Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » La puissance du barrage hydroélectrique de Kaléta suscite des interrogations

La puissance du barrage hydroélectrique de Kaléta suscite des interrogations

KaletaSelon les informations publiées le 16 décembre 2016 par le site de l’hebdomadaire jeune Afrique ; le barrage hydroélectrique de Kaléta, inauguré en grande pompe par le président guinéen, Alpha Condé, et son ministre de l’Énergie, Cheick Taliby Sylla, à la fin de septembre 2015, ne tient pas ses promesses.

En effet, ce barrage situé sur le fleuve Konkouré, à 150 km au nord-est de Conakry, dans la préfecture de Dubréka, a été inauguré le 28 septembre 2015 en présence du président guinéen Alpha Condé en compagnie de ses homologues nigérien, Mahamadou Issoufou, et congolais, Denis Sassou Nguesso.

L’ouvrage d’une capacité de 240 mégawatts (MW) a coûté 446 millions de dollars conjointement financés par l’État guinéen à 25 % et China Exim Bank à 75 %. Selon les estimations en ce moment, cette centrale devait permettre de résorber une bonne partie du déficit énergétique du pays, estimé à 400 MW.

Cependant, sa capacité de production, censée être de 240 mégawatts (MW), se situerait plutôt entre 30 et 100 MW pendant la saison sèche. En cause, le manque d’anticipation du manque d’eau chronique.

Cette situation serait due en partie à l’absence de retenue d’eau en amont (ce qui sera réglé vers 2020), mais aussi à des « erreurs techniques » durant la phase d’étude de ce site construit par China International Water and Electric Corporation pour 446 millions de dollars (420 millions d’euros).

Par ailleurs, la question de savoir si le réseau électrique est assez puissant pour extraire l’énergie produite divise les experts.

Aujourd’hui, au vu de cette situation l’on de pose de nombreuses questions dans la mesure où l’entreprise China International Water and Electric a dû ramener le délai d’exécution des travaux lancés en avril 2012 de quatre à trois ans, à la demande de Condé, expliquent les autorités guinéennes.

«Jamais un barrage d’une telle capacité n’a été réalisé en un temps pareil », a affirmé en ce moment, le ministre de l’Énergie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, qui précise que 2 500 jeunes guinéens et 850 Chinois avaient travaillé sur ce chantier.

Par l’Agence islamique internationale de presse (IINA)

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. nous les habitants de conakry et plusieurs prefectures de la guinee qui beneficie l electricité du barrage kaleta , nous sommes vraiment satisfait et nous remercions le president alpha conde .on a le courant 24 sur 24 , malgré quelques delestages, n oublié pas que kaleta n a que 240 megawat, garafiri 75 megawat, l ensemble du reseaux inter connecter conakry labe a besoin de 1200 megawat. bientot les 530megawat de souapiti. les jaloux vont maigrir

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info