Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Présidentielle 2015 : ‘’Nous n’allons pas participer à une mascarade électorale’’

Présidentielle 2015 : ‘’Nous n’allons pas participer à une mascarade électorale’’

Sans un processus électoral transparent et équitable, une égalité de chance entre les candidats, il n’y aura pas d’élections. Tels sont les propos de Cellou Dalein Diallo, candidat à la présidentielle du 11 octobre. Il assure que son parti, l’UFDG ainsi que tous les autres de l’opposition ne participeront pas à des simulacres d’élections pour légitimer une ‘’victoire acquise d’avance’’.

DaleinQuarante-huit heures après son plébiscite à la tête de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a réitéré à RFI que l’opposition pourrait ne pas être au rendez-vous du scrutin présidentiel : ‘’Nous n’allons pas vraiment participer à une mascarade électorale, si le dialogue n’aboutit pas’’.

L’opposition républicaine estime que le fichier électoral a été tripatouillé lors de la révision des listes électorale. Les opposants au régime Condé estiment que de mineurs ont été enrôlés dans le ficher dans des régions favorable au président de la République. Ils soupçonnent aussi le pouvoir de Conakry de Conakry de ‘’traîner les pas, pour qu’à la dernière minute on dise qu’on ne peut pas faire les corrections’’ alors que, selon Dalein, ‘’nous avons un fichier complètement tripatouillé’’.

Dans ces conditions, affirme-t-il, ‘’nous ne pouvons pas aller aux élections avec un fichier qui ne peut pas garantir l’équité de cette élection présidentielle’’. Comme solution, le chef de file de l’opposition préconise la recomposition des délégations spéciales dans les communes en fonction des résultats obtenus par chaque parti sur sa liste proportionnelle lors des élections législatives de 2013.

Cela, précise l’ancien Premier ministre, permettra à ‘’chaque parti d’être représenté en fonction du score qu’il a réalisé lors de ces élections’’. L’autre condition pour que l’opposition participe à la présidentielle du 11 octobre, détaille le président de l’UFDG, c’est l’assainissement du fichier électoral ‘’pour qu’il soit un fichier qui représente la réalité du corps électoral’’.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. A bon entendeur,salut! la balle est lancée.

  2. Prenez très au sérieux ce menace. Dalein n’est plus ce pacificateur de 2010.Une nouvelle transition se dessine encore

  3. Tout ça, c’est manque de vision politique qu’on devient violent, un politicien qui manque de vision devient arrogant, mechant et antipatique. Tampis pour les aveugles politiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info