Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Nzérékoré, c’est le bastion de l’UFR, selon son vice-président

Nzérékoré, c’est le bastion de l’UFR, selon son vice-président

Selon le parti de Sidya Touré, contrairement aux images diffusées sur la télévision nationale, la mobilisation en Guinée Forestière pour accueillir le président Alpha Condé n’a pas été à la hauteur des attentes du pouvoir.

Bakary Goyo ZoumaniguiA Nzérékoré, ‘’la communauté Manding a démontré que le président était de leur groupe ethnique’’, a dit Bakary Goyo Zoumanigui, vice-président de l’Union des forces républicaines. ‘’Donc, cela ne doit pas émouvoir les militants de l’UFR. Parce que Nzérékoré c’est notre bastion’’.

En route pour Macenta, selon lui, le président de République s’est arrêté à Konta où il a voulu donner 10 millions de francs guinéens à la communauté Tomas. ‘’Ils lui ont tout simplement dit qu’ils n’ont pas besoin de l’argent d’Ebola’’.

Arrivé à Macenta, l’hélicoptère qui transportait le chef de l’Etat a atterri dans la cour de l’école du centre. Pendant ce temps, les autorités avaient mobilisé la population à la gare routière de Nzérékoré. ‘’Quand l’hélico a atterri, les autorités n’étaient pas sur les lieux. C’est un policier qui a reconnu le chef de l’Etat qui s’est approché de lui’’, souligne le vice-président de l’UFR.

Et de poursuivre : ‘’le président s’est ensuite dirigé à la préfecture, c’est là que les autorités ont été averties qu’il y était. C’est à la préfecture que le président a fait son discours. Il a dit aux gens qu’il donne carton rouge au comité d’accueil, parce que la mobilisation n’a pas été à la hauteur parce qu’il avait donné de l’argent pour qu’on organise la mobilisation’’.

A Guéckékou, selon Bakary Goyo Zoumanigui, ‘’quand le président de la République faisait son meeting au stade, les gens sortaient parce que Guéckékou et Macenta sont les deux villes qui ont été durement frappées par Ebola. Les gens estimaient que si le virus a causé des dommages à ces deux localités, c’est parce que le gouvernement n’a pas réagi’’.

Lors du passage en Forêt d’Alpha Condé, conclut-il, ‘’contrairement à ce qu’on nous montre à la télévision, la mobilisation n’a pas été du tout ce qu’il attendait’’.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info