Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Dansa Kourouma de la société civile attaqué par des inconnus

Dansa Kourouma de la société civile attaqué par des inconnus

Sommes-nous à l’ère de la chasse à l’homme à Conakry? Moins d’une semaine après l’assassinat du ministre Thierno Aliou Diaouné, activiste de la société civile, c’est au tour de Dansa Kourouma, président du conseil national des organisations de la société civile de tirer la sonnette d’alarme.

Dansa Kourouma

Dansa Kourouma

L’ancien conseiller national de la transition s’est invité dans les Grandes Gueules, affirmant avoir été victime d’une attaque à son domicile dans la nuit du mercredi à jeudi.

‘’Pas plus tard qu’hier, j’avais informé mes amis de la gendarmerie que j’étais suivi par des gens. Alors, j’ai décidé de changer de voiture. Hier, je suis rentré chez moi à Sangoyah. Vers 2h du matin, j’ai senti la présence d’un véhicule qui stationnait à 10m de ma cour. Le matin, mon petit frère a trouvé que les vitres de ma voiture ont été cassées. Ils (les malfrats) ont pris mon sac qui contenait mon ordinateur, mon Ipad, des documents bancaires et mon téléphone’’, explique Dansa Kourouma qui précise que quatre autres voitures de valeur garées dans la même cour ont été épargnées par les assaillants.

Cette attaque d’individus, encore non identifiés, aurait-elle un lien avec l’assassinat du ministre Diaouné la semaine dernière? ‘’Je ne peux pas établir un lien. Je suis menacé. Ce qui est sûr, j’avais de bonnes relations avec Diaouné. C’est notre mentor à nous. C’est peut-être les règlements de comptes qui continuent ou des tentatives d’intimidations parce qu’on a projeté beaucoup d’actions pour augmenter la pression pour que la question de sécurité soit prise en charge. Je ne suis pas en mesure de rentrer dans des détails compliqués parce que personne d’entre nous n’est en sécurité’’.

Et l’activiste de la société de conclure : ‘’Le plus souvent, les raisons évoquées par les personnes qui commettent ces actes ne sont pas valables. Je ne sais pas qui m’en veut et pourquoi. Je me sens menacé et je ne vais pas me taire là-dessus. Car ce qui est en train de se passer n’est pas un acte banal’’.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Je doute fort de ses accusations, car connaissant le personnage, il est capable d’inventer n’importe quel stratagème pour gagner en notoriété.

  2. Attention,l’heure est grave dans notre pays Ne sousestimons plus l’ampleur de l’insécurité et la précarité qui est entrain d’envahir notre pays. Ne soyons aveugle, il est temps que le peuple revendique ses droits á la securité, á la santé, á l’éducation et á son bien étre. Le peuple pleure parceque il n’est pas en sécurité et qu’il lui tout. Que dieu nous apporte sa clémence! Amen!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info