Ecobank
AfrikaTech
AGC
Forum du Numérique au Foutah
Accueil » Société » La grande Mosquée Fayçal dépourvue de tapis de prière

La grande Mosquée Fayçal dépourvue de tapis de prière

Construite sous le régime du président Sékou Touré et financée par l’Arabie Saoudite, la mosquée Fayçal est l’une des plus grandes de l’Afrique de l’Ouest. Elle fait aussi partie des dix (10à) plus belles mosquées d’Afrique.

La Grande Mosquée Fayçale de ConakryRénovée l’année dernière, grâce à un financement du Roi Mohammed VI, la grande Mosquée Fayçal fait face aujourd’hui aux intempéries. Les fissures de plus en plus nombreuses font que le bâtiment suinte dans l’enceinte de cette maison de Dieu, réduisant ainsi le taux de fréquentation des lieux par les fidèles musulmans, selon des responsables rencontrés par VisionGuinee.

L’administration de la mosquée se demande à quel saint se vouer. En attendant que l’Etat que se bouge, l’Association des musulmans de Guinée pour l’Assainissement des Mosquées s’active pour garder les lieux fréquentables.

‘’Notre association a fait 30 ans à Fayçal mais il n’y a aucun un budget pour l’entretien de la mosquée. Personne ne nous assiste dans nos tâches. Parfois, on se demande même si la mosquée a des dirigeants, sinon elle ne serait pas dans cet état malgré sa récente rénovation. Avec la saison pluvieuse, les flaques d’eau font que nous avons retiré les tapis de prière’’, dénonce Cheikh Mohamed Cissé, président de l’Association des musulmans de Guinée.

Pour lui, c’est une honte pour la Guinée de laisser le plus grand lieu de culte du pays sans tapis de pierre à cause du toit qui suinte. ‘’L’administration de la mosquée et le gouvernement doivent unir leurs efforts pour éviter cette honte à la Guinée surtout pendant cette période de ramadan. Beaucoup de mosquées dans les quartiers de Conakry sont mieux entretenues que Fayçal’’, assure notre interlocuteur.

Pourtant, lors de son voyage l’année dernière, le Roi du Maroc Mohammed VI avait annoncé la rénovation de la mosquée Fayçal dont l’édifice était dans un piteux état. ‘’On nous a dit que les marocains sont venus rénover la mosquée mais ils l’ont plutôt gâtée. Aujourd’hui, nous utilisons des moyens de bord pour maîtrise l’eau qui rentre dans la mosquée pour éviter des dégâts. Parfois les places réservées aux femmes sont inaccessibles. Tout ça, c’est parce qu’on n’a pas une véritable administration religieuse dans notre pays’’, estime Cheikh Mohamed Cissé, qui précise que depuis 2004, ‘’nous sommes en train de dénoncer cet état de fait mais en vain’’.

Comme solution provisoire, les fidèles musulmans sont contraints de prier sur les carreaux, du moins si ces derniers sont épargnés par les flaques d’eau. Au niveau de l’administration de la mosquée, c’est la panique totale. Pour éviter les écoulements répétitifs d’eau, tous les tapis de prière ont été retirés. A la question de savoir à quoi donc a servi la rénovation de Fayçal, un dirigeant des lieux affirme qu’aucun responsable de la mosquée n’a été associé à la gestion des fonds. Selon Elhadj Cheikh Mohamed Gassama, seul le centre islamique de Donka a géré tout le projet de rénovation. Au niveau de cet établissement, aucun répondant. C’est le silence radio qui règne.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info