Accueil » Politique » Aboubacar Somparé : ‘’Sékou Touré est le plus grand des chefs d’Etat que l’Afrique a connus’’

Aboubacar Somparé : ‘’Sékou Touré est le plus grand des chefs d’Etat que l’Afrique a connus’’

aboubacar-sompareAmené à comparer les régimes Sékou Touré, Lansana Conté et Alpha Condé, l’ancien président de l’Assemblée nationale a fait son choix. Selon lui, le premier dirigeant de la Guinée indépendante ‘’n’a aucune commune mesure avec qui que ce soit’’.

Aboubacar Somparé dit à qui veut l’entendre que ‘’Sékou Touré est le plus grand des chefs d’Etat que l’Afrique a connu. Il est mon idole. Je suis prêt à le servir même s’il se réveille maintenant sans même réfléchir’’.

Ceux qui traitent Sékou Touré de ‘’dictateur’’ ne le connaissent pas, estime l’ancien président du parlement qui pense que les gens ‘’confondent les apparences et la réalité’’.

‘’Sékou Touré était juste. Il est mort, il n’avait pas un centime. Dans un régime politique, il y a plusieurs individus qui n’ont pas les mêmes intentions’’, explique M. Somparé, aujourd’hui convalescent. A l’époque, affirme-t-il dans le Grand débat, ‘’quand on condamnait quelqu’un, les gens profitaient pour régler les comptes à d’autres. Il n’avait rien à voir dans tout ça’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

30 comments

  1. Il n’est pas tard pour toi de le joindre et de le servir là où il est.

    Vous vous êtes servi de Lansana conté qui a traité tous les fils de la guinée au pied d’égalité et tu es là à vomir du n’importe quoi. Rejoins Sékou touré!

  2. Mr SOMPARE
    tu as perdus la raison en disant que Sékou Touré est le plus grand des chefs d’Etat que l’Afrique a connu. On dois te soigner sinon un bon Guinéen ne mérite pas de dire des sottises comme ça. Parce que il n’a pas pendu ton Père ou bien ta Mère au pont 8 novembre. les résultats sont connu je ne rentre pas dans les détails. Toujours de te rappel l’ennemie N°1 de la Guinée et les Guinéens sont ton Sékou Touré il nous a mis en retard sur le plan l’éducation il a bâcle et saboter l’enseignement en Guinée le Guinéen ne peut pas s’exprimer correctement devant les autres pays de la sous région, il nous a fait perdre beaucoup d’opportunité sinon la Guinée ne serai aujourd’hui comme nous le vivons maintenant

    • De n’importe quoi. Si tu vois que tes parents don’t été pendu par ce que ILS ont commis des crimes sinon ils etais pas les seuls guineen

    • Son excellente Mr séjour toure n’était pas un dictateur au contraire il n’a pas accepté tout ce que les occidental à demande de faire et il à gardé ce qui appartient à la Guinée si vous voyer tout ses ressources c’est parce que toure à laissé pour l’avenir du pays aujourd’hui beaucoup de société vient Aujourd’hui en Guinée c’est à cause ce que toure à laissé sinon y à quoi en Guinée qui peut faire venir ce qui se trouve actuellement en Guinée c’est par leurs intérêt Mr toure se battu pour l’avenir de la Guinée pas seulement toute l’Afrique je peut dire

    • Sekou a eu raison de ses ennemis et c’est son seul crime. Ceux qui agressé la guinee le 22 novembre 1970 en collaboration avec les ennemis de la guinee ce sont ceux-là qui ont été pendu sous la condamnation de tout le peuple de guinee. Sekou toure n’a jamais été humilié et cela suffit pour démontrer il était un homme juste contrairement à ceux qui le dénigre pour des considérations de haine ethnique.

    • Mon frère régleréglé tes comptes seul ou attend chez Dieu si tu dis que Sékou Touré a bafoué l’éducation en Guinée c’est que tu a une dent contre lui a son époque et à toi de comparer tous ceux qui ont êté formé je parle de les parents en particulier n’ont rien à lui reprocher ils parlent et s’exprime très bien et sont mieux formé que nous j’ai pas vécu le temps je défend personne je compare et me renseigne en tout cas la basse de la monnaie, l’irrespect, le vol, viol , meurtre et autre je peux te promettre que c’étaient rare à son époque. Alors moi je le préfère à tous ces autre

    • Tu dois avoir honte en écrivant ces lignes. Je ne dirais pas ça à ta place. Je chercherais à comprendre qui est Ahmed Sekou Touré et enfin, comprendre pourquoi des pendaisons!
      Si tu représentait la Guinée à un concours de philosophie à l’international, je pari que se serait une honte nationale.

    • N’importe quoi, ta haine ‘est viscérale. Oui Sékou Touré est le plus digne de tout les chefs d’État de l’Afrique. Mais hélas, la haine déteste les faits.

    • il a pendu ton père qui a tuer plus 360 dans une nuit 1970.

  3. bien dis honorable elhadji aboubacar somparé. sekou touré etais le plus grand des grands. il etais respecté par toute l humanité, tant pis pour les aigris eternels. toi alpha diallo tu es le guineen le plus malheureux , le plus haineux et le plus frustré. va aux diable toi et tes semblables

  4. Cela se voit qu’il souffre vraiment de la maladie de Parkinson! Il est confirmé qu’il est malade! On dit « mens sana in corpore sano » (un esprit sain dans un corps sain). Donc lorsque le corps est malade, difficilement l’esprit peut être saint! On n’a pas oublié l’état de la Guinée en 1984! Les images sont encore lá ! En 26 ans, quel est l’héritage TANGIBLE (que l’on peut voir , toucher) laissé par Satan Sékou Touré? Rien! Surtout en termes d’éducation! Écoutez et lisez les Guinéens de Guinée issus de la formation du PDG. Cela seulement suffit a témoigner de la culture de médiocrité du PDG!

