Accueil » Société » Ebola : 35 volontaires de la Croix rouge formés en technique d’enterrement digne et sécurisé

Ebola : 35 volontaires de la Croix rouge formés en technique d’enterrement digne et sécurisé

Dans le cadre des activités de lutte contre l’épidémie d’Ebola par la Fédération internationale de sociétés de la Croix rouge et du Croissant rouge (FICR) avec le financement du gouvernement japonais, à hauteur de 3 millions de dollars, dont 1,2 millions pour les opérations en Guinée, un atelier de formation a été initié à l’intention de 35 volontaires de la Croix rouge guinée (CRG) ce lundi 19 janvier à Conakry.

MédecinPour la circonstance, l’ambassadeur du Japon, SE Naotsugu Nakano a rappelé qu’il s’agit d’un appui aux actions de la FICR et de la CRG dans les trois pays les plus touchés par la maladie, autour des activités sont concentrées sur la mobilisation sociale, la conscientisation des personnes et la gestion des corps.

De son côté, le représentant pays de la Fédération internationale de sociétés de la Croix rouge et du Croissant rouge après avoir magnifié sa gratitude à l’endroit des donateurs avant d’énumérer quelques problèmes souvent rencontrés par ces volontaires sur le terrain. Au nombre de ces difficultés, M. Aliou Boly a cité entre autres la peur, le déni et la méfiance des populations. Ce qui, selon lui fait que les équipes de la Croix rouge et celles d’autres organisations continuent de se heurter à des nids de résistance.

Quant au président de la Croix rouge guinéenne, Youssouf Traoré, il a salué le sens patriotique du travail abattu pas son équipe sur le terrain, au prix, dit-il, de leurs vies parfois. Mais avant, il a insisté sur la collaboration des populations avec les agents de la Croix rouge en vue de couper la chaine de propagation de l’épidémie. Car, soutient M. Traoré, il suffit d’une erreur dans un enterrement communautaire pour favoriser une nouvelle chaîne de transmission.

Les volontaires se sont dit prêts à aller à tous les fronts pour diffuser des messages qui sauvent littéralement des vies, et s’assurer que ceux qui meurent d’Ebola sont enterrés dans la sécurité et la dignité.

Ils viennent ainsi compléter à 2400 le nombre de volontaires déjà formés par la Croix rouge guinéenne, avec l’appui de la Fédération internationale de la Croix rouge et du Croissant rouge, qui s’emploient à travers le pays pour lutter contre Ebola depuis le début de l’épidémie. La rencontre a pris fin par une assimilation faite par les volontaires sur la gestion des corps d’Ebola en vue de leur enterrement digne et sécurisé.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info