Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Alpha Condé dévoile sa face de ‘‘trouble-fête’’ dans les années 68 en France

Alpha Condé dévoile sa face de ‘‘trouble-fête’’ dans les années 68 en France

Nombreux sont les observateurs qui s’accordent à dire que la président Alpha Condé fait des dérives de communication à chaque fois qu’il improvise des discours. L’histoire n’est-elle pas en train de leur donner raison. Ça a tout l’air, en tout cas.

Marche Charlie HebdoDans un speech qu’il a tenu dans l’après-midi de ce dimanche 11 janvier à l’ambassade de France, le chef de l’Exécutif guinéen a tout d’abord marqué sa solidarité au peuple français auquel il devait d’ailleurs rendre visite pour apporter son soutien et celui de son pays suite à l’assassinat atroce perpétrée contre 12 journalistes de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

Ce voyage est alors avorté puisque son homologue de l’Afrique du Sud, Jacob Zuma doit lui rendre visite ce lundi 12. Ce n’est que partie remise. Le chef de l’Etat promet de s’y rendre aussitôt après. Mais avant, il se souvient de son passage au sein du comité de rédaction de ce journal.

‘‘Vous savez, Libération et Charlie Hebdo sont des enfants de mai 68. Ce sont des journaux dont nous avons été des rédacteurs. Parce que ce n’étaient pas des journalistes qui en étaient des rédacteurs, mais un certain nombre de militants, qui se réunissaient pour rédiger les textes. Et le comité de rédaction était formé de tout le monde’’, rappelle le président Condé.

Poursuivant, il exhibe à la face du monde un passé peu élogieux de lui dans l’histoire de la France dans les années 68.

‘‘Donc, ce ne sont pas seulement des journalistes : ce sont des amis et des compagnons de très longues dates, avec lesquels nous avons sillonné les pavés du Quartier Latin; ce qui a amené à enlever les pavés pour mettre le goudron. Parce que les pavés nous servaient d’armes face aux gendarmes’’, avoue-t-il sans ambages, publiquement.

Ce qui fait dire à certains analystes ce que faisait réellement l’opposant historique devenu président de la République. Pour qui connait le sens républicain des gendarmes français, il y a de quoi s’interroger vraiment sur les activités que menait Alpha Condé dans ce pays qui l’a accueilli depuis sa tendre jeunesse. N’est-ce pas un  ‘‘trouble-fête a-t-il été ?’’, se demandent ces observateurs.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info