  5. Ainsi Sekou Toure serait un ange et les vrais bourreaux qui sevissaient au camp Boiro et autres lieux de pendaison seraient les membres de sont entourage dont vous faites partie.Comprenez alors que les maux qui vous assaillent aujourd’hui ne sont qu’un avant goût de ce qui vous attend. Repentez vous et implorez la miséricorde d’ALLAH ,

  6. Il n’y a que des esclaves qui n’aiment pas ce grand monsieur.
    Feu Ahmed Sekou TOURE, si c’est vrai qu’il s’est servi de ses propre mains pour tuer certains de ses compatriotes, dans ce cas, il n’a pas ciblé une seule ethnie.
    Meilleurs santé à vous elhadj somparé

  7. Les frères Koumbassa ont été éliminés pour faire la promotion de Abou leur cousin .
    Pour toi il est le meilleur parce que tu as profité de son système mais pour les familles Koumbassa il est mauvais .
    Il est le meilleur mais tu as boude le PDG pour le PUP était il meilleur a Lansana CONTE je comprends maintenant pourquoi Lansana malgré ton hypocrisie n a jamais eu confiance en toi .
    Il est le meilleur tu deal avec CONDÉ il positionne ton enfant aux grands projets et tu fermes ta gueule .
    Il s est pas enrichit et les villas cité de l OUA par rapport à sa défense du MAROC contre le polisario.Sa famille en profite ce jour les autres sont sous domination .

  8. Somparé, que reponeraient les familles de ces quelques victimes que tu es en train de tuer en deux fois? N’a tu pas honte de vomir sur ces familles?

    Rachid Libanais. Agence de voyages 1970
    Accar Emile Membre, Bureau fédéral de Conakry I 1971
    Achkar
    Marof
    Choréographe des Ballets Africains. Ambassadeur 1968
    Akin
    Mohamed Lamine
    Cinéaste 1971
    Alata
    Jean-Paul
    Expert-comptable, haut-fonctionnaire 1971
    Alata
    Jean-François
    Ingénieur génie-civil 1971
    Amine Michel Planteur 1971
    Amine Pierre Planteur 1971
    Andrade Daniel
    Apatchi François, Béninois
    Aribot
    El Hadj Souleyemane
    Planteur 1971
    Auperrin
    Henri, Français

    Auperrin Mme. Marie Rose

    B
    Bâ Alpha 1971

    Ababacar Mbaye
    1972 Mort de maladie au Camp Boiro

    Mamadou
    Economiste-banque 1968 Condamné à mort par contumace

    Ousmane Ardo
    Photographe 1978 Auteur

    Dr. Thierno Sabitou
    Vétérinaire, directeur général OBETAIL 1971 Fusillé le 18 octobre 1971
    Bah
    Abbass
    Aide-ingénieur hydrologie 1971 Libéré
    Bah
    Abdoul Gadiri
    1971
    Bah Abdourahmane M’Bara 1971
    Bah
    Elhadj Alghassimou

    Bah Elhadj Amadou Bankareya Membre, Bureau fédéral de Pita 1971
    Bah
    Elhadj Alsainy
    1971 76 ans. Aveugle, arrêté avec sa femme de même génération
    Bah Almamy Freetown
    Bah, Alpha Bacar Instituteur à Mali
    Bah
    Bano

    Bah Boubakar
    Bah
    Amadou

    Bah Amadou Instituteur à Conakry II
    Bah
    Amadou Bailo

    Bah
    El Hadj Bademba

    Bah
    Boubakar
    1979
    Bah Hâdy
    Bah Hassan Bobo Banga un des cinq fusillés à Mamou une semaine avant la mort de Sékou Touré
    Bah
    Ibrahima Kaba

    Bah Boubacar Karo
    Bah Mamadou Yebé Comité Bowounloko, Labé
    Bah
    Mahmoud

    Bah
    S/Lt. Mamadou

    Bah
    Mamadou Lamine

    Bah
    Elhadj Mamadou Libraire

    Bah
    Hadja Mariama Poreko
    février 1971 2 mois après son père

    Bah Mouctar étudiant venu d’Abidjan
    Bah Neene Fouta mère de Thierno Ibrahima Dalaba

    Bah Elhadj Oumar érudit de Pita

    Bah Oumar Agronome
    Bah
    Oury Telly

    Bah Saïdou
    Bah Capitaine Sidy médecin de l’armée guinéenne
    Bah
    Tahirou

    Bah
    Thierno

    Bah Tierno marabout de Gaoual
    Bah
    Elhadj Thierno Ibrahima
    Dalaba
    Bah
    Elhadj Tierno Mamadou
    Labé
    Bah Tierno Siradiou. CA IPGAN 1970
    Bah
    Yero

    Bah Bailo Sgt-chef (Dakar)
    Balde
    Abdoulaye

    Baldé Abdourahamane Diogo comptable T.P. (Tougué)
    Baldé
    Abdourahmane Kompanya
    directeur tourisme
    Baldé Elhadj Mamadou Bâdy
    Baldé
    Elhadj Mamadou Hady

    Baldé
    Hassimiou

    Baldé
    Ibrahima Bodie

    Baldé Kouné fonctionnaire
    Baldé Lonsi infirmier
    Baldé
    Capitaine Mamadou Aliou

    Baldé
    Mamadou Saliou

    Baldé Mariama Dalanda élève 15 septembre 1971 libérée à l’occasion de la victoire du Hafia Football Club, le 18 déécembre 1977
    Baldé
    Elhadj Siradiou

    Baldé
    Mamadou Alpha ‘Marlon’
    cinéaste
    Baldé Mouctar
    Baldé
    Mountagha

    Baldé
    Oumar
    Ingénieur, secrétaire exécutif OERS

    Baldé Talabiou marchand de colas Yambéring (Mali)
    Baldé Thierno Moussa
    Baldet Abdoulaye
    Baldet
    Lambin Edouard

    Baldet
    Ousmane

    Baldet X mort de tuberculose au Camp Boiro
    Bangoura Aboubacar Matam-Mosquée, 7e Arrondissement
    Bangoura
    Adrien

    Bangoura Badara marabout, Kouria
    Bangoura
    Bachir

    Bangoura Chérif
    Bangoura Daouda
    Bangoura Boozi
    Bangoura François employé S.N.E.
    Bangoura Ibrahima employé S.N.E
    Bangoura
    Karim

