Accueil » Politique » Déficit d’électricité en Guinée : ‘’la malédiction est partie’’, selon le ministre de l’énergie

Déficit d’électricité en Guinée : ‘’la malédiction est partie’’, selon le ministre de l’énergie

Le Château de l’Afrique Occidentale peut compter sur la Mauritanie pour relancer la centrale thermique de Tombo. Un accord a été signé jeudi, 11 décembre 2014, entre le ministre de l’énergie et de l’hydraulique et le Groupe AON (Abdalahi Ould Nouegued). Ce projet, selon la Présidence de la République, va à coup sûr améliorer la desserte en électricité dans la ligne interconnectée, a une capacité 100 MW, et part de Tombo jusqu’à Labé en passant par Forécariah, Dubréka, Coyah, Kindia, Mamou, Dalaba, Pita, dit-on.

Le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla et le PDG du Groupe mauritanien AON, Mohamed NoueiquèdeIl s’agit selon le ministre Cheick Taliby Sylla, d’un acte majeur dans la fourniture d’énergie aux populations de la ville de Conakry et de la ligne interconnectée. L’accord signé jeudi permettra de finaliser l’opération des 100 MW initiée par le chef de l’Etat, Alpha Condé.

‘’Nous  venons  de  poser  un  acte  majeur  dans  la  fourniture  d’énergie   aux populations de la ville de Conakry et de la ligne interconnectée.  Depuis l’avènement du Président de la République, il  s’est engagé à  fournir  de  l’énergie  non  seulement  aux  populations,  mais  aussi  aux  industries.  Sans  énergie,  il  n’y  a  pas  de  développement’’, a indiqué Cheick Taliby Sylla.

 Il  a ensuite rappelé que le président Alpha Condé a initié l’opération  des  100  MW.  ‘’Très  malheureusement,  il  n’a  vu  aucun MW’’, s’indigne l’ancien directeur du Projet Kaleta, précisant que l’accord signé jeudi à la président consiste à  finaliser ces 100 MW, dont les travaux démarreront le lundi  16  décembre.  ‘’On va avoir une amélioration sur la desserte  dans  la  ligne  interconnectée   depuis  Tombo  jusqu’à  Labé  en  passant  par Forécariah, Dubréka, Coyah, Kindia, Mamou, Dalaba’’, a-t-il rassuré.

 ‘’Je  ne veux plus dire Tombo. Nous, on a donné un autre nom à la Centrale de  Tombo.  On  l’a  renommée.  Aujourd’hui,  ça  s’appelle  Centrale thermique de Kaloum. Donc ce qui était Tombo 1 est devenu Kaloum 1.  La  malédiction  qui  suivait  ces  projets-là,  cette  malédiction  est partie’’, a renchéri le ministre de l’énergie.

Le représentant du Groupe Abdalahi Ould Nouegued a rassuré le chef d’Etat sur le respect du délai du contrat. ‘’Nous avons pris l’engagement que dans les délais les plus courts et en début février le projet va démarrer et une partie de l’énergie sera fourni et nous espérons même fournir une partie de l’énergie avant ce délai’’  a-t-il promis.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/ boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info