Accueil » Société » Pour avoir réclamé leurs bourses, des étudiants guinéens au Maroc molestés…

Pour avoir réclamé leurs bourses, des étudiants guinéens au Maroc molestés…

Il y a quelques jours l’Association des stagiaires, élèves et étudiants guinéens à travers son bureau exécutif central a adressé aux autorités marocaines et guinéennes un préavis de grève relatif aux conditions de vie déplorables des étudiants. Ce lundi, 20 Juillet 2015, la grève a effectivement eu lieu de 9H30 à 21H.

etudiants au MarocSous un soleil ardent, les étudiants venus de plusieurs villes marocaines (des responsables des sections) ont rallié progressivement la capitale politique Rabat afin de revendiquer leurs droits. L’objectif était de se retrouver dans l’enceinte de notre ambassade. Objectif qui n’a pas été atteint compte tenu de la présence massive des forces de sécurité marocaines.

C’est aux environs de 16H que certains membres de l’Ambassade ont décidé de rencontrer la cellule de pilotage de notre mouvement, des pourparlers qui se sont avérés inefficaces, dans la mesure aucune garantie ne découlait de ces rencontres puisqu’aucune date concrète n’est sortie de ce dialogue, d’autant plus que c’était la énième fois qu’une date nous est proposée.

Ce sont d’ailleurs les autorités marocaines qui ont donné des précisions sur la date d’un éventuel paiement, une attitude que les étudiants ont déploré. Les étudiants sont donc restés devant l’Ambassade, une nouvelle négociation a eu lieu aux alentours de 19H50, heure à laquelle le personnel de l’Ambassade a enfin décidé de quitter les lieux.

Un autre fait reste aussi dramatique que regrettable, l’Ambassadeur n’a même pas pris le temps de discuter avec les étudiants, pire le personnel de notre ambassade a donné l’ordre aux services de sécurité marocains de faire recours à la force afin qu’on quitte les lieux, c’est ainsi que des étudiants ont été tabassés, des téléphones bloqués, des tapis saisis….

Il convient de préciser que cette journée a été marquée de menace à répétitions à l’encontre des étudiants, des menaces qui ont perduré d’ailleurs jusqu’après la grève contre certains membres de la cellule de pilotage. Un autre point reste à souligner, notre revendication juste et noble a été transposée sur un terrain politique afin de nous discréditer aux yeux des autorités marocaines et guinéennes.

Le Bureau Exécutif de l’Aseguim

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Voilà ce qui est déplorable, ils oublient que c’est notre devoir de réclamer cette modique somme qui ne vient jamais à temps…ce gouvernement nous a pourtant rassuré de changer nos conditions….à bas le gouvernement

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info