Accueil » Société » Paix et réconciliation nationale : vers une implication totale des femmes guinéennes

Paix et réconciliation nationale : vers une implication totale des femmes guinéennes

Le centre femme-citoyenneté et paix (FECPA) en collaboration avec le département d’Etat Américain à travers l’ambassade des USA en Guinée ont procédé ce mercredi, 28 janvier à la clôture de la deuxième  phase du projet ‘’sous le baobab avec les femmes’’.  

FecpaPour la directrice du centre FECPA, Michelle Sona Koundouno, ce projet lancé il  y a deux ans vise à renforcer les capacités des organisations féminines et traditionnelles, initier un dialogue citoyen avec les femmes et réseau des communicateurs traditionnels et contribuer à la réduction des tensions sur fond politique entre groupes ethniques. Satisfaite, de la présence de ses sœurs, et partenaires du projet,  Mme Koundouno laisse entendre  ‘’sous le Baobab avec les femmes’’, c’est une façon d’impliquer les femmes dans les prises de décision, comme en Afrique, les prises de décisions se font sous le baobab et qu’auparavant, c’étaient les hommes qui avaient droit d’être sous le baobab’’.

Aux dires de Michelle Sona Koundouno, le projet a été réalisé  en deux (2) phases et dans sept (7) villes (Kindia, Mamou, Kankan, Siguiri, Guéckedou et N’zérékoré) y compris la ville spéciale de Conakry.  La première année, indique t-elle, il a été question de promouvoir l’implication des femmes dans la préservation de la paix et la seconde année, le groupe a travaillé sur l’implication des femmes dans le processus de la réconciliation nationale.

De son côté, Alexander lascaris Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Guinée souligne la grande affection qu’il éprouve pour les populations guinéennes, un peuple qu’il salue la maturité et le savoir faire en matière du respect des valeurs traditionnelles. Pour lui, cette maturité s’est illustrée par le fait que dans la sous-région seule la Guinée a évité de sombrer dans une guerre. Ce symbole souligne –t-il est plus qu’un simple fait mais une maturité non négligeable.

Facinet Touré,  médiateur de la république estime  que ‘’pour que notre pays se développe, nous devons regarder dans la même direction’’. Mais déplore t-il aujourd’hui,  ‘’ nous sommes sortis de nos coutumes. Nous disons qu’il y a quelque chose de mieux que ce que nos parents nous ont légué et malheureusement tous les jours nous sommes dans l’impasse’’.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 64/ sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info