Accueil » Politique » Fodé Oussou Fofana : ‘’pour l’organisation des communales, il faut des manifestations’’

Fodé Oussou Fofana : ‘’pour l’organisation des communales, il faut des manifestations’’

Le code électoral toiletté dont l’adoption était prévue le 3 janvier ne l’a pas été. Les députés du groupe parlementaire Libéral démocrate ont haussé le ton et menacé de reprendre les manifestations de rue si ledit code ne reflète pas les recommandations du dialogue.

Le président du groupe parlementaire Libéral-démocrate interpelle le président de la République sur ce nouveau blocage.

‘’Ceux qui ont conseillé Alpha Condé de ne pas respecter cet accord sont ses ennemis. Il a donné sa parole, il s’est engagé devant le peuple de Guinée et la communauté internationale à respecter l’accord. Ceux qui lui disent aujourd’hui de ne pas appliquer l’accord ne veulent pas qu’il s’en sorte de manière honorable’’, estime Fodé Oussou Fofana.

Notre interlocuteur soutient qu’Alpha Condé devrait être préoccupé par les questions de développement et non électorales. ‘’S’il est prêt à remettre en cause la paix pour s’occuper d’élections et permettre au RPG de gagner, c’est qu’il a l’intention d’avoir un 3e mandat sans l’avouer’’, soupçonne l’honorable Fofana.

Sinon, dit-il, ‘’quel que soit le résultat du RPG, puis qu’Alpha Condé n’est pas candidat à rien, ça ne devrait pas le préoccuper.  En  tant que président, il devrait agir pour ne pas que son second mandat soit la copie conforme du premier quinquennat’’.

A la question de savoir si son groupe parlementaire maintient sa menace de renouer avec les protestations de rue, le vice-président de l’UFDG répond : ‘’On est dans une situation où il n’y aura pas d’élections tant qu’il n’y aura pas de manifestations.  Une chose est sûre, s’il ne respecte pas cet accord, il n’y aura plus de dialogue. Et les pays africains se rendront compte qu’ils sont en train de mettre à la tête de l’UA un président qui n’est pas capable d’organiser une élection sans manifestation’’.

Fodé Oussou Fofana est catégorique : ‘’Il n’y aura plus un seul dialogue avec ce gouvernement. En tout cas, pour l’organisation des communales, il faut des manifestations. La même chose pour les législatives.  La dernière manifestation, c’est quand il voudra d’un troisième mandat’’.

En attendant, les libéraux-démocrates exigent l’organisation des élections locales sur la base du code électoral non modifié. Parce que, souligne le vice-président de l’UFDG, ‘’il n’y a pas de vide juridique. On a un code électoral’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

7 comments

  1. Tu vas manifester avec qui? Pauvre idiot! On ne va plus vous suivre dans vos manifestations puis que vous êtes une opposition nulle.
    Même un fou sait que alpha condé n’est pas une personne avec qui il faut dialoguer, l’histoire nous l’a toujours prouvé. Mais comme le chef de file est un mouton, il dirige un troupeau de moutons comme toi fodé oussou, vous vous demerdez car vous ne meritez pas d’être des représentants du peuple

  2. alpha critique sans injures mon frere stp et essaye de parler en ton nom pas au commun
    tu represente pas tout le monde
    et puis faut pas facher nous samuser
    one love

    • Revolution 1, je ne connais pas les injures mais quand je vois une opposition aussi nulle ça me choque. Il faut penser aux jeunes tués par le régime et jusqu’à présent les lignes ne bougent pas on passe de négociation en négociation sans résultat.

      • Alpha, toute cette valse de négociations à perte est choquante à plus d’un titre, je te l’accorde. Si d’aventure tu appartenais à l’un des patis acteur de ces négociations, la suggestion que je te ferais, respectueusement, et que je fais à ceux qui en ont marre de cette situation, est d’exprimer votre ras-le-bol sur tous les toits; médias sociaux, journaux, instances des partis, etc

        Car ces leaders doivent savoir que la population ne les suivra plus aveuglement!

  3. Même s’il est vrai qu’il y a des inconditionnels de Cellou qui ne manqueront pas, pour une ennième fois, de risquer leurs vies, cette fois-ci faites le au moins intelligemment: ne sortez manifester que si les fils, filles, frères, sœurs et épouses de tous ces leaders SONT EN TÊTE DE FIL! Autrement, restez chez vous. On saura alors la valeur qu’ils accordent à leur stratégie de marches sans fondement!

  4. Jusqu’à ce que tout le monde comprenne, je vais vous « bombarder » avec mon analyse et conviction suivante :
    Couplage des élections communales et législatives en 2018!
    C’est l’objectif visé par le RPG avec l’aide de l’UFR.
    En effet, Alpha Condé, le RPG et l’UFR ne veulent pas aller aux communales maintenant dans ces conditions, ce qui serait une catastrophe pour le RPG et une disparition probable et prématurée de l’UFR du paysage politique avec le BL probablement devenant la seconde force de l’opposition.
    Le RPG et l’UFR sont donc en train de manœuvrer à tout prix avec des méthodes dilatoires pour que 2017 se termine sans élections afin d’imposer pour des raisons pratiques et
    financières, le couplage des communales et législatives dues en 2018.
    Cela arrange la Ceni dont les membres garderont leur boulot (leur mandat expire en 2019, 7ans), le RPG et l’UFR á laquelle on va faire des promesses.
    La liste électorale assainie ou non avec les législatives qui sont nationales dont la pagaille
    volontairement organisée comme d’habitude par la Ceni avec deux scrutins permettra de
    fabriquer des résultats à leur guise. Et comme toujours, l’opposition et l’Ufdg ne pourront rien faire que dénoncer, au mieux paralyser le pays quelques jours avant d’accepter le fait
    accompli avec la promesse attrape-nigauds que tout sera fait pour que la présidentielle de 2020 tout rentre en ordre; en leur garantissant même que Mr Alpha Condé ne sera pas
    candidat et que le mandat de la Ceni est de toute façon échu en 2019. Ensuite libre a AC de faire comme Kabila en sorte que la présidentielle ne soit pas possible en 2020, tout
    simplement en créant une crise, par exemple lors du renouvellement de la Ceni en 2019 (juste une année avant la présidentielle) et/ou en parlant d’un referendum éventuel, si Dieu lui donne la force jusqu’en 2020.
    Voilà l’Ufdg et le BL sont avertis ! Sauf si le BL est aussi dans la danse pour des raisons
    différentes mais que cela arrange pour mieux se préparer MAIS cela sera contreproductif pour le BL car il sera aussi victime que l’Ufdg. Wait and see !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info