Accueil » Politique » Dossier du 28 septembre : ‘’Quiconque est impliqué doit rendre compte’’

Dossier du 28 septembre : ‘’Quiconque est impliqué doit rendre compte’’

Face à la presse samedi, le ministre de la Justice Cheick Sako a déclaré que la Guinée a l’obligation de remplir son rôle dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009 à Conakry. ‘’Quand ce type d’événements se passent dans un pays, on a des responsabilités dont on ne peut pas se départir tant qu’on n’arrive pas au bout’’, a déclaré le garde des Sceaux, en présence de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI).

Cheick Sacko

Cheick Sako

La Guinée est signataire du Traité de Rome, rappelle-t-il. ‘’A ce titre, on a un lien juridique, je dirais même viscérale avec la CPI. La Guinée est donc obligée d’assumer son rôle pour la résolution de ce type de crimes contre l’humanité’’.

L’enquête sur le massacre de 157 personnes au stade 28 septembre est menée par trois juges guinéens désignés à cet effet. Pour l’instant, selon le ministre Sako, c’est la justice nationale qui est compétente et qui doit faire son travail dans la forme, dans le fond et dans la durée.

Dans la forme, enseigne-t-il, il faut que les procédures soient respectées et que les juges puissent travailler sans aucune influence. ‘’Les trois juges qui sont en charge de ce dossier, vous pouvez les faire confiance. Mon rôle, c’est de les protéger, assurer leur sécurité et surtout éviter les vacarmes de la rue, que ce soit les politiques, le monde économique ou les citoyens’’, explique-t-il à l’assistance.

La forme est très importante, ajoute-t-il, parce que quand une procédure est mal ficelée, le jugement ne sera pas bon. C’est pourquoi, affirme Maître Cheick Sako, ‘’il faut absolument que la procédure soit respectée, pour qu’au jour du jugement que les guinéens puissent dire quelque soit le résultat du procès, au moins les choses ont été faites avec les textes qui nous gouvernent’’.

Sur le fond, mentionne-t-il, ce sont les différentes inculpations:  ‘’Il y a déjà un nombre d’inculpés qu’on connait. Ce n’est pas terminé même si on n’est pas très loin du compte. Les guinéens vivant à l’étranger, je ne cite aucun nom, impliqués dans ce dossier de crimes de masse, doivent s’expliquer devant les juges. Si on ne peut pas [se déplacer], on invite les juges à venir nous interroger là où on est, quelque soit la personne. Les juges décideront ensuite en âme et conscience si la personne est inculpée ou pas’’, souligne le ministre de la Justice.

Sur la durée, ce qui est sûr, affirme-t-il, ‘’on a beaucoup avancé dans ce dossier. On ne peut cependant pas donner une date d’ouverture du procès. Mais bien entendu si on peut finir avant fin décembre, c’est ce qui est souhaité par tout le monde. Si ce n’est pas le cas, ça sera légèrement après. Je puis vous assurer que les choses avancent’’.

En attendant la fin de l’enquête sur ces événements douloureux, le ministre Sako invite les journalistes à éviter les dérapages sur des terrains politico-politiciens. ‘’Ça ne nous intéresse pas au niveau de la justice’’, réaffirme-t-il, avant de rappeler que ‘’quiconque est impliqué dans ce dossier doit venir rendre compte’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Ah les apprentis sorciers!
    S’il n y avait pas la justice divine, l’humanite viverait dans la plus grande injustice. Ne dit on pas que les grands secrets n’ont pas besoin d’etre cacher, l’incredulite du public suffit largement.
    Je predis que les elections n’aurons lieu qu’au mois de Decembre ou legerement en avance.
    Que Le Seigneur soit Le seul juge entre les gouvernants et les gouvernes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info