    Bangoura Kalla Comité Gbessia-Port, 7è Arr.
    Bangoura
    Kerfalla

    Bangoura
    Mohamed Kassory
    mort de cancer en prison

    Bangoura Lansana Coléah-Mosquée, 5e Arr. Conakry
    Bangoura
    Mouctar

    Bangoura
    Sekhna

    Bangoura Sékou Boussoura, 7e Arr. Conakry
    Barry
    Abasse

    Barry
    Abdoulaye

    Barry
    Abdoulaye Djibril
    mortellement blessé pendant l’interrogatoire, mourut durant son transport de Kankan à Conakry
    Barry
    Aguibou
    1969
    Barry
    Aguibou
    1971
    Barry
    Alpha Oumar

    Barry
    Amadou

    Barry
    Amadou Kenda

    Barry Amadou Landho
    Barry
    Amadou Oury

    Barry Antoine officier de réserve, Dakar
    Barry
    Baba

    Barry Bassirou trésorier à Labé
    Barry Bassirou juriste, frère de Barry Diawadou

    Barry
    Bademba

    Barry
    Boubacar

    Barry
    Boubakar Koulaya
    Haut-fonctionnaire, ambassadeur Janvier 1971 Libéré le 10 Mai 1978
    Barry
    Cellou

    Barry
    Dian Malal

    Barry
    Diawadou

    Barry Hadiatou épouse de Thierno Ibrahima Dalaba

    Barry Hamidou milicien, Belle-vue 6è, Arr. Conakry II
    Barry
    Ibrahima

    Barry
    Ibrahima
    Pita
    Barry III
    Ibrahima

    Barry
    Elhadj Karamoko Bano

    Barry
    Mamadou

    Barry Baba Diogo
    Barry Mamadou Alpha I.P.C.
    Barry
    Mamadou ‘Petit Barry’

    Barry
    Mamadou Samba Safé

    Barry
    Cmdt. Mamadou Siradiou

    Barry Mariama secrétaire A.E.
    Barry Mme. Marie Ellisa
    Barry
    Mody Oury

    Barry Mouctar et ses parents
    Barry Moundjirou
    Barry
    Nene Galle

    Barry Oumar
    Barry Elhadj Oury Malal commerçant, Pita
    Barry Saidou cultivateur, Pita
    Barry Samba milicien, Belle-vue, 6è Arr.
    Barry
    Sekou Oumar

    Barry
    Sory

    Barry
    Sori
    chef percepteur, marché Madina
    Barry
    Tafsir

    Barry Thierno Abdoulaye Dalaba
    Barry Thierno Mamadou Mouctar Chauffeur Extraé d’Abidjan en 1981 Participa à l’attentat à la grenade contre Sékou Touré au Palais du Peuple le 14 mai 1980, libéré le 3 avril 1980
    Barry
    Yaya

    Batchili Amara employé S.N.E.
    Bavogui
    Cmdt. Kekoura

    Bayo
    Ibrahima

    Bayo Capitaine Mamadi
    Bayo
    Souleymane

    Béavogui
    Pévé

    Bitar
    George

    Boiro Mamadou Sergent-chef, Dakar
    Boiro
    Moussa

    Boiro
    Oumar

    Boiro Yaya Lieutenant Dakar
    Boiro
    Yéro

    C
    Nom Prénoms Occupation Date arrestation Sort / Notes
    Cabral Amilcar Secrétaire général du PAIGC Assassiné le 15 janvier 1973
    Camara Alioune Badara marchand ambulant
    Camara Aly
    Camara Amadou employé S.N.E
    Camara
    Elhadj Baba

    Camara
    Bakary

    Camara
    Bakary

    Camara
    Bakary

    Camara
    Balla

    Camara
    Bangaly

    Camara Bissiry chauffeur
    Camara Boubacar Mafanco. 5è Arr. Conaky II
    Camara Boubacar Mbengue
    Camara Charles
    Camara
    David

    Camara
    Cmdt. Diouma

    Camara
    Doussou Mory

    Camara
    Fila

    Camara
    Fode

    Camara
    Elhadj Fode Yacouba

    Camara Himi Adjudant de gendarmerie
    Camara
    Ibrahima
    1969
    Camara
    Ibrahima

    Camara Ibrahima Camus
    Camara
    Ibrahima Samu

    Camara Fode Mangaba
    Camara Hadja X mère de Elh. Baba Camara
    Camara Julia Béatrice Blakmane
    Camara
    Kaba-41

    Camara Hadja Kadiatou épouse de Elh. Baba Camara
    Camara
    Lamine

    Camara Cmdt. Lancei
    Camara
    Laye

    Camara
    Hadja Loffo

    Camara
    Mamadi

    Camara Mamadou Saliou
    Camara Mamadouba Matam, 7è Arr. Conakry II
    Camara Marie secrétaire A.E.
    Camara
    Marie Lorofi

    Camara Molota oncle de NFamara Keita, membre du BPN
    Camara
    Morlaye
    gardien
    Camara Morlaye 3è Arr. Conakry I
    Camara
    Moustapha

    Camara Oumar Deen
    Camara Ousmane
    Camara Pierre Basamba, vice-président CA IPGAN 1969-70
    Camara Romain Belle-vue, 6è Arr. Conakry II
    Camara
    Samba

    Camara
    Sékou

    Camara
    Sékou ‘Philo’

    Camara Séni ‘la Presse’
    Camara
    Theodore

    Camara
    Elhadj Youssouf

    Chailleux Gérard tôlier à Kamsar
    Cazau Norbert Constructions Métallique Dixin (CMD)
    Cazau Réné Constructions Métallique Dixin (CMD)
    Cazau Mme. Robert Annie
    Chakra Abou
    Chaloub
    Moustapha

    Chérif Elhadj Nabahaniou
    Cissé
    Emile Michel

    Cissé
    Fodé

    Cissé Elhadj Fodé, Fédération Conakry I
    Cissé Mamadou Foula centenaire et sa femme, M’Ma Fanta
    Cissé Oumar policier à Labé
    Cissé
    Sékou

    Cointet
    Josiane

    Cole Maurice
    Condé ? vieillard octogénaire, mort au Camp Boiro
    Condé
    Alpha

    Condé
    Bakary

    Condé Capitaine Baourou
    Condé Bourema membre, CA IPGAN 1969-70
    Condé Demba ancien militaire
    Condé Diarra commissaire de police
    Condé Dielimoussa Madina-Cité, 5è Arr. Conakry II
    Condé
    Emile

