Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Lélouma : deux fillettes meurent d’une intoxication alimentaire

Lélouma : deux fillettes meurent d’une intoxication alimentaire

Image d'illustration

                               Image d’illustration

Deux (02) sœurs utérines, Mariama Ciré Diallo (6 ans) et Kadiatou Diallo (8 ans) sont successivement décédées suite à une intoxication alimentaire, mercredi, 11 janvier 2017, à Wonson dans la Commune Rurale (CR) de Diountou, préfecture de Lélouma, rapporte le correspondant de l’AGP près le Gouvernorat de la Région Administrative (RA) de Labé.

«Les parents des deux victimes (le père et la mère) étaient au marché hebdomadaire de Diountou. Les deux fillettes restées seules à la maison toute la journée. Ayant eu faim, elles sont allées en brousse pour cueillir des haricots sauvages afin de les faire cuire pour apaiser leur faim. Des haricots ont une manière spécifique de préparation avant de les consommer.

Il faut d’abord les laisser dans de l’eau pendant au moins quelques jours. Mais, avec ces enfants, quand elles ont cueilli ces haricots sauvages, elles sont venues directement mettre dans la marmite pour la cuisson. Elles se sont ensuite servies pendant qu’elles étaient encore seules à la maison», a expliqué le chef du Centre de Santé (CS) de Diountou, Nicolas Léno.

Malheureusement, cette intoxication alimentaire à base de haricots à été découverte tardivement, parce que les parents des victimes ne sont revenus à la maison qu’au crépuscule.

«Les parents sont revenus trouver que les enfants étaient maintenant fatigués. La plus petite, Mariama Ciré Diallo (6 ans) a vomis devant son père et a rendu l’âme immédiatement. La première, Kadiatou Diallo (8 ans) était, elle, dans un état critique. Le père a pris sa fille pour le CS de Diountou. Mais, elle aussi a rendu l’âme à mi-chemin», a ajouté l’agent de santé.

Après le constat des services compétents, les corps des deux sœurs ont été rendus à la famille qui a procéder à l’inhumation au cimetière de Wonson, jeudi, 12 janvier, après la prière de 14 heures. Paix à leurs âmes !

Par AGP

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Paix à leurs âmes.C’est la pauvreté absolue dans ce pays qui joue ce genre de tour malheureux.

  2. Paix à leurs âme. Kawou c’est vrai il y a la pauvreté en guinee mais là moi je parlais de négligence comment peux tu laisser deux enfants à bas âge derrière toute une journée. Je suis un père et je ne laisserai jamais mes enfants de bas âge derrière moi non mon frère kawou les parents sont coupables

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info