Accueil » Société » Le général Ibrahima Baldé, officier intègre et symbole de la réforme de la gendarmerie nationale

Le général Ibrahima Baldé, officier intègre et symbole de la réforme de la gendarmerie nationale

general_balde_6Il y a quelques années pas aussi lointaines, c’est fut un pari pour l’ensemble des guinéens : réformer les services de défense et de sécurité. Aujourd’hui, ce pari est presque gagné. Le chemin a été long, mais grâce au dévouement et aux sacrifices consentis par certains patriotes, la gendarmerie et l’armée ont retrouvé leur aura d’antan.

Grâce au leadership et à la clairvoyance du général Ibrahima Baldé, la gendarmerie nationale est un exemple dans la région ouest-africaine et même en Afrique subsaharienne. Appliquant à la lettre les recommandations du chef de l’Etat, l’officier a su mobiliser l’ensemble de ce corps paramilitaire pour répondre aux besoins de la nation.

Le bilan est bien élogieux ! Ce corps d’élite est de plus en plus en train de relever les différents défis de la patrie. Il est apprécié, adulé et aimé par les citoyens guinéens. Derrière ces résultats, un officier aguerri qui a pu se priver de tous les privilèges pour accomplir cette mission : le général Ibrahima Baldé.

Formation, gage d’une cohabitation saine avec les citoyens

Pour le général Baldé, un gendarme mal formé n’ pas sa place dans les rangs. C’est dans ce cadre, il a initié de nombreux modules de formation auprès des troupes, hommes de rangs et officiers supérieurs. La formation est la clé de réussite, une formule qu’il a inculquée au sein de la gendarmerie.

Aujourd’hui, dans les rues de Conakry, les arrestations arbitraires ont disparu, l’ère est au professionnalisme. Le respect des droits de l’homme, des codes pénal et civil, la jurisprudence, la gendarmerie guinéenne est très bien outillée sur ces thèmes aussi importants. C’est ainsi, le caractère militaire et les aptitudes de base de la fonction du gendarme en unité ou dans un service ont été renforcés.

Discipline, clé de la performance

Les résultats sont bien visibles notamment dans les relations civilo-gendarmes. Actuellement, les populations et les gendarmes ont désormais des relations privilégiées grâce à la discipline des premiers. Au sein des différents escadrons et dans les rues, la discipline est de rigueur. C’est pour cela, ces dernières années, lors des différentes manifestations dans le pays, les gendarmes ont été souvent appréciés par leur caractère républicain. Ainsi, des marches et autres manifestations ont été encadrées sans enregistrer des blessés et des morts. C’est dans ce cadre que des partenaires internationaux ont exprimé leur satisfaction face aux progrès réalisés.

Perspectives meilleures

Pour beaucoup d’experts en sécurité, la gendarmerie nationale est sur la bonne voie de figurer parmi les cinq meilleures en Afrique. Des efforts que le général Baldé compte déployer pour le rayonnement de ce corps. Il ne cesse de réfléchir pour engager des nouvelles réformes pouvant conduire à plus de professionnalisme de la gendarmerie.

Bakary SAKHO, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

7 comments

  1. Mon General, il vous reste un long chemin à parcourir pour normaliser la situation.
    Car, les corps habillés continuent à vilipender la pauvre population guinéenne par un trafic d’influence exagéré. On rencontre souvent des cas, où des simples soldats disent:
    Nous sommes là au nom du commandant tel … au nom du général Tel … au nom du Colonel tel…
    Toit ceci pour influencer certaines décisions
    Ils participent au détournement des parcelles de terrain des simples citoyens, acquises difficilement, parce qu’ils sont simplement habillés en tenue militaire.
    Lesquelles parcelles sont revendues après à d’autres. Il y’a des milliers d’exemples….

    Alors mon général, vous avez encore du chemin

  2. c’est ça le caractere alimentaire amateuriste de nos journaliste puiskil saventure dan un domaine kil ne maitrise nullement.la gendarmeri nè pa un corp paramilitaire mè militaire alor ke le chef dorchestre d cett reform cè bien le prof alpha condé comandant en chef dè force armé.Ce demagok journalist ne connè pa ke la reform cè tout un ensembl d processus piloté en financé en grande parti par lunion europeenne et lè etat uni et non par un individi.Monsieur le quemandeur va voir ce gl baldé il va faire une ponction dan largent dè pauvr gendarm pr te remettr com vs ête tous devenu mendian mè arête dè articl pareil parce ke tou ce ke tu a vomi ici nont a voir avk la realité.Baldé a fait plu d 8ans a la gendarmeri entrain d senrichir illegalement il fodrait kil sen aille maintenant pr ke dotre guinéen soit là auss.

  3. Il est trop tôt pour qu’on parle de réforme réussie…. Même si en matière de discipline la gendarmerie est mieux notée…
    Arrêter de jouer au griot les journaleux…

  4. Article sans valeur. Un vrai griot, g n ai rien contre le général que g connais pas mais aligner des flatteries de la sorte… Faudrait réformer le journalisme en guinée après l armée alors.
    On nous prend vraiment pour des idiots.

  5. Ce général de brigade est cité à comparaître devant plusieurs tribunaux en Guinée, pour éclairer le public dans plusieurs dossiers d’assassinat comme par exemple le cas Souka ce jeune assassin qui avoir été sponsorisé par plusieurs haut gradés, le cas de colle ainsi que de la dame qui travaillait au trésor public, assassinée dans le cadre de son travail.
    Si votre brigadier de Général est sûr de lui, qu’il répond à la justice d’abord avant de financer des journalistes miséreux pour nous pondre des torchons destinés à redorer le blason des personnes qui piétinent la justice.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info