Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » L’opposition s’en prend à la communauté internationale

L’opposition s’en prend à la communauté internationale

L’opposition ne sait plus à quel saint se vouer. Lors d’une réunion lundi à Conakry, les partis politiques membres de l’opposition ont constaté l’échec du dialogue politique ouvert le 18 juin dernier. Pour Aboubacar Sylla, porte-parole des opposants, ce dialogue n’était qu’une opération de communication destinée à présenter le gouvernement et sa mouvance politique comme des entités ouvertes à la concertation alors qu’il n’en est absolument rien.

opposition chez CellouAu menu de la rencontre, il était question pour l’opposition d’exprimer sa préoccupation par rapport à certaines positions prises par des membres de la communauté internationale présents à Conakry. Selon le porte-parole de l’opposition, ces derniers ont pris a peine de parapher un document intitulé “Accords d’étape du 3 juillet 2015”. Or, estime l’honorable Aboubacar Sylla, “ce document n’est pas un accord puisqu’il n’est pas revêtu de la signature de l’une des parties au dialogue, c’est-à-dire l’opposition”.

A ce titre, indique l’ancien ministre de la Communication, le document ne devrait être paraphé par la communauté internationale, jouant le rôle de témoin, qu’après que les parties au dialogue l’ait signé.

L’opposition reproche également à Ibn Chambas, représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en Afrique de l’Ouest d’avoir présenté sur un rapport, contraire à la réalité du dialogue, au siège de l’institution. “Dans ce rapport, il est indiqué que le dialogue s’est bien passé et qu’il y a eu des accords. Alors que nous savons que le dialogue a fait l’objet d’un échec parce qu’aucun des 10 points qui étaient inscrits à l’ordre du jour n’a connu un consensus”, conteste le porte-parole de l’opposition.

“Nous comptions beaucoup sur la communauté internationale. Mais cette fois-ci, je crois que pour des raisons que nous ne comprenons pas, elle n’a pas joué le rôle qu’on attend d’elle”, relève Aboubacar Sylla, qui annonce qu’après l’échec du dialogue, l’opposition a décidé de s’inscrire dans une logique de manifestations ininterrompues sur toute l’étendue du territoire national. La date de reprise de ces manifestations de rue sera communiquée ultérieurement, promet-il.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Pourquoi l’opposition a peur de récuser Mr Ibn Chambas ? Vous savez très bien que ce Mr ne travaille pas pour l’intérêt de la Guinée, mais pour des lobbys et ses intérêts. Ce Mr participe à des dialogues, signe des accords, mais lorsque le pouvoir viole ses mêmes accords, ce Mr Chambas ne le dénonce pas.
    Allez jusqu’au bout et demandez le remplacement de ce Monsieur.

    C’est dommage pour l’Afrique. La communauté internationale se moque de nous. Quand on voit ce qui se passe au Burundi et cette même communauté internationale ne fait rien sauf appeler au dialogue. Alors même qu’elle voit que le pouvoir tue des innocents et ne veux pas dialoguer.

    Tout ça c’est la faute de l’opposition, car elle pense que la communauté internationale se soucie d’un pays comme la Guinée. Tout ce qui les intéresse, c’est de préserver leurs intérêts. Et donc de garder les régimes sur place.

    C’est à l’Afrique de prendre son destin en main comme l’a fait la jeunesse Burkinabé.

    J’ai pitié de mon pays car les leaders croient encore la communauté internationale va résoudre nos problèmes.

    Réveillez-vous !

    • désolé les pauvre vont mourir encord Dommage

    • Cette opposition n’a qu’a revoir sa façon de participer à un dialogue,qui peut dialoguer avec un esprit arrêté,comme quoi tous les points qu’ils revendiquent doivent être prise en compte. Ils doivent savoir aussi qu’ils revendiquent certaines choses qui sont ridicules et inapplicables aux yeux de la communauté internationale. Cette opposition est sans conviction ils ont des attitudes que nous regrettons à l’étranger.

  2. Ils sont paniqué

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info