Ecobank
Tutorys
AGC
IIC
Accueil » Société » Massacre du 28 septembre : Toumba Diakité en prison, les autres inculpés en liberté

Massacre du 28 septembre : Toumba Diakité en prison, les autres inculpés en liberté

toumbaLa procédure judiciaire engagée par les ONG de défense des droits de l’homme en faveur des victimes du massacre du 28 septembre 2009 se poursuit. Le dimanche 12 mars 2017, l’ancien aide de camp du président Dadis Camara, arrêté à Dakar au Sénégal, a été placé en détention à la Maison centrale de Coronthie. Mais les conditions d’accueil du célèbre prisonnier et son séjour carcéral suscite assez de controverses.

Sur les faits, Toumba Diakité a été extradé par les services pénitentiaires sénégalais dans le respect de ses droits. ‘’Les gendarmes qui sont allés l’arrêter l’ont fait avec beaucoup d’élégance, de professionnalisme. Ils l’ont bien gardé durant tout ce temps et l’ont rendu avec tout le respect possible à nos gendarmes venus le chercher’’, soutient Me Paul Yomba Kourouma l’un de ses avocats.

 A sa descente d’avion à l’aéroport de Conakry, sa montre en or lui a été arrachée par les gendarmes, non sans menaces. L’avocat Kamano explique que Toumba ‘’est venu très très fatigué avec beaucoup de douleur. Il y a un gendarme qui lui a dit: je te connais, c’est toi qui m’a formé, mais on va se voir. Il est venu torturé, les menottes l’ont beaucoup fatigué. Les gendarmes qui sont allés le chercher l’ont sévèrement menotté. A son arrivée à l’aéroport de Gbessia, les mauvais traitements ont continué pour lui. Car les gendarmes qui sont partis le chercher avaient même retiré sa montre en or et sa bague’’.

L’acte sent une dose grave de déliquescence morale et relance le débat sur la question du respect des droits du prévenu de justice en Guinée. Même si, l’avocat Me Kourouma qui est allé s’enquérir de la situation a annoncé qu’’’on lui a restitué ses objets, sa bague et sa montre en or’’ et que lesdits objets sont ‘’déposé au niveau de la greffière en chef de la Maison centrale’’, il reste évident que l’acte posé à l’aéroport de Conakry Gbessia à l’encontre de Toumba Diakité inquiète plus d’un témoin de la déclaration de l’homme qui avait préféré être maintenu en détention au Sénégal que dans son pays natal.

Toumba a été interné dans une cellule bien que considérée comme étant l’une des plus confortables de la prison de Coronthie, (elle est dotée notamment d’un petit lit et d’une douche et avait accueilli des célébrités comme le général Nouhou Thiam).

 Pourtant, sa vie carcérale continue de préoccuper ses poursuivants qui sont conscients que certains présumés auteurs du massacre du 28 septembre 2009 se la coulent douce à Conakry et ailleurs dans le monde. Tant dis que d’autres bénéficient encore de confortables positions administratives.

Par O. Condé

 




3 comments

  1. Alfa wouléfalé baba.

    Ah oui mon Petit c’est ça la democratie guinéenne et l’égalité de droit pour tous, tampus pour les perdants que ça vous plaisent ou pas il faut l’entendre. C’est comme le cas de Bah Oury l’enemi nr1 d’Alpha qui a été pardonner de ses accusations juste pour venir detrouire UFDG tandisque ses colleagues des mêmes accusations son en prison c’est ça la democratie qu’on avait toujours réver.

  2. De toute évidence la Guinée une fois de plus va défier Dieu et ses anges pour non seulement taire la vérité en tuant simplement le détenteur de celle ci. La plus grande combine jamais organisée en Afrique d’abord pour s’accaparer un pays souverain, abandonné par ses propres enfants ensuite assassiner un citoyen qui fait office de président anéantissant ainsi l’espoir de toute une nation d’écrire sa propre histoire.
    Le Guinéen n’a pas fini de souffrir.

  3. C’est la justice dans un pays dirigé par Une secte qui s’appelle rpg à la tête un pro fausseur promesse Ebola.la Guinée est mal barré

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info