Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Libre opinion » L’arbitre : le seul maître du terrain, je dis non !

L’arbitre : le seul maître du terrain, je dis non !

Dire que l’arbitre est le seul maître du terrain : c’est dire qu’il est le seul détenteur du destin d’une équipe et de son peuple. Dire que l’arbitre est le seul maître du terrain : c’est dire qu’il est le ‘’dieu’’ du terrain, donc l’omniscient et l’omnipotent des matchs.

Guillaume Hawing

Guillaume Hawing

Dire que l’arbitre est le seul maître du terrain : c’est dire qu’il peut faire gagner une équipe, tout comme faire perdre une équipe.

Dire que l’arbitre est le seul maître du terrain : c’est dire qu’au cours des 90 minutes, le jeu devient la religion, le ballon rond le livre saint, les joueurs les prophètes, les supporteurs les fidèles et l’arbitre le dieu.

Dire que l’arbitre est le seul maître du terrain : c’est dire qu’au cours des 90 minutes de jeu, la joie les joueurs et des supporteurs peuvent dépendre aussi de l’humeur de l’arbitre.

Dire que l’arbitre est le seul maître du terrain : c’est dire que l’arbitre est le dictateur incontesté du jeu. Par conséquent, il peut dicter sa volonté en faveur ou en défaveur d’une équipe durant les 90 minutes de jeu.

Dire que l’arbitre est le seul maître du terrain : c’est dire aux deux équipes que l’arbitre peut être aussi le chemin par lequel peut passer leur destin, donc la victoire. C’est dire également que l’arbitre peut être soumis à la tentation et pourrait même être corrompu.

Dire que l’arbitre est le seul maître du terrain : c’est dire que l’arbitre peut refuser un penalty comme celui de Guinée-Côte d’Ivoire et peut créer un penalty imaginaire comme celui de Tunisie-Guinée équatoriale.

L’homme étant : connu inconnu, imperfectible à l’infini, limité dans le temps et dans l’espace, s’ignorant soi-même, ne doit pas être le maître absolu d’un sport qualifié de sport roi, qualifié même par d’autres pays de religion. Un sport qualifié d’unificateur, capable de mettre un peuple dans tout son état de joie. Un sport dans lequel tout le monde se reconnait et pouvant faire taire les guéguerres et les différends. Oui ! Un tel sport ne doit pas souffrir de l’humeur d’un arbitre ou du choix d’un arbitre.

Pour finir, je pense et dis ceci : s’il est vrai que ‘’le pouvoir arrête le pouvoir’’, il faudrait que certains dispositifs footballistiques scientifiques hautement élaborés ou certains maîtres hors du jeu assistent le Maître arbitre dans le jeu sur certaines prises de décision sur certaines fautes pour minimiser les ratés. Autrement, le football continuera à faire encore et encore des victimes à travers le monde.

Pr. Guillaume Hawing, Conférencier d’Honneur.

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. L’arbitre est le seul maîtr du terain!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info