Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Quand le parti de Dalein voulait faire de Bouba Barry ‘’Big up’’ un député de l’UFDG

Quand le parti de Dalein voulait faire de Bouba Barry ‘’Big up’’ un député de l’UFDG

L’UFDG a pu inscrire sur sa liste nationale aux législatives Mouctar Diallo des NFD et Aboubacar Sylla de l’UFC. Selon les confidences de Patrice Camara de l’UNR, le parti de Cellou Dalein Diallo voulait également faire de Boubacar Barry ‘’Big up’’, l’un de ses députés. Une proposition qui a été rejetée en bloc par les centristes, dit-on.

Bouba Barry "Big up"

Bouba Barry « Big up »

De passage sur une station radio, le secrétaire général de l’UNR a fustigé le leadership politique de l’UFDG. ‘’On a bataillé ensemble. Lorsque nous sommes arrivés à des résultats, il fallait l’acceptation des différences et la prise en compte d’un minimum d’intérêts des autres partis de l’opposition’’, a introduit Patrice Camara.

Il reconnait qu’avant les législatives, l’UNR a mené des démarches auprès de l’UFDG pour obtenir son soutien dans la circonscription électorale de Mamou. ‘’Le parti UNR a investi une candidate à Mamou et a présenté une liste nationale conduite par son président Boubacar Barry. Dans le cadre du partenariat avec les autres partis politiques de l’opposition, nous avons mandaté le président du parti d’aller rencontrer le président de l’UFDG. Il s’agissait de demander à Cellou d’accompagner l’UNR à Mamou. Malheureusement, nous avons essuyé un refus’’, a-t-il déploré.

En retour, raconte Patrice Camara, ‘’l’UFDG nous avait fait une proposition qu’on a jugé indécente, qui consistait à dire à Boubacar Barry d’accepter d’être le 2ème sur la liste nationale de l’UFDG. Mais nous avons rejeté cette proposition’’.

En allant aux élections sans l’UFDG, soutient-il, ‘’nous avons assumé la plénitude de notre identité. Nous avons été aux législatives, tout en sachant qu’on allait perdre. Parce que chez les gens normaux, quand un éléphant écrase une mouche, ce n’est pas un événement’’.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info