Accueil » Société » Attentat à Charlie Hebdo : Oscar Barry entre colère, tristesse et indignation

Attentat à Charlie Hebdo : Oscar Barry entre colère, tristesse et indignation

Le 7 janvier 2015, deux hommes cagoulés ont fait irruption dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo. En pleine conférence de rédaction, ils ouvrent le feu sur l’assistance. Cabu, Charb, Tignous, Wolinski, Bernard Maris, Honoré, Elsa Cayat et Mustapha Ourrad sont tués sur le coup.

De même que Kabyle, le correcteur du canard, Franck Brinsolaro qui assure la sécurité du directeur de publication Charb, et Michel Renaud, ancien directeur de cabinet du maire de Clermont-Ferrand, invité par la rédaction. 

 

OscarA Conakry, c’est un mélange de colère et d’indignation qui étreint le caricaturiste Ben Youssouf Barry, plus connu sous le nom d’Oscar et directeur de publication de Bingo. Il affirme que la date du 07 janvier 2015 représente désormais le 11 septembre des caricaturistes de par le monde. “Parce qu’on a perdu des amis, des confrères”, réagit le célèbre dessinateur de presse.

L’année dernière, au mois de janvier, Oscar a fait la connaissance avec l’une des victimes de l’attaque perpétrée contre Charlie Hebdo. “J’étais à Angoulême en France pour représenter la Guinée au Festival international de la caricature et bande dessinée. J’ai eu l’occasion de rencontrer pour la première fois Cabu”, relate-t-il au micro de Radio Kaloum Stéréo.

“C’est un doyen adorable et sympa. Un homme libre d’esprit”, se souvient Oscar qui se sent directement touché par l’attaque. “C’est une perte énorme. Je suis directement concerné. En plus des confrères, ce sont des amis qui sont partis à jamais. Charb, Cabu, Tignous sont des icônes de la caricature et du dessin de presse”.

Le caricaturiste guinéen ne va pas avec le dos de la cuillère pour condamner cet acte de terroriste. “Profiter d’une conférence de rédaction pour tuer des individus, et détruire leur vie, ça ce n’est vraiment pas de la religion”. Pour lui donc, les auteurs de l’attaque ne sont rien d’autres que “des apôtres de satan” qui ternissent davantage l’image de région musulmane.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info 

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info