    Condé Fabou
    Condé
    Fatou 1969-70
    Condé Ibrahima commerçant de Tougué
    Condé Colonel Idrissa
    Condé Ismael CA IPGAN 1969-70
    Condé Julien
    Condé Kankobory I.P.C.
    Condé Kandas
    Condé
    Capitaine Mamoudou

    Condé Moussa étudiant
    Condé Ousmane
    Condé Pierre Banque, Dépôt
    Condé Sako
    Condé Commandant Sidiki
    Condé
    Sory

    Condé Général Toya
    Conté Naby Youssouf Boissogui
    Conté
    Ansou

    Conté Ismael Boissogui
    Conté Docteur Saïdou ministre
    Conté Sékou employé S.N.E.
    Coumbassa Angéline épouse de Tounkara Jean Faraguet
    Coumbassa
    Abdoulaye

    Coumbassa
    Lieutenant Ali

    Coumbassa
    Saliou

    Curtis
    Thomas

    D
    Nom Prénoms Occupation Date arrestation Sort / Notes

    Dabo Demba
    Dasilva Joao
    Deen Jean-Baptiste
    Demarchelier
    Jacques

    Dia Seydou Ministère Information
    Diabaté
    Diédoua

    Diaby Abdoulaye B.C.C.I.
    Diaby
    Col. Kaman

    Diaby Mohamed Kalala
    Diaby Sankoumba transporteur-garagiste
    Diagne
    Costadès

    Diagne Lamine citoyen Sénégalais
    Diakité
    Moussa Kemoko

    Diakité Sékou 1979
    Diallo Abal Comité Camp Boiro Mamadou, 6è Arr. Conakry II
    Diallo Abdoulaye ancien employé des P.T.T.
    Diallo
    Dr. Abdoulaye

    Diallo Abdoulaye Oury mécanicien navigant d’Air Inter
    Diallo Aguibou Comité Camp Boiro Mamadou, 6è Arrondissement, Conakry II
    Diallo
    Lieutenant Alassane

    Diallo Alhassane arrêté le 6 Juin 1971, relâché en 1978
    Diallo Alpha Comité Camp Boiro Mamadou, 6è Arrondissement, Conakry II
    Diallo
    Mme. Alpha Nouria Mares i Vidal

    Diallo
    Alpha-Abdoulaye Portos

    Diallo
    Dr. Alpha Amadou

    Diallo
    Alpha Oumar ‘Barou’

    Diallo Alpha Oumar employé S.N.E.
    Diallo
    Dr. M. Alpha Taran

    Diallo Alphadio
    Diallo
    Amadou

    Diallo Amadou chef de la section Constat de la Routière
    Diallo Sergent Amadou Dakar
    Diallo El Hadj Amadou Laria Secrétaire fédéral de Labé, oncle paternel de Saifoulaye Diallo
    Diallo Amadou Oury ‘Pierre’ un des quatre fusillés à Mamou une semaine avant la mort de Sékou Touré
    Diallo Baba Alimou
    Diallo Bailo handicapé, muezzin un des quatre fusillés à Mamou une semaine avant la mort de Sékou Touré
    Diallo
    Hadja Bobo

    Diallo Boubacar Lamine cultivateur Yambéring, Mali
    Diallo
    Chaikou ‘Magro’

    Diallo
    Chaikou Oumar Rafiou

    Diallo Chaikou Yaya professeur, docteur en mathématiques
    Diallo Lieutenant Chérif
    Diallo S/Lieutenant Chérif Dakar
    Diallo
    Dardaye

    Diallo
    Djiba

    Diallo Djibril
    Diallo
    Djounnou

    Diallo Fadia
    Diallo
    Habib Lelouma

    Diallo Ibrahima
    Diallo
    Ibrahima Chérif

    Diallo Elhadj Ibrahima ‘Lincoln‘
    Diallo Ibrahima Sory Koundara
    Diallo Ibrahima Pilimini
    Diallo Karamoko 1979
    Diallo Karo
    Diallo
    Kindy

    Diallo
    Lamarana

    Diallo
    Lama

    Diallo Lamarana Telimélé
    Diallo Colonel Lamine
    Diallo
    Madiwou
    Fria
    Diallo Mallal
    Diallo
    Colonel Mamadou

    Diallo Mamadou Comité Heremakono, 7e Arr.
    Diallo Mamadou Douanes, Dakar
    Diallo Mamadou Aliou Sampirinji
    Diallo
    Capitaine Mamadou Bailo

    Diallo
    Mamadou Bailo

    Diallo Mamadou Bhoyi. 1979
    Diallo Mamadou Cellou commerçant
    Diallo
    Mamadou Dalaba

    Diallo Mamadou Diouldé commerçant
    Diallo
    Mamadou Kolon
    1961
    Diallo Mamadou Kolon 1981
    Diallo
    Elhadj Mamadou Labiko

    Diallo Mamadou Lamarana ‘Haoussa’ vendeur de brochettes l’un des quatre fusillés à Mamou une semaine avant la mort de Sékou Touré
    Diallo Mamadou Mallo
    Diallo
    Mamadou Mouctar

    Diallo Mamadou Saïdou membre CA IPGAN 1969-70
    Diallo Mamadou Saliou
    Diallo Mamadou Saliou North Carolina, USA Arrêté au Lycée «2 Octobre» où il enseignait les Mathématiques (masadiallo@hotmail.com)

    Diallo
    Capt. Mamadou Tiana

    Diallo
    Mamadou Oury Misikun

    Diallo Mamoudou ‘Maz’ Lélouma
    Diallo Modi Yaya Fria
    Diallo
    Moro

    Diallo
    Moustafa

    Diallo Moustapha Commandant des Douanes à Boké prisonnier de 1971 à 1975
    Diallo Dr. Moustapha ‘Tout-Passe’
    Diallo Nassirou économiste-statisticien, Directeur du Plan au ministère du Plan
    Diallo
    Nene Galle

    Diallo
    Elhadj Oumar Kounda

    Diallo
    Ousmane

    Diallo Saikou 11 Decembre 1967 – 11 Octobre 1968
    Diallo Samba Tenin
    Diallo Tamba Ousmane Pata nyamakala (troubadour) de Pita
    Diallo Pathé
    Diallo Sadou Bobo
    Diallo Saïdou Maléah professeur de physique
    Diallo Salimatou Galle
    Diallo Saliou 1979
    Diallo Sékou
    Diallo
    Siradiou

