Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Diminution du prix de carburant : des citoyens entre désolation et désillusion

Diminution du prix de carburant : des citoyens entre désolation et désillusion

Le gouvernement a annoncé samedi dernier la baisse du prix de carburant de 10.000 à 9.000 francs guinéens, après plusieurs tentatives de négociation avec le syndicat. La décision est entrée en vigueur le 1er février sur toute l’étendue du territoire national. Mais pour bon nombre d’usagers de la route, le montant diminué est ‘’dérisoire’’.

Station-service-totalPour Souleymane Camara, chauffeur de profession, le montant diminué dans le prix des produits pétroliers est déplorable. ‘’Nous sommes perdants. Les passagers vont nous demander de diminuer le prix du transport à 1000. Vraiment, on s’attendait à une remise qui pouvait faire l’affaire de tous les guinéens’’, indique-t-il à notre reporter à bord de son taxi. ‘’On demande encore au gouvernement de diminuer le prix du litre jusqu’à 6.000 GNF‘’, propose-t-il, au micro de VisionGuinee.
Mamadou Samba Diallo, pompiste dans une station-service pense que la décision du gouvernement est une surprise alors qu’elle était attendue fin février, selon les accords signés avec le mouvement syndical début janvier 2015. ‘’Depuis ce lundi, nous vendons le prix d’essence et de gasoil à la pompe à 9000 francs guinéens. Nous avons du carburant en stock. C’est une surprise, on ne s’attendait pas à une baisse d’un seul coup’’, dira Samba Diallo avant de qualifier cette ‘’diminution de dérisoire’’.

‘’Le gouvernement devrait privilégier l’intérêt général de la population’’, renchérit pour sa part Mohamed Sidibé, usager de la route. Il affirme que les autorités pourraient faire mieux. ‘’Le prix du baril à l’international est de 45 dollars. Il est important de penser de prendre en compte les préoccupations de la population qui souffre tant. A voir les agissements des autorités, c’est comme si elles se passaient du bonheur des Guinéens’’.

Pour l’instant, la baisse du prix du carburant ne s’est pas répercutée sur le coût du transport. Ce qui sans doute risque de créer des tensions entre conducteurs et passagers.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info