Accueil » Politique » Alpha Condé répond aux questions des internautes sur Facebook

Alpha Condé répond aux questions des internautes sur Facebook

Bonjour je suis très heureux de vous accueillir sur ma page Facebook et d’avoir l’occasion d’échanger avec vous sur toutes les questions que vous souhaitez (…). J’espère que ça va intéresser tout le monde et surtout permettre aux guinéens de connaitre ma position’’. C’est en substance qu’a déclaré le président Alpha Condé dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook.

Alpha webA l’approche de l’élection présidentielle, le locataire du Palais Sékhoutouréyah se rapproche de la jeunesse via les réseaux. Alpha Condé a accepté de se soumettre aux questions des internautes pendant quelques heures.

‘’Toutes vos questions sont les bienvenues. Mais comme vous le savez, compte tenu de mes nombreuses charges au service de tous les Guinéens, sans exception, je ne peux répondre instantanément à toutes vos interrogations. Mais cela ne veut pas dire que je n’en prends pas bonne note. Merci de continuer à participer à cet échange d’idées pour qu’ensemble, nous puissions trouver des solutions à nos problèmes’’, précise-t-il dans les débats qui ont duré plusieurs heures.

VisionGuinee a fait un condensé pour vous de cette première séance de questions-réponses entre le numéro 1 guinéen et les internautes.

Interpellé par un étudiant d’une université privée de la place sur la problématique de l’emploi des jeunes le président Condé répond : ‘’La création de nouveaux emplois vont s’accélérer, pas forcément dans la fonction publique qui ne peut (comme partout ailleurs) employer tout le monde’’. Et de promettre : ‘’Avec le démarrage très bientôt de nos mégaprojets, notamment dans le secteur minier, nous réussirons à inverser la courbe du chômage chez les jeunes qualifiés’’.

Pour cet autre internaute, le changement promis aux guinéens durant la campagne électorale en 2010 tarde à venir. ‘’Quels changements depuis 5 ans ? On ne voit rien, ni courant, ni d’eau. C’est la honte vraiment !’’, s’exclame-t-il. La réponse du dirigeant guinéen est sans appel : ‘’Vous ne vivez donc pas en Guinée car tous les Guinéens sont unanimes sur les changements qualitatifs opérés dans le pays ces dernières années. Le changement donc est en marche et il va se poursuivre’’.

Le chef de l’Etat a également répondu à des questions concernant ses relations avec la communauté peule. ‘’Pourquoi tu n’aimes pas les peulhs ?’’, lui reproche un participant aux débats. Interpellé de la sorte, on aurait cru que la question serait esquivée par le président Condé. Mais c’était sans le connaitre. Sa réplique est tout simplement cinglante : ‘’Pourquoi vous me faites ce procès d’intention? Saviez-vous que ma première épouse est une peule? Etes-vous si jeunes pour ne pas vous souvenir de mes rapports fraternels et amicaux avec Ba Mamadou, Siradiou Diallo et Alfa Ibrahima Sow?’’, demande-t-il à son tour à l’internaute qui opte pour le silence.

Et de poursuivre : ‘’C’est peut-être donc vous, cher Thiana, qui ne m’aimez pas à cause de mon nom de famille. De toute façon, sachez que j’ai été élu pour être le président de tous les Guinéens. Jamais je n’accepterai que des politiciens incapables d’élaborer le moindre programme de société se cachent derrière leurs communautés pour diviser les Guinéens. Je ne suis pas là pour permettre ou cautionner cela. Les portes de mon parti ainsi que celles de mon gouvernement sont ouvertes à tous, sans exception. Evidemment comme me le disait souvent mon ex-épouse: ‘Ko waawudha ko a nyaamata mboddi, kononon mboddi nyaamatama, a anda’ (Tout ce que tu peux, c’est de dire que tu ne manges pas le serpent. Mais le serpent ne te mangera pas, ça tu ne le sais pas)’’.

Un autre estime qu’au sein de l’administration guinéenne, on compte plus de cadres malinkés que toutes les autres ethnies. Et le président Condé de lui demander d’apporter les preuves de qu’il avance : ‘’Pourquoi vous ne sortez pas de ce débat inutile lié à l’ethnie, pour aller à l’essentiel? Pensez-vous vraiment qu’il est possible de développer la Guinée en excluant certains?’’, assène-t-il. ‘’Je pense que nous sommes arrivés à un moment où nous sommes obligés de taire nos différences pour donner à ce pays et à ses fils la chance de s’en sortir. Le travail à faire est immense, consacrons-nous à cela. La Guinée nous appartient à nous tous’’.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Tiens tiens mensonge et manipulation à l’à proche des élections. Qui se fera berner pour une deuxième fois?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info