Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Politique » Un député de l’UFDG contredit Fodé Oussou Fofana

Un député de l’UFDG contredit Fodé Oussou Fofana

Aboubacar SoumahLe samedi 17 septembre dernier, le vice-président de l’UFDG, Fodé Oussou Fofana déclarait que le principal parti d’opposition fera cavalier seul aux élections communales, coupant ainsi l’herbe sous les pieds des formations politiques qui seraient tentées par une alliance avec l’UFDG.

‘’Nous voulons aller aux élections [communales] et c’est l’UFDG qui part à ces élections. Nous avons un parti qui s’appelle l’UFDG et nous sommes dans l’opposition, mais pendant ces élections, c’est chacun pour soi Dieu pour tous’’, indiquait à l’assemblée générale du parti.

Interrogé sur le sujet dans le Grand débat ce samedi, le député Aboubacar Soumah a laissé entendre que la ‘’déclaration d’un [seul] responsable de parti ne veut pas dire que c’est une décision prise par ce parti politique’’.

Sur Tamata FM, l’ancien maire de Dixinn affirme que c’est seulement lorsque le parti fera une déclaration officielle, à travers son porte-parole, que déclaration engage l’ensemble de la formation politique.

Pour revenir à la question des alliances, le parlementaire estime que ‘’quelle que soit la puissance d’un parti, fut-il le parti au pouvoir, il ne peut pas aborder les élections, notamment, locales et de proximité sans alliance’’.

L’honorable Soumah explique des alliances peuvent être nouées avec d’autres formations politiques lors de l’élaboration des listes à présenter aux communales. Car, dit-il, ‘’il est pratiquement impossible, avec cette politique politicienne basée sur l’ethnie en Guinée, qu’un parti parvienne à avoir la majorité absolue au premier tour. Or, le maire n’est pas élu par les populations, c’est le conseil communal qui l’est’’.

En plus, indique-t-il, les élections communales auront un second tour. Là, précise-t-il, ‘’ça sera entre les conseillers communaux pour mettre en place l’exécutif communal. Il est fort probable à ce niveau aussi qu’il y ait des alliances. Donc, aucun parti ne pourra se passer des alliances’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info




4 comments

  1. trop de contradiction a l opposition

  2. Jacky, on appel ca democratie la contradiction, deba, discution.

  3. C’est la traitrise des leaders politiques guinéens personne ne veut respecté sa promesse vous êtes d’accord jusqu’à la veille après ont changent de paroles alpha condé avait dit d’ici 2020 il n’aura pas d’opposition en Guinée et c’est claire et nette ca se vérifie déjà allons seulement.

  4. je suis parmi ceux qui croient que CELLOU DALEIN DIALLO le futur président de Guinée devrait revoir son entourage parmi eux ya trop de gens qui communique contre le pâti de aveugles politique il ne se souvient même pas pour l’image de parti dommage moi je souhaite que honorable soumah soit plus proche de CELLOU DALEIN que montre ignorant politique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info