    Diallo
    Souleymane

    Diallo Elhadj Tahirou
    Diallo
    Telli

    Diallo
    Commandant Thierno
    Dakar, Paris opposant en exil Condamné à mort par contumace en janvier 1971
    Diallo ? Thierno Boulliwel condamné à mort par contumace dans l’affaire de Mamou, une semaine avant la mort de Sékou Touré
    Diallo
    Capitaine Thierno Ibrahima

    Diallo
    Thierno Mamadou Cellou

    Diallo Thierno Mamadou Cellou Ingénieur T.P.
    Diallo Thierno Mamadou Saliou
    Diallo Yaya
    Diallo Talla Yéro
    Diallo Yéro Diouma paysan de Mali
    Diané Charles Dr.
    Diané
    Ibrahima

    Diané
    Elhadj Mamadi

    Diané Sékou ‘Net-à-sec’
    Diarra
    Mbemba

    Diarra
    Mohamed

    Diarra Sidi
    Diarra
    Yoro

    Diassény Dorank Assifat CA IPGAN 1969-70
    Diawara Capitaine X Dakar
    Diawara
    Diènè

    Diawara
    Fodé

    Diawara
    Ibrahima

    Dieng Capitaine X Dakar
    Dieng feu Mamadou Bobo CA IPGAN 1969-70
    Dieye
    Alfred François

    Diez Mario
    Diop
    Alassane

    Diop
    Amadou Tidiane

    Diop
    Boubacar «Saint-Germain»

    Diop Mamadou Koné touriste sénégalais
    Diop
    Omar

    Diop
    Ousmane

    Diop
    Papa Boubacar

    Diouf Daouda étudiant sénégalais
    Doumbouya
    Kemoko

    Drablier
    Pierre

    Dramé
    Alioune

    Dramé
    Hamidou

    Dramé
    Lamarana

    Dramé Marouf élève, Hérèmakono, 7è Arr.
    Dramé
    Mohamed

    E
    Nom Prénoms Occupation Date arrestation Sort / Notes
    Eckman X expert Allemand
    F
    Fall Sérigne MBacké touriste sénégalais
    Faye
    Doudou

    Filloi
    Raphael

    Filyba ? Mady
    Firmin Johnson
    Fofana Aboubacar
    Fofana
    Balla Almamy

    Fofana
    Lt. Boubacar

    Fofana Ibrahima
    Fofana Elhadj Ibrahima, Comité Famoudou, Sogbèla, Kankan
    Fofana
    Mama
    commissaire de police
    Fofana
    Elhadj Mamadou

    Fofana
    Karim

    Fofana
    Mamadou

    Fofana
    Sékou

    Foula
    Henry

    Fournier Yves
    G
    Gangue
    Mamadou

    Gbamou
    Niankoye

    Gemayel
    Eliane Steinbery

    Gemayel
    William

    Ghussein
    Fadel

    Gnan
    Félix Mathos

    Gomez
    René

    Guèye
    Baidy

    Guillabert Gabriel
    Guilao Siba B.G.C.E.
    Guilavogui X soldat
    H
    Habas Paul
    Hadifé Françoise
    Hadifé Khalil consul
    Haidara Abou
    Hayeck
    Elie

    Hayeck Gilberette
    Hayeck Marie Sassine
    Hekmat
    Abou Kalil

    Hekmat Mme. Nouhad Balaghi
    Henoud X horloger
    Hilal
    Kassem
    commerçant Libanais Arrêté en 1971 Libéré en février 1975
    I
    Inconnu
    Les 89 « chômeurs » asphyxiés au gaz dans les cellules du Camp Alpha Yaya
    Les 18 Peuls extradés de Gambie par Dawouda Diawara, et égorgés pour des sacrifices humains
    Les 5 Amazones de Kaledou

    Les 18 Guinéens expulsés du Sénégal, à cause des manifestations politiques en faveur de Sékou Touré
    Les 7 garçonnets âgés, de sept à dix ans extraits d’une cellule du Camp Boiro en 1977

    J
    Jaffal Nassim commerçant
    Jaffal Mohamed barman

    K
    Nom Prénoms Occupation Date arrestation Sort / Notes
    Kaba Cmdt. Abdourahmane
    Kaba
    Amiata Mady

    Kaba Elhadj Diafodé
    Kaba Ellias employé S.N.E.
    Kaba Daraba Fodé Issiaga
    Kaba
    Elhadj Mohamed Lamine

    Kaba
    Elhadj Laye

    Kaba
    Elhadj M. Sobonikoun

    Kaba
    Elhadj Mama

    Kaba
    Elhadj Mamadou

    Kaba Lieutenant Mory
    Kaba Noumoukè
    Kaba
    Sory

    Kaké
    Baba Ibrahima

    Kalivogui Koikoi CA IPGAN 1969-70
    Kamano Boffossou
    Kamano Georges
    Kamissoko Ltn. Amadou
    Kane
    Elhadj Alioune

    Kantara
    Alain

    Kantara Emile
    Kantara
    Marie Odette

    Kanté Ibrahima
    Kapet
    Debana

    Karam
    Edouard

    Karamoko Youssouf
    Kassé Mariama
    Kébé Capitaine Oumar Coup d’Etat Diarra Traoré
    Keita Cmdt. Abraham Kabassan Chef de bataillon
    Keita
    Bakary

    Keita
    Capit. Cheick Mohammed
    Commandant du Camp Elhadj Oumar Tall de Labé abattu sans sommation à son arrivée au Camp Boiro
    Keita
    Fadiala

    Keita
    Fodéba

    Keita Ibrahima
    Keita
    Kara Soufiana

    Keita
    Kemoko

    Keita Cmdt. Kémoko
    Keita
    Koumandian

    Keita Lamine Comité Coléah-Cité, Conakry II
    Keita Lt. Lamine
    Keita Capt. Lanciné Fankama
    Kéita Mamadou 1979
    Keita Mamady Balato-E.N.
    Keita Mamoudou
    Keita Mohamed
    Kéita Moussa
    Keita
    Général Noumandian

    Keita
    Namory

    Keita Cmdt. Nounké
    Keita
    Ousmane

    Keita Cmdt. Sidi Mohamed Lamine
    Keita Yaya
    Kleit
    Mohamed

    Kleit Kachour Odette
    Kodjo Antwi Ghanéen
    Kodjo Kofi Ghanéen
    Koita lbrahima Khalil Malien
    Koivogui
    Charles

