Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Sport » Ibrahima Traoré à propos du Ghana : ‘’On les a toujours embêtés’’

Ibrahima Traoré à propos du Ghana : ‘’On les a toujours embêtés’’

L’équipe de Guinée défie celle du Ghana en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations 2015, ce 1er février à Malabo. Les Guinéens connaissent bien les Ghanéens pour les avoir affrontés lors de la CAN 2012, puis lors des éliminatoires de la CAN 2015.

Ibrahima Traore Syli nationalPour son premier quart de finale de CAN depuis 2008, l’équipe de Guinée est loin de partir dans l’inconnu. Le Sily National, qui a été désigné deuxième du groupe D de la CAN 2015 après un tirage au sort, a affronté les Black Stars trois fois au cours des trois dernières années. Les Guinéens avaient tenu tête aux Ghanéens 1-1 lors de la phase de groupes de la CAN 2012, à Franceville au Gabon.

‘’On les a surtout affrontés il y a trois mois, en éliminatoires, rappelle avec un sourire l’attaquant Ibrahima Traoré. Quand on avait joué contre eux au Maroc, on leur avait posé beaucoup de problèmes (1-1). Ils nous avaient ensuite été supérieurs quand on avait joué le match retour (3-1, à Tamale, Ndlr). On sait que le Ghana a une grande équipe. Et la Guinée n’a pas battu de grande équipe depuis certains temps. Mais pour aller loin dans une grande compétition, il faut forcément battre une grande équipe’’.

‘’On a toujours embêté les Ghanéens’’

De l’eau a coulé sous les ponts depuis la CAN 2012, puisque seuls 7 Ghanéens et 7 Guinéens présents au Gabon participent à cette CAN 2015. En revanche, dans chacune des deux équipes, une quinzaine de joueurs avaient pris part à la double confrontation d’octobre. ‘’L’effectif du Ghana n’a pas beaucoup changé, souligne le sélectionneur de la Guinée, Michel Dussuyer. C’est vrai, en revanche, qu’ils ont changé d’entraîneur (avec Avram Grant, Ndlr). Difficile de savoir quelle influence il peut avoir sur leur style de jeu. Il faut du temps pour insuffler une identité à une équipe nationale’’.  Le Français poursuit sa réflexion : ‘’C’est difficile de porter un jugement sur leur jeu, car des critères extérieurs ont pu influer. A Mongomo, par exemple, le terrain était en mauvais état. Donc c’était difficile pour eux d’y déployer du jeu. Ils ont souvent pratiqué un jeu plutôt direct, ce qui n’est pas trop dans leurs habitudes’’.

Concernant le pedigree de leurs adversaires, Ibrahima Traoré et Michel Dussuyer savent en revanche parfaitement à quoi s’attendre. ‘’Ils ont des grands joueurs, notamment au milieu de terrain, comme André Ayew ou Agyemang Badu, commente le capitaine. Ce sont des joueurs qui ont disputé beaucoup de grandes compétitions’’.

‘’On part avec beaucoup de respect pour cette équipe du Ghana qui est composée de grandes individualités, assure de son côté l’entraîneur. Ces joueurs sont capables de faire la différence à tout moment. Les Ghanéens ont disputé les trois dernières Coupes du monde et sont présents en Coupes d’Afrique. Ils ont donc un capital joueurs et expérience supérieur au nôtre. Mais lors des matches où on les a affrontés, on les a toujours embêtés’’.

Ibrahima Traoré conclut : ‘’Face à eux, on ne nous attend pas de toutes les façons. Du coup, on va être encore plus détendus que lors des matches de poules. On sait qu’on joue contre un des favoris de la compétition, contre une équipe qui a fait belle figure en Coupe du monde. On les connaît bien. Ils nous connaissent bien. Je sais qu’ils nous respectent aussi’’.

Par RFI

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info