les deux peuples pour bien gérer l’ouverture des frontières qui, il faut reconnaître, a été une décision extrême. C’est logique en soit, mais vu les liens des deux pays, cette décision peut être contreproductive à la longue. On estime à près d’un million de Guinéens vivant au Sénégal, tout au moins dans les flux migratoires entre les deux pays.
      Une fois encore, Madame le Ministre a raison, mais il faut dépasser les déclarations. Il faut aller vers des concertations responsables, directes et inclusives en associant les ONG, les organismes internationaux. Il ne faut pas penser que c’est la Guinée seule qui est perdante. Wassalam.

    • s’il vous plaît sa fait tres longtemps qu’ont fait des remarque sur vous les sénégalais mais cette fois ci nous irons jusqu’aux bout, comme vous faite semblent avec nous, nous allons le faire aussi comme vous le faite et cette fois ci même si le Président décide d’ouvrir la frontière avec vous, nous allons refuser, par ce que vous n’aviez jamais aimer la Guinée le Beau pays bénis, depuis aux temps colonnes tout les complots monter contre le pays béni prennents leurs source au Sénégal mais cette fois ci nous allons voir sa et bon entendaient saluts. ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info