    Koivogui
    Pierre

    Koivogui
    Mansa

    Koivogui
    Siba

    Konaté Amara fusillé à Kankan
    Konaté Capitaine Facély
    Konaté Mamadi
    Kossi Kouassi Ghanéen
    Koulibaly Mamadou
    Koumbassa
    Abdoulaye

    Kourouma
    Baba

    Kourouma
    Balla

    Kourouma Bandjan fusillé à Kankan
    Kourouma Charles
    Kourouma Gbelia Djenè
    Kourouma Ibrahima étudiant, CA IPGAN 1969-70
    Kourouma Adjudant Koly
    Kourouma Lt. Lansana
    Kourouma
    Mamadi

    Kourouma Lt. Mamadi
    Kourouma Sékou
    Kouya Antoine
    Kouyaté Capt. Amadou NDiol adjoint de Siaka Touré au Camp Boiro fusillé en juillet 1985 par le régime de Lansana Conté
    Kouyaté Kabinè
    Kouyaté
    Lamine

    Kouyaté
    Mamadou Oury

    Kouyaté
    Mamoudouba

    Kouyaté
    Capt. Sangban

    Kozel Ladislav chirurgien-dentiste Tchèque

    L
    Nom Prénoms Occupation Date arrestation Sort / Notes
    Lama Michel
    Lénaud Lt. X
    Lepage Mlle X Française, laborantine à Fria
    Lepan
    Michel

    Lepan Sofia Klita
    Lopez Lt. Juan Januaro
    Lopis Pedro
    Lorofi
    Dr. Jean

    Lorofi
    Marie-Camara

    Loua Paul
    Ly Ousmane

    M
    Lama Michel
    Magassouba
    Karounka

    Magassouba
    Moriba

    Mainil X expert étranger
    Mané Malan
    Mansaré Capt. X Directeur de l’école militaire du Camp Alfa Yaya assassiné dans son bureau
    Mara
    Fanta

    Mara
    Ibrahima Kekoura

    Mara Oria secrétaire, ministère de l’Energie
    Mara Diomba
    Mara
    Sékou Kalil

    Makaji
    Tidiane

    Malkoun
    Melhem

    Mbow Babacar
    Melhem Mme Marie Miled
    Maréga
    Dr. Bocar
    médecin-chef
    Maréga-Bah
    Maimouna

    Maroun Kouri commerçant
    Maroun Mme X commerçante
    Mato
    Bama Marcel

    Martignolles X Français, maître d’éducation physique
    Marx
    Adolf
    Auteur de Verflucht, wer uns vergisst
    M’Baye Amadou
    M’Baye
    Cheikh Oumar

    Millimono Saa Gbèssia-Cité, 7è Ar. Conakry III
    Moréa Jean

    N
    Nabé
    Ismael

    Nabé
    Mamadi

    Nama Adjudant X Clairon, Dakar
    N’Diaye Alioune étudiant sénégalais
    N’Diaye Blaise secrétaire général de la compagnie Fria
    N’Diaye Christiane Mamya secrétaire, ministère des Travaux Publics
    N’Diaye Famara Koné
    Nehme
    Abdallah

    Nehme Juliane Franco
    Niane
    Djibril Tamsir

    O
    Oubala Ibrahim commerçant
    Oularé Tamba Sewa

    P
    Pequignot
    Victor

    Péquignot Mme X
    Perera Siprianu Mendis
    Peronne Augustin Propriétaire Cinéma et plage Perrone
    Koivogui Péma
    Picot Georges • libérés en novembre 1972
    Picot Mme X
    Ploquin
    Henri

    Porri
    René Doumbouya

    R
    Ropert
    Marcel

    S
    Nom Prénoms Occupation Date arrestation Sort / Notes
    Saa Lt. Paul
    Sagna Ansoumane
    Sagno
    Mamadi

    Sagnon Moriba
    Sainte-Marie Daniel de
    Sakho Sambry
    Sako Capt. Mohamed Lamine
    Sako Capt. Bakary
    Sakovogui Pogba employé S.N.E.
    Sall Thierno Sadou, arrêté le 11 Decembre 1967 et relâché avec le 11 Octobre 1968. Arrêté de nouveau en 1971, mort en prison à Kindia de diarrhée.
    Sampayion Francisco Joseph
    Sampil
    Boubacar

    Sampil
    Mamadou

    Sangaré Cmdt. Fodé
    Sangaré Nana employée S.N.E
    Sano Mama Comité Kondetta I, Kindia
    Sanoussi Dr. Kanfory
    Sassone
    André

    Savané
    Morikandian

    Schmutz Josef arrêté en février 1973 Libéré le 30 juillet 1974
    Seck
    Bahi

    Seck Ibou touriste Sénégalais
    Seck
    Thierno

    Seibold
    Hermann

    Sidibé Amadou
    Sidibé Dabadou Karamoko
    Sidibé Samba
    Sidibé Soulé
    Sidimé Mamadou Kankan
    Soufflet Roger entrepreneur Français
    Soumah Abou
    Soumah Amara
    Soumah David
    Soumah Fodé Comité Bonfi-Routière, Conakry II
    Soumah
    Karamoko

    Soumah Keletigui
    Soumah Lamine Fria-Kimbo
    Soumah Marie Française, professeur de biologie, femme de Théodore Soumah interrogée deux fois au Camp Boiro à partir du 4 janvier 1971 gardée à vue pendant trois semaines avant d’être expulsée seule, sans ses trois enfants.
    Soumah Morlaye menuisier
    Soumah
    Roger

    Soumah
    Théodore

    Soumah Mme. Ruvura Marinette
    Soumah Thierno Comité national J.R.D.A.
    Soumah Tiguidanké
    Soumaré Gouréissi
    Soumaoro Moussa
    Sow Sgt-chef Abdoulaye Dakar
    Sow Alfa Oumar
    Sow
    Aliou Bailo

    Sow
    Alpha Ibrahima

    Sow
    Hadja Assi

    Sow François Durand
    Sow
    Mamadou

    Sow
    Mamadou
    parachutiste

    Sow
    Mamadou Maladho

    Sow Mamadou Bobo Bob
    Sow
    Mamadou Alpha Paul

    Sow Moumite
    Sow
    Moumini
    arrêté en 1961 Libéré en 1966, décédé
    Sow
    Nima

