Accueil » Politique » L’opposition veut une commission électorale semi-technique

L’opposition veut une commission électorale semi-technique

L’opposition réaffirme à qui veut l’entendre son désir de voir la commission électorale nationale indépendante recomposée. En début de semaine, le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée a laissé entendre que les opposants veulent désormais d’une administration électorale semi-technique.

Cellou DaleinPour Cellou Dalein Diallo, l’actuelle commission électorale a montré ses limites. Les élections législatives ont été mal organisées par cette institution, estime-t-il. ‘’Il y a eu combien d’omissions, de doublons dans le fichier électoral, combien d’électeurs étaient à 15 ou 30Km de leurs bureaux de vote ?’’, se demande le chef de file de l’opposition.

Il ajoute, dans son argumentaire qu’‘’on ne peut pas continuer à organiser des élections avec une telle Céni qui est incompétente et illégale, surtout qu’elle n’a plus d’assistance technique. Nous voulons une Céni semi-technique, à l’image de celle de Benin’’, sans donner plus de  précisions.

La loi est claire. Il faut 10 représentants de l’opposition et 10 autres de la mouvance présidentielle. Selon le leader de l’UFDG, ‘’on ne peut connaitre réellement qui est membre de l’opposition, qui est de la mouvance qu’après les élections législatives avec la création des groupes  parlementaires’’.

Pour la recomposition de la commission électorale,  Dalein affirme que l’opposition a déjà proposé une loi à l’assemblée nationale. Elle concerne une administration électorale semi-technique à l’image de celle du Bénin, a-t-il dit en marge d’une conférence de presse de l’opposition.

Aux dires du patron de l’opposition, cette proposition de loi a été déposée au bureau du chef du législatif, Claude Kory Kondiano. ‘’On lui a même demandé de prolonger la session budgétaire pour examiner pour adopter une nouvelle loi sur la Céni. Mais, le président de l’assemblée nationale a refusé’’, déballe Cellou Dalein Diallo.

Il finit par indiquer que le combat, pour la recomposition de la commission électorale, que l’opposition mène vise à instaurer une institution électorale  neutre, impartiale et capable d’organiser des élections équitables et transparentes en Guinée.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info