Ecobank
Tutorys
AGC
Senacip
Accueil » Politique » Fodé Oussou Fofana : ‘’A l’UFDG, on ne parle pas d’ethnies’’

Fodé Oussou Fofana : ‘’A l’UFDG, on ne parle pas d’ethnies’’

oussouLe poste de Bah Oury est désormais occupé par quelqu’un d’autre. Ibrahima Chérif Bah est le vice-président par intérim chargé des affaires extérieures et de communication, selon une décision de Cellou Dalein Diallo rendue publique le 16 mars. Cette nomination prouve à suffisance que la page Bah Oury est tournée, à en croire l’autre vice-président de l’UFDG.

‘’Cellou Dalein, en accord avec le conseil politique et toute la direction nationale de l’UFDG, a désigné et Chérif Bah comme vice-président chargé des relations extérieures et de la communication. Nous avons entériné ce choix’’, a indiqué Fodé Oussou Fofana, présidant samedi l’assemblée générale du parti.

Désormais, décide-t-il, ‘’nous voulons que le débat soit clos. Les vice-présidents de l’UFDG sont Fodé Oussou Fofana, Madame Tofany, Bano Sow, Kalémodou Yansané et Chérif Bah. Celui qui se présente dorénavant comme vice-président, c’est son vice-président lui-même’’.

La nomination de Chérif Bah à la place de Bah Oury, tous deux originaires de Pita,a suscité des réactions. Certains n’hésitent pas à accuser Cellou Dalein Diallo de vouloir diviser des ressortissants d’une localité.

Fodé Oussou Fofana a sa réponse à cette critique. ‘’A l’UFDG, on ne parle pas d’ethnies, on ne choisit pas les gens par leur nom. Nous choisissons les gens par leurs compétences. Même si nous avions choisi un indien, les gens allaient dire qu’il a une relation avec le Foutah. En tout cas, nous avons tourné la page Bah Oury et nous avons un vice-président, rétorque-t-il de manière sèche.

A l’en croire, le choix de Chérif Bah a été approuvé par l’ensemble des fédérations de l’UFDG. ‘’Le président Cellou Dalein Diallo a le mandat de remplacer quelqu’un qui a été exclu, qui est décédé ou a qui a démissionné conformément aux statuts et règlement intérieur du parti’’, précise-t-il.

Chérif Bah, si on se fie à la déclaration de Fodé Oussou Fofana, restera vice-président par intérim jusqu’à l’organisation d’un congrès pour élire les dirigeants de l’UFDG.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info




8 comments

  1. fode oussou fofanah , je t invite a consulter la liste des deputés de l ufdg a l assemblée nationale , ensuite je vais vous repondre par rapport a l ethnocentrisme politique en guinee, et au sein de votre ufdg.

  2. Paul je t’invite à consulter le patronyme de la majorité des élus du rpg sans parler des ministres prefets gouverneur et les fonctionnaires comme ça tu comprendras c’est Quoi le rpg

    • Là tu ment désolé en guinee le patronyme ne veux rien dire dans la mesure ou un sousou et malinke ont les mêmes noms les peuhsl avec les peuhls de wassoulou (diallo sidibe) qui ont une culture mandingue les forestiers et les malinkes etc…ufdg doit rassurer les autres enfin de subvenir a une alternance il faut etre realist le monsieur n’as pas tord en partie….(Paul)

    • Très bien malinqueux il faut les mettre devant leurs contradictions.

  3. Alors je viens comme une troisième personne pour demander Messieurs PAUL et Malinqueue, s’ils sont convaincus qu’ils disent la même chose? à Savoir, c’est deux partis politiques pré-cités ne sont pas conformes à la constitution guinéenne, à la loi organique dont est régie l’organisation des partis politiques en Guinée, et à la charte des partis politiques en Guinée. Donc, ils sont tous inconstitutionnels.

    • Camara Mariama je suis tout à fait d’accord avec toi, mon problème à moi c’est la contradiction des rpgistes qui passent tout leurs temps à traiter ufdg d ethno alors que leurs rpg aussi est ethno

  4. les parti poltiques en guinee sont fondé sur des bases ethnique.

    • Nul part au monde et aucune loi ou constitution n’interdit à quelqu’un de voter pour son parent ou son ethnie mais une fois élu tu deviens le président de tout le monde.
      C’est clair qu au moins 90% des noirs américains avaient vote pour Obama mais une fois élu il était le président de tous les américains. C’est un faux débat .chacun est venu de quelque part mais une république est régit par des lois c’est pourquoi le président élu jure sur la constitution qui est sa feuille de route.et cela nul part il est mentionné militants ou parti politique. C’est dommage que ça soit au temps d’un universitaire on parle de la nation en terme de région de communauté pour la gestion du pays.et pire que les uns et les autres se laissent aller .une fois encore aucune loi ne l’interdit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info