Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » La centrale thermique de Tombo rebaptisée

La centrale thermique de Tombo rebaptisée

csm_Tombo_1_e3fb368bdaLa centrale thermique de Tombo située à l’entrée du centre-ville de Kaloum a changé de nom. C’est le ministre de l’Energie et de l’hydraulique qui en a décidé ainsi. Désormais, celle-ci s’appellera la centrale thermique de Kaloum.

Cette décision, Cheick Taliby Sylla la motive par le fait que l’ancienne appellation ressemble beaucoup plus au tombeau. Donc, foutoir de fortune pour aucun résultat probant. Mais avant, le ministre s’est penché sur l’état des lieux en termes de fourniture du courant électrique.

« Aujourd’hui, pour la fourniture d’énergie, il y a plusieurs centrales. Nous allons commencer plus loin par le barrage de Kinkon qui se trouve à Pita. Le Kokoulo fournit de l’énergie sur la ligne interconnectée. Sur cette ligne interconnectée, vous avez Conakry, Dubréka, Coyah, Forécariah, Mamou, Dalaba, Pita et Labé », a-t-il énuméré en guise d’introduction.

« Fria est directement connecté sur les postes de Kaléta. Il y a un poste spécial qui a été déployé pour alimenter Fria, Tondon et Baady. Donc, les centrales qui alimentent cette ligne interconnectée, ce sont la centrale de Kinkon, Garafiri, le système Samou, Donkéya, Manéah et grandes chûtes », a poursuivi le ministre Sylla qui a indiqué qu’à ces centrales, il y a Kaléta qui s’est rajouté depuis le 28 mai 2015.

« Mais vous avez les centrales thermiques qui existent. Ces centrales thermiques aussi sont composées de différents groupes. Vous prenez la centrale Kaloum 1, je l’ai rebaptisée comme ça parce que ça s’appelait avant Tombo et puisque Tombo ressemble à la tombe, vous mettez de l’argent dedans, vous aurez zéro mégawatt. C’est pourquoi j’ai dit que ça s’appelle maintenant la centrale thermique de Kaloum », a tenté de justifier l’ancien directeur général du projet d’aménagement de Kaléta et de la Société des eaux de Guinée (Seg).

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Il faut l’appeler Kaleta II.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info