Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » Baidy Aribot s’en prend à l’opposition

Baidy Aribot s’en prend à l’opposition

baidy-aribot-ufr-secretaire-executifEn définissant l’opposition devant la presse, le député Baidy Aribot a déclaré qu’il s’agit d’une ‘’entité qui dénonce le système du gouvernement en place, qui se bat pour le respect des lois et qui fait des propositions en vue de renforcer la démocratie’’.

Faisant allusion à l’opposition républicaine, il estime que celle-ci ne défend que ses intérêts. ‘’Quand leurs intérêts se trouvent en jeu, ils [les opposants] viennent pour voter la loi. On voit une opposition qui auparavant s’est inscrite dans la logique de faire élire les chefs de quartier et district. Soudain, on l’a vue revenir en disant ‘non cette foi-ci, nous voulons que ça soit des nominations. Mais où est la sincérité de convictions dans leur combat ?’’, s’interroge le secrétaire exécutif de l’Union des forces républicaines (UFR).

Si l’opposition républicaine tient à la désignation des chefs de quartier au prorata des résultats des élections communales, Baidy Aribot pense qu’elle y trouve son intérêt. ‘’Mais ils vous ont fait croire que c’est à cause de la proposition de la mouvance à l’assemblée qui a fait que la loi n’a pas prospéré’’, indique-t-il à la presse.

Le problème, selon le député de Kaloum, c’est parce que le débat n’était pas épuisé à la commission des lois. ’’Pour manipuler l’opinion, ils font croire que non l’UFR étant dans le sac du RPG et qu’on va faire passer le point 2 de l’accord’’, estime-t-il, avant de prévenir l’opposition républicaine que son parti défendra la loi jusqu’au bout.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. A l’attention de l’Ufdg!
    L’Ufdg doit comprendre et je pense a compris qu’il y a une alliance objective de toutes les forces de l’opposition et du Pouvoir contre elle parce personne n’est prêt à aller aujourd’hui aux communales sauf elle, l’Ufdg. Vu le temps qui sépare ces communales et législatives, tout parti qui se révélera sans poids électoral sait qu’il risque de disparaître du paysage politique a fortiori ne jouer aucun rôle en 2020 lors de la présidentielle. La Société civile, du moins une partie de celle-ci, précisément le Cnosc dont les leaders se retrouvent à la tête de la Ceni avec le système actuel voient leurs ambitions menacées par ces accords qui préconisent désormais une Ceni technique donc composée de professionnels. L’Ufdg doit comprendre qu’ils sont seuls contre tous les autres leaders politiques qui parlent abusivement au nom d’un « peuple » qui ne les a nullement mandatés en rien et qu’ils abusent démagogiquement car le projet de loi issu des accords dits inter-Guinéens va obligatoirement passer par la Cour constitutionnelle d’abord avant toute promulgation. Donc pourquoi tant de bruit? Car seule la C.C à l’autorité de juger si oui ou non ces accords violent la constitution.
    Donc la question à se poser et à poser à l’Ufdg pour qu’elle évite de tomber dans le piège de ses détracteurs, est-ce que ce point 2 doit servir d’alibi pour bloquer tout le reste des accords? Pourquoi ne pas laisser l’élection des chefs de quartier de côté jusqu’après celles des communales? Pourquoi ne pas avancer et appliquer les autres points ? Surtout que je prédis que d’autres objections vont venir sur d’autres points au fur et à mesure juste pour qu’aucune élection n’ait lieu en 2017 afin de pouvoir recommander un couplage Communales-Législatives en 2018. Les prochains à rentrer dans la danse pour bloquer ces accords seront les commissaires de la Ceni dont les mandats sont échus en 2019 et qui ne voudront pas partir prématurément. Paradoxalement, eux, ils ont raison car la Ceni est une institution républicaine indépendante et ses commissaires ont un mandat légal qui court jusqu’en 2019. Mais le BL, l’UFR et les autres ne parlent pas de cela ! La bonne foi sincère voudrait que lorsque l’on défend un droit, il ne faut pas être sélectif mais défendre tous les droits !
    La seule chose à faire et la plus importante parade pour l’Ufdg sera d’imposer les communales avant 2017 ! Cela fait, toute leur machination s’effondrera.
    A bon entendeur …

  2. Vive la democratie.. Sont excellence nous vous soutenons jussqu’au bout UFR seul partie responsable et sidya président à la prochaine élections présidentielle

  3. Son Excellence le message est bien compris nous sommes derrière vous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info