Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Relance du dialogue : voici les conditions de la mouvance présidentielle

Relance du dialogue : voici les conditions de la mouvance présidentielle

Des émissaires du gouvernement ont été reçus samedi au Quartier Général du Rpg Arc-en-ciel. Il était question d’évoquer avec les responsables la mouvance présidentielle les différents points qui seront abordés lors du prochain dialogue politique.  

unnamedAu sortir de la rencontre, le secrétaire général du Rpg Arc-en-ciel a exprimé la position officielle de la mouvance présidentielle. ‘’En ce qui concerne les points qui relèvent de la loi, on ne peut pas tergiverser là-dessus. Nous avons dit aux émissaires du gouvernement qu’il faut appliquer la loi dans toute sa rigueur’’, a indiqué Salim Cissé, devant des journalistes. ‘’Pour tous les points qui peuvent être discutés, améliorés dans l’intérêt supérieur de la nation, nous sommes prêts à lâcher du lest’’.

Pour ce qui du gèle des activités de la CENI, l’une des conditions fixées par l’opposition avant la reprise du dialogue, le secrétaire général du parti au pouvoir pense que la question doit être débattue autour de la table.

‘’Tous les points qui relèvent de la loi, nous allons les appliquer. Les autres obtenus par consensus le seront aussi. Le chronogramme électoral est maintenu nous ne pouvons pas modifier la date du 11 octobre de l’élection présidentielle. Mais pour les élections communales, nous allons essayer d’analyser la question avec l’opposition pour voir les contraintes externes et internes et convenir sur quelque chose’’, a-t-il assuré. ‘’Aussitôt que la date de reprise du dialogue sera annoncée, nous allons commencer le travail’’.

Pour le ministre de la Justice qui préside le cadre du dialogue, la nouvelle démarche des émissaires du gouvernement est informelle. ‘’Après avoir rencontré l’opposition hier, nous avons échangé avec la mouvance. Le véritable dialogue va commence vraisemblablement dans la semaine du 15 juin prochain. Avant d’ouvrir le dialogue, nous pensons qu’il y a lieu d’avoir des entretiens informels avec la mouvance et l’opposition pour réduire au minimum certains obstacles sur le chemin du dialogue’’, a souligné Me Cheick Sacko.

‘’Nous voulons que le dialogue se fasse dans la convivialité et tout ce relève du domaine de la loi, il faut le respecter. On va écouter les deux camps et proposer un ordre du jour dans les jours à venir pour que le dialogue commence en toute sérénité’’, a-t-il conclu.

Djiwo Barry, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info