Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Un cadre de l’UNR à l’UFDG : ‘’on ne crée pas un parti politique pour remplir les cimetières’’

Un cadre de l’UNR à l’UFDG : ‘’on ne crée pas un parti politique pour remplir les cimetières’’

Le secrétaire général de l’UNR ne fume plus le même calumet avec l’opposition en général et l’UFDG en particulier. Patrice Camara, invité d’une radio locale, a multiplié les critiques à l’endroit de l’UFDG.

Patrice CamaraCe responsable de l’UNR, parti qui se réclame du centre, rappelle aux militants de l’opposition qu’on doit mourir pour un idéal mais pas pour individu. ‘’Les cimetières de Guinée sont remplis d’individus de qualité. Un parti politique a le devoir de raisonner, réfléchir pour rassembler et indiquer une voie qui doit être suivie par tout le monde. C’est ce qu’on appelle la mise en place d’une gouvernance’’, souligne-t-il.

Patrice Camara dit être peiné pour les militants de l’UFDG, principal parti de l’opposition guinéenne. ‘’Je suis peiné pour les militants de l’UFDG. Mais comme le parti les appartient, ils doivent tirer les conséquences en remerciant leur direction politique’’, a-t-il ainsi dit, ajoutant ‘’l’UFDG est toujours avec son concept de ‘bherdé an den waaliké’. Alors qu’il faut sortir de ça. Car, on ne crée pas un parti politique pour remplir les cimetières’’, lance-t-il.

En observant l’évolution de l’UFDG de 2010 à nos jours, le secrétaire général de l’UNR ne mâche pas ses mots. Il estime que la ‘’direction politique du parti est incapable d’analyser les étapes. Ils continuent de reconduire les mêmes fautes sur les mêmes bases sur le slogan phare de Bherdé an den waaliké’’.

Avec la récente déclaration de Sidya Touré qui annonce qu’il ne soutiendra pas Dalein au second tour de la présidentielle, Patrice Camara pense que les ambitions des opposants au régime Condé sont mortes depuis 2013. A titre, alerte-t-il, ‘’nous allons assister à l’enterrement des ambitions de l’opposition. C’est une évidence puisque les deux principaux leaders sont entrain d’agir comme des directeurs de campagne pour la réélection d’Alpha Condé’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Que Patrice Camara dise cela aux pères des indépendance,a Gandhi, à Mandela et l’ANC, à Martin Luther King et dernièrement aux Burkinabé. Se justifier avec des arguments aussi bidon est minable! Il est vénal, OK! Qu’ils se vende et se taise. Qui tire sur qui? La dignité et l’honneur de sa conviction politique est ce qui leur manque. Tout est question de matériel. Ils étaient avec Dadis et aujourd’hui avec Alpha Condé et demain avec celui qui aura la bourse. Tout cela pour finir comme tout le monde bouffé par les vers dans la terre sans l’argent et les biens mal acquis qui ne profiteront pas à votre descendance car mal acquis. Dommage pour la Guinée! Vous êtes trop nombreux au pays.

  2. Si l’ufdg enterre les morts les criminels sont ceux du rpg et l’unr ces batoulas sans dignite, vaux mieux etre digne que d’etre batoulas car les batoulas leurs recompensent chez le bon Dieu c’est l’enfer

  3. Quand bah ousmane se ralie a l’oppresseur contre ces propres citoyens il est considere en ce temps la dans les memes pieds d’egalite avec l’oppresseur le munaafigui et le batoula leurs recompenses c’est l’enfer chez le Bon Dieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info