Accueil » Interview » Binta Laly Sow, annonce son retour sur la scène musicale

Binta Laly Sow, annonce son retour sur la scène musicale

En marge de la soirée de célébration des deux consécrations annuelles de l’humoriste Mamadou Thug, notre rédaction a approché la chanteuse Binta Laly Sow. Agée de plus de 70 ans, la diva de la musique pastorale peule annonce son retour prochain sur la scène musicale. Entretien. 

PENTAX DIGITAL CAMERAVisionGuinee.Info : la nouvelle génération vous connait peu ou pas. Dites-nous Binta Laly, où et quand a débuté votre carrière musicale ?  

Binta Laly Sow : J’ai commencé à chanter à l’âge de 13 ans l’époque de Diallo Yacine. Tout a commencé par les veillées nocturnes et lors des travaux champêtres. Ça n’a pas été facile pour moi. Au début, mes parents étaient catégoriquement opposés sur mon choix. Mais des personnes qui me soutenaient ont réussi à les convaincre à me laisser chanter.

Ils ont finalement accepté mais avec un certain nombre de conditions. Ils m’ont interdit d’insulter dans mes chansons, boire de l’alcool, fumer. Comme je tenais à mon rêve de chanter, je me suis soumise à toutes ces conditions.

Après l’indépendance de la Guinée en 1958, je suis allée à Labé où j’ai pris part à la mise en place de troupes de chants et danses. Disons qu’à l’époque, mon groupe brillé partout où nous sommes passés, avant de revenir à Télimélé.

Vous avez connu une ascension dans votre carrière. Parlez-nous de votre discographie et quel est le secret de ce succès musical ?

Un secret particulier pour réussir ? Je ne pense pas trop à cela. Je mettrai tout ça à l’actif de Dieu le Tout Puissant qui m’accompagne. Je voudrais tout de même rappeler que j’ai rencontré à l’époque Bella Manta Diallo à Kissidougou qui a produit une cassette de ma troupe qu’il a donnée à Amadou Diouldé Sall, paix à son âme.

La production de cette œuvre musique nous a conduits à Abidjan au studio ‘’Super Sendai’’, où j’ai sorti l’album ‘’Walliyabhé Fouta’’ qui, je le rappelle s’est vendu comme de petits pains sur le marché du disque.

Pour moi, c’était le début de mon succès. Par la suite, je suis repartie en Côte d’Ivoire pour enregistrer un autre opus que nous avions baptisé ‘’Bhouloun Djouri’’. Une œuvre musique pour moi qui restera graver dans les annales de l’histoire de la musique guinéenne de par son fulgurant succès.

Puis vint l’album ‘’Foulani’’ à l’issue duquel j’ai été contactée par Baba Maal du Sénégal. Avec cet artiste de renom, nous avons produit l’opus ‘’Union sacrée’’, dans lequel ce grand musicien à poser sa voix.

Qu’est-ce qui explique votre long silence? 

C’est vrai que je me fais rare. Et je comprends parfaitement les attentes des mélomanes. Mais en réalité sur le terrain, les autorités ne créent pas les conditions pour accompagner les artistes que nous sommes. C’est un grand handicap. Nous sommes chanteurs, mais le plus souvent, on produit nos œuvres à perte sans même percevoir nos droits d’auteurs.

Votre longue absente ne serait-elle due à l’âge ?

Non pas du tout. Mon âge n’a pas trop d’impact sur ma carrière musicale. Je dirais plutôt que c’est le temps de préparation qui est long pour moi. Mais produire des œuvres sans rien avoir en retour, même nos droits d’auteurs, c’est décourageant. Imaginez-vous que récemment je n’ai reçu que 400.000 francs guinéens comme droits d’auteurs. Ça ne me sert à rien du tout une telle modique somme.

On vous sent très remontée…

J’ai mes raisons de l’être. C’est difficile de vivre ainsi. Pour vivre sans tendre la main, je fais des tournées au Mali, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en France, en Belgique et aux Etats-Unis. Mais d’autres n’ont pas cette chance.

Un dernier mot ?

A mes fans, je dirai de rester patients. Je reviens sur le marché du disque sous peu. Ils ont apprécié ‘’Bhouloun Diouri’’, je voudrais les assurer que le prochain album sera meilleur. Et très bientôt, nous allons sa date de sortie.

Par Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info