Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Examen du fichier électoral: la CENI fait deux propositions…

Examen du fichier électoral: la CENI fait deux propositions…

Au Palais du peuple, mouvance et opposition se sont retrouvées à nouveau autour de la table pour aborder la question du fichier électoral. La commission électorale nationale indépendante a fait une présentation sur l’état du fichier électoral. L’opposition a remis en cause la sincérité des chiffres obtenus après la révision exceptionnelle des listes électorales qui s’est déroulée du 24 avril au 10 juin dernier sur toute l’étendue du territoire.

dialogueAu sortir de la rencontre, le ministre la Justice, Maître Cheick Sako a déclaré que les débats ont été riches autour de la table. Face aux doutes exprimés par l’opposition, la commission électorale a fait deux propositions pour exclure du fichier électoral tous les mineurs qui ont été enrôlés.

Du côté de la mouvance, on salue les propositions de la CENI qui permettront, selon le député Damaro Camara, d’assainir le fichier électoral. ‘’Nous sommes d’accord de mettre sur pied tout ce qui peut être fait comme disposition pour rendre le fichier électoral crédible. La CENI a déjà mis suffisamment de filtre. Elle recommande à ce qu’il y ait des commissions mixtes : opposition, CENI et mouvance, pour regarder les photos après l’affichage et qu’on mette de côté les électeurs qui paraissent être des mineurs’’, a-t-il souligné.

Pendant la distribution des cartes d’électeurs, la CENI recommande aussi à l’opposition et à la mouvance de ne pas accepter de délivrer des cartes à tous ceux qui paraissent être des mineurs. ‘’Si cela ne suffit, nous demandons à l’opposition de faire d’autre propositions mais ne pas attendre les chiffres définitifs pour de manière dogmatique les rejeter. Qu’elle s’implique dès maintenant avant la liste définitive’’, a suggéré l’honorable Damaro Camara.

Le porte-parole de l’opposition a contesté la qualité de cette révision en mettant en évidence des anomalies. Aboubacar Sylla affirme que des mineurs ont été massivement enrôlés dans certaines circonscription électorale : ‘’Nous avons donc estimé que les chiffres qui nous avaient été présentés ne reflétaient pas la réalité du corps électoral guinéen et que nous étions réservés sur ces chiffres’’, a-t-il relevé.

Pendant ce temps, le ministre Cheick Sako assure que l’ordre du jour concernant le fichier électoral a été purgé. Place au principe constitutionnel et neutralité des services publics demain vendredi quand il sera 10 heures au Palais du peuple.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info