    Sow Oumar
    Sow Ousmane Malien
    Stegmann Ulrich arrêté en avril 1973 Libéré le 30 juillet 1974
    Stephen Paul
    Sy Ibrahima
    Sy
    Sékou Boukounda

    Sy-Savané Sékou Oumar
    Sy-Savané
    Souleymane

    Sylla Ali Badara employé S.N.E.
    Sylla Almamy David Tondon
    Sylla
    Almamy Fodé
    enseignant, secrétaire général de la section PDG du 5e arrondissement L’Itinéraire sanglant

    Sylla Boubacar ajusteur, Bonfi-Port, 7è Arr. Conakry II
    Sylla Fodé
    Sylla Fodé Saliou
    Sylla
    Fodé Salimou

    Sylla Elhadj Gamba M’Bady
    Sylla Himi
    Sylla Ibrahima Coopérative des maraîchers de Kindia
    Sylla
    Mamadou « Thiam »

    Sylla Mamadouba
    Sylla Saliou employé S.N.E.
    Sylla Soriba chauffeur, Boké
    Sylla Cmdt. Théoury

    T
    Nom Prénoms Occupation Date arrestation Sort / Notes
    Tall
    Habib

    Tassos
    Mavroidis
    libéré en octobre 1975
    Tassos Mme
    Techera Mariyore
    Tchidimbo
    Mgr. Raymond-Marie
    Archevêque Diocèse de Conakry
    Téa Raphael Archevêque Diocèse de N’Zérékoré
    Thiam
    Abdoulaye

    Thiam Baba Hady
    Tounkara
    Capt. Boubacar

    Tounkara
    Cellou

    Tounkara
    Jean Faraguet

    Tounkara Joséphine ? épouse de Tounkara Jean Faraguet
    Tounkara Mamadou
    Tounkara Raymonde fille de Tounkara Jean Faraguet
    Tounkara
    Tibou

    Touré Elhadj Abdourahimi secrétaire fédéral de Forécariah
    Touré Capit. Alpha fusillé en juillet 1985

    Touré Alkaly postier, Comité Camara Momo, 3è Arrondissement, Conakry I
    Touré
    Bansoumana

    Touré
    Cmdt. Facinet

    Touré Mme Fatou
    Touré
    Fodé Legros

    Touré Elhadj Fodé employé S.N.E.
    Touré Ismael 1984-85
    Touré Ismael mort de maladie au Camp Boiro en 1979
    Touré Lt. Kalangban aide-de-camp de Sékou Touré fusillé en juillet 1985

    Touré
    Kemoko

    Touré
    Kerfalla

    Touré
    Mamadou Petit

    Touré
    Mamadou Kindo
    Unique survivant du Complot Kaman-Fodéba

    Touré Mamadou Papa employé S.N.E.
    Touré Capt. Mandiou Neveu de Sékou Touré, fusillé en juillet 1985

    Touré Mohamed Martin employé S.N.E.
    Touré
    Moriba

    Touré
    Naby Moussa

    Touré Nancy
    Touré
    Elhadj Sékou Sadibou

    Touré, Cmdt. Siaka commandant du Camp Boiro fusillé en juillet 1985

    Touré Cmdt. Yaya
    Traoré
    Colonel Diarra
    gouverneur de région, membre du Comité central, membre de la commission d’enquête du Camp Boiro torturé et fusillé en juillet 1985

    Traoré
    Fama

    Traoré Fodé enterré vivant par les geôliers du Camp Boiro, Siaka Touré en tête

    Traoré Huguette
    Traoré Idrissa
    Traoré Adj-chef Kassoum
    Traoré Lamine
    Traoré Cmdt. Mory
    Traoré Mabinty ménagère, Comité Kounadi Condé, Ckry
    Traoré
    Mamadou ‘RayAutra’

    Traoré
    Cmdt. Mohamed Lamine

    Traoré Naby Isengrin pharmacien
    Traoré Nki
    Traoré Capt. Sékou fusillé en juillet 1985

    Treschoff Boris représentant de Citroen-Conakry
    Turpin Guillaume Mission Catholique
    Turpin Mme. Turpin née Joséphine Catty Mission Catholique
    Turpin Richard Mission Catholique

    V
    Nom Prénoms Occupation Date arrestation Sort / Notes
    Vestrepen
    Jean-Louis
    professeur Belge de littérature se suicida en 1972

    X
    Xuereff X Français, agent de l’O.F.A.B. (Office d’Aménagement de Boké)
    Y
    Yacouba
    Elhadj Fodé

    Yansané
    Sekou Yalani

    Yattara
    Ali Badara

    Yissifou Ansoumane employé S.N.E.
    Youla Almamy employé Fria-Kimbo
    Youla Amara employé Fria-Kimbo
    Youla Lansana employé Fria-Kimbo
    Youla
    Nabi

    Z
    Zaidan
    Joseph

    Zaidan Odette Haguib
    Zaidan Salim employé d’Ambassade
    Zechandelar X industriel
    Zoumanigui
    Cmdt. Kekoura

    • Et si tu nous disais aussi qu’une bonne frange était accusée d’être de ceux qui avaient agressé la Guinée le 22 novembre 1970!
      Et que dis-tu aussi du sort des 300 victimes de cette agression barbare?
      Ces victimes méritaient-elles d’être massacrés par des suppôts traîtres ?

    • Bonjour de Genève

      j’ai vecu à Conakry en 1968-1969 avec mes parents médecins venu de la Tchécoslovaquie
      pour travailler dans l’hôpital de Donka.
      A l’époque j’avais que 15 ans. J’ai fait connaissance de Joseph Zaidan et nous sommes
      devenu des amis. Mais depuis très très longuetemps je n’ai plus de nouvelles de mon ami.
      J’ai trouvé son nom dans votre liste. Est-ce-que ça veut dire qu’il est déjà mort????
      Pouvez-vous s’il vous plaît me répondre. Avec mes remerciements.
      Ivanka MIKULASEK 1213 ONEX – Genève Suisse

  9. Sekouba Toure est le plus grand des chefs d’Etat que l’Afrique ait connu, c’est vrai mais cela n’a rien servi à la Guinée. Il fut le seul bénéficiaire de sa grandeur.

