Accueil » Politique » Les députés libéraux démocrates n’excluent pas de nommer leurs maires et chefs de quartier

Les députés libéraux démocrates n’excluent pas de nommer leurs maires et chefs de quartier

oussou-daleinLes députés membres du groupe parlementaire Libéral démocrate ont exprimé leur colère suite à la non adoption du projet du code électoral. Ils dénoncent un manque de volonté politique pour respecter et faire appliquer l’accord politique du 12 octobre. Une situation qui ramène le pays au statuquo.

Le patron des libéraux démocrates a rappelé qu’au cours du récent dialogue, ‘’l’opposition républicaine avait simplement réclamé l’organisation des élections communales ainsi que des conseils de quartier et de district en vue de mettre fin à la situation d’illégalité très prolongée de l’existence de ces entités’’.

A en croire Fodé Oussou Fofana, ‘’la mouvance et le gouvernement, tout en marquant leur accord pour l’organisation des communales, ont présenté un argumentaire invoquant la complexité et les difficultés liées à l’organisation des élections, conformément à la loi, dans l’ensemble des quartiers et districts que compte le pays.

Selon lui, la mouvance et le gouvernement ont indiqué leur volonté de faire désormais nommer les présidents et membres des conseils de quartiers et districts par les autorités administratives.

‘’Des discussions houleuses ont conduit la mouvance et le gouvernement à revoir leurs positions et à soumettre à l’opposition une proposition’’, indique-t-il, précisant que l’option retenue à l’issue des débats consistait à composer les conseils de quartier et de district au prorata des résultats obtenus dans les quartiers et districts par les listes de candidatures à l’élection communale.

Pour y parvenir, sur le plan légal, les partis au dialogue ont convenu de demander à l’assemblée nationale de procéder à la révision du code électoral de la session budgétaire de 2017. ‘’Il faut préciser que l’opposition a accepté cette proposition du pouvoir par esprit de compromis, soutenu par la volonté de conclure l’accord dans son ensemble’’, argumente l’honorable Fodé Oussou Fofana, entouré de membres de son groupe parlementaire.

Il accuse des députés de la mouvance d’avoir manœuvrer pour empêcher l’adoption du projet de code électoral déposé au parlement. ‘’Nous avons été témoins d’obstructions de toute sorte que certains députés de la mouvance ont créées pour empêcher l’adoption de la loi conformément à l’accord politique du 12octobre 2016’’, regrette le vice-président de l’UFDG.

‘’Contre toute attente, nous avons observé un comportement peu orthodoxe de certains de nos collègues de la mouvance qui n’ont pas hésité à s’associer au plaidoyer de nos frondeurs et autres membres de la société civile opposés à la modification du code électoral’’, s’alarme-t-il.

Face à ce nouveau blocage, le député Fofana estime qu’il n’y a pas une réelle politique de respecter et de faire appliquer l’accord politique du 12 octobre. Une situation, dit-il, qui ramène le pays au statuquo.

Il assure que le ‘’peuple de Guinée, témoin de cette autre violation des accords par le pouvoir, tranchera le moment venu’’, avant de prévenir que ‘’si cet accord n’est pas respecté, jusqu’à la fin du mandat d’alpha Condé, il n’y aura plus de dialogue’’.

En attendant, les libéraux démocrates demandent au gouvernement d’organiser les élections communales conformément au code électoral en vigueur. ‘’Si ce n’est pas fait, nous nous réservons me droit de nommer nos chefs de quartier et nos maires sur toute l’étendue du territoire national’’, prévient le vice-président de l’UFDG.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

6 comments

  1. Fode oussou vous êtes plus loin de la prison seulement à quelques pas et si vous croyez que le paisible population vas vous suivre alors oublié
    A bas les haineux
    Vive la guinee

  2. Ah oui, et comment gérerez-vous les deniers de l’État et son administration? L’UFDG va-t-il financer un sous état dans la Guinée?
    Vraiment il ne manque pas de créativité ce député Oussou Fofana…

  3. ehhh fode oussou oussou tu fait honte a el. hadji cellou dalein, tu mérite pas d etre a coté de cellou dalein diallo, heeee wotan woika…..

  4. Salu les guineenes svp faite beaucoup attention a se ousou fofana je dit aujourdhui que se monsieur est capable de faire rentre la guerre civil en Guinee il est tres dangere il ne regarde que son n’interre personelle pardon mefion nous de luí si no nous allons tous tombe dans son piege je sais pas pourqui il se prend comme il est le seule depute il ne sord que du fee dans sa bouche meme celou me parle pas comme sa

  5. Ses ousou qui va faire perder celou en 2020 on verra encord tous ici comme celou est avegule aujourdhui il vois ríen et sa va etre trop tard pour lui.( vive sidia toure )lhomme de la paix, dieu est avec toi tu est le meilleur parmi tous les gent qui se dice oposant, tu as le soutient de tout les patriotes guineene, je dit pas les enemies de la guinee ou les gents qui soutient leurs ethenie ,je parle des vraie patriote qui aime reellement leur paíys sens demagogie vous avez le soutient de tous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info