Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Du nouveau dans l’affaire Toumba Diakité

Du nouveau dans l’affaire Toumba Diakité

toumba_diakite_4_0Du nouveau dans l’affaire du commandant Aboubacar Sidiki Diakité dit ‘’Toumba’’. L’avocat de l’ex-aide de camp de l’ancien président guinéen Dadis Camara, Me Baba Diop, va saisir aujourd’hui la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar pour violation ‘’flagrante’’ de la loi en matière d’extradition.

Après une première audition devant le procureur de la République, le 22 décembre dernier, le Commandant Aboubacar Sidiki Diakité dit ‘’ Toumba’’ a été entendu ce mercredi par le Procureur général près la Cour d’appel de Dakar. Les deux auditions ont concerné son identification, car les parquetiers devaient vérifier s’il était réellement la personne contre qui le mandat d’arrêt a été exécuté.

Le Parquet devait aussi notifier le mandat d’arrêt à l’ex-aide de camp du Capitaine Dadis Camara. Le parquet général voulait aussi savoir s’il serait d’accord avec une éventuelle extradition. ‘’Toumba’’ Diakité a répondu par la négative, en évoquant des raisons de sécurité. Par conséquent, dès que la demande d’extradition sera traduite, le Parquet général sera obligé d’enrôler le dossier devant la Chambre d’accusation chargée d’initier la procédure.

Mais d’ici là, le commandant guinéen a décidé d’entamer la bataille de procédure, puisque son avocat, Me Baba Diop, va saisir aujourd’hui la Chambre d’accusation pour violation ‘’flagrante’’ de la loi en matière d’extradition. D’après le conseil, les délais en matière d’interrogatoire n’ont pas été respectés ni lors de la première audience préliminaire ni lors du second.

Selon les explications de Me Diop, la loi sénégalaise parle de 24 heures après l’arrestation. Or, le premier interrogatoire a eu lieu 48 heures après et le second bien après. Compte tenu de ce grief, la robe noire a décidé de saisir la juridiction qui devrait ordonner la libération de Toumba si les arguments de la défense sont fondés. A défaut, le prévenu sera maintenu en prison jusqu’à ce que la procédure d’extradition soit initiée. A ce propos, le conseil renseigne que la Guinée dispose d’un délai de 21 jours pour formuler sa demande. Une fois que la demande sera reçue, la Chambre d’accusation a un délai de 8 jours qui peut être prorogé de 8 autres jours pour rendre sa décision.

L’ex-aide de camp, désigné parmi les auteurs du massacre du 28 septembre 2009 (au cours duquel plusieurs femmes ont été violées et plusieurs opposants tués) en Guinée, a été arrêté le 20 décembre dernier par la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane.

Selon les précisions de Me Diop, les pandores avaient reçu une subdélégation du Doyen des juges d’instruction du Tribunal de grande instance de Dakar, à qui son collègue de la Guinée avait envoyé une commission rogatoire en 2014. Le juge guinéen avait demandé à son collègue sénégalais d’interpeller et d’interroger celui qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt depuis avril 2010. Le mandat d’arrêt n’a été exécuté par la Division des investigations criminelles (DIC) que le 20 décembre.

L’ex-chef des bérets rouges de la Guinée a été déféré au parquet. C’est la raison pour laquelle il y a eu un premier interrogatoire du parquet qui comme le second, s’est fait, aux yeux de la défense, en violation de la loi.

Par Enquête Plus

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. La justice pour Toumba: soit il sera empoisonné par l’autorité guinéenne une fois en guinée ou il perira en prison mais jamais il ne pourra s’en sortir de cette tragédie du stade du 28 septembre et je parle ainsi entant que témoin oculaire des évènements du stade.

    Alpha condé doit tirer de leçon sur ce qui arrive actuellement aux membres du CNDD qui sont entrains de mal finir leur vie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info