  10. Les gars si il y a eu des pages sombres de l’histoire de la guinée au temps de la révolution, il y a eu bien belle et bien des moment de gloire:

    1) cote: culturel: les troupes artistiques et les orchestres nationaux (les ballets africains, ballet djoliba, etc…) ont fait brille la guinée dans le monde.
    2) Cote sportif, il n’est un secret pour personne que si la guinée a eu des trophés c’est au temps de sekou Toure avec le hafia 77
    3) Cote éducation, il y a eu la construction de plusieurs ecoles dans le pays, l’université Gamal abdel naser de conakry, l’universite Julius gnerere de kankan, l’institut geomine de boke, l’enam de conakry, l’institut de foulaya,l’institut de ceredou, l’institut de bordeau a kankan, etc.., qui ont formé les meilleurs cadre du pays.
    4) Infrastructure: la construction du port de conakry, l’aéroport, le palais du peuple, le stade du 28 septembre, hôpital donka, hôpital ignasdine, des cites pour les travailleurs, le chemin de fer conakry -niger.
    5) Les usines: Friguia, la CBG, l’huilerie de dabola, conserverie de mamou, jus de fruis de kankan, la salguidia de mafreinyah.
    6) Transport: Air guinde, le train inter urbain de conakry a l’intérieur. On peut ne pas aimer Sekou Toure, on ne pourra jamais dire qu’il n’avait rien laisser de positif dans ce pays.
    Egalement partout ou on citera les grands leaders africains, il sera cite, car il en a ete un grand qui a marque son époque.

    • J aime ma GUINEE merci pour le rappel et situer les faits .
      Côté culturel , Fodeba KEÏTA quelle place pour lui , ballets africains , djoliba ensemble instrumental , il est dans les fosses communes de Sekou,
      Côté sportif distraction de la jeunesse a aussi été un mérite de Sekou toure pendant que le pays s enfonçait ,
      Éducation Mes pensées pour les 1ers ministres de l éducation dont Djawadou BARRy leur contribution pour le développement du secteur dans les fosses communes , en plus l élite africaine de façon particulière à assisté notre pays durant les 1ères années de l indépendance , une élite qui a été mal récompensée,
      Infrastructure les réalisations du plan triennal le ministre du plan en ces Temps BARRY 3 dans les fosses communes,mais attention informer vous car beaucoup de contre vérités vous balancez.
      Les compagnies minières nous ne pouvons en parler sans nommer Karim BANGOURA largue sur la fatala ligote , Karim FOF ANA dans les fosses communes .
      Vous allez constater que les bâtisseurs sont dans les fosses communes , des fossoyeurs comme les SOMPARE qu est ce que les SOMPARE ABou nous ont apporté ,quelle est notre place dans la sous région .Le mérite de Sekou devait être les SOMPARE leur génération qu’elle a été leur apport pour la GUINEE?

      • Tu aligne des noms n’importe comment en les répétant plusieurs fois pour donner consistance à tes mensonges. Il faut donner des noms précis avec adresses. Sompare a raison car en dehors des peulhs personne ne parle du mal de sekou cest donc de lethnocentrisme qui ne repose sur rien.

    • Marof a vendu lembassade de la guinee a’ New york,aussi une grande partir de la residence dans le bronx. Alors ????

  11. Marof a vendu lembassade de la guinee et une grande partir de la residence,…..

  12. Sauf les enemies de la Guinée peuvent dire le contraire. Surtout les personnes qui ont voté <> le 28 septembre 1958.

  13. Kourouma Moussa Abidou

    Grand merci à Dieu le tout puissant, de nous avoir donner un chef comme feu camarade Ahmed Sékou Touré. Parlez comme vous voulez, mais honorable Somparé a raison de dire que Sékou a été un grand et un bon chef pour la Guinée et pour notre continent.
    Grace a cet homme la Guinée a eu son indépendance le 02/10/ 1958;
    Grace a cet homme la culture Guinéenne s’est installée sur le toit du monde, à l’image de ballet Africain; ballet djéliba, ensemble instrumental, les amazones de Guinée, pour ne cité que ceux là;
    Grace a cet homme valeureux, le football guinéen s’est installé sur le toi de l’Afrique à l’image de HAFIA;
    Comparer aujourd’hui les éducations de la révolution et celles de la démocratie.
    Les soit disant victimes que vous faites allusion, ils ont été pendu, par ce que ils sont été anti Guinéens, il fallait les pendre pour donner exemple aux autres anti guinéen.
    Nous les jeunes de Guinée, nous ne devons pas accepté que notre histoire soit falsifier par les égris qui ne pensent qu’à la vengeance. Vive la Guinée, vive le président Ahmed Sékou Touré que son âme repose en paix. Amen !!!!!!!

  14. Kourouma Moussa Abidou

    Les prières que tout les guinéennes et guinéens doivent effectuer aujourd’hui, c’est de prier dans les lieux de cultes que cellou dalein ne soit pas à la présidence de la république. Les héritage que notre papa Sékou Touré nous a laissé, ont été tous vandalisé par ce diable cynique, il a négocier la vente de notre fierté nationale Air Guinée ( cinq appareils vendu), il a conseillé lansana conté de vendre l’usine de fria. Et si le hasard fait que ce séitane (dalein) se retrouve à la tête de ce pays, Awa ça sera fini pour nous les jeunes de Guinée.
    Voici la prière que tout les guinéens doivent réciter après chaque prière quotidienne: ALLAH EPARGNE DALEIN AU POUVOIR ET PROTEGE LA GUINEE NOTRE PAYS CONTRE DALEIN ET SES BANDES DE MAFIA. Amen !!!!

  15. Ce Sont des temoins de sekou parceque il a vecu des fait c.etait l.ambassadeur de guinee en france a l.epoque donc il dit la verite wassalam .meilleure Sante tonton et paix a l.ame de notre cher president A. Sekou toure

  16. Camara Laye’s wife, Marie Lorofi, was imprisoned for seven years at Camp Boiro for no reason at all, then freed eventually without any trial whatsoever or any public accusation, yet this man has the nerve to defend Sekou Toure, despite his glaring atroricities. Pathetic.

    http://www.campboiro.org/victimes/camara_marie_